AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entente ou discorde ? [PV Sylar]

Aller en bas 
AuteurMessage
James Watson
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 308
Localisation : Appartement 806
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 250$
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Entente ou discorde ? [PV Sylar]   Lun 27 Déc 2010, 18:07

Quelques temps maintenant qu'il était revenu à la vie et pourtant, il ne s'y faisait toujours pas. Il avait bien de la misère à intégrer tous les nouveaux détails de cette vie. Il n'avait trouver aucune trace des Sanctuaires. Son instinct lui disait qu'ils existaient encore, mais que cette ville n'avait pas accès aux bonnes informations. Tant mieux d'un certain sens. Cela voulait dire que les autres étaient en sécurité. Ça l'inquiétait de ne pas savoir où ils étaient rendu. Est-ce que le sang était resté dans les mains d'Helen ? Est-ce qu'ils avaient guéri les Phénomènes du virus Lazarus ? Est-ce que John s'était repenti ? Quant était-il de Nikola ? Et Ashley ? Il avait finalement trouvé ce qui clochait dans le tableau, alors qu'il réfléchissait dans le parc tout près de la résidence: Ashley avait été envoyé en mission. Retrouvé le sang source aussi facilement dans la cité des vampires voulait dire que la fille d'Helen avait été kidnappée par la Cabale. Si c'était le cas, il espérait que la mère avait pu retrouvé son enfant à temps. Ils s'étaient tant battu – avec les hommes comme avec le temps – pour pouvoir faire naître cette petite lorsque le temps viendrait. Elle ne méritait pas une fin comme celle-ci. Surtout pour une fille qui avait une si illustre famille. Ce n'était pas tout le monde qui avait comme géniteurs Helen Magnus, première doctoresse et Montague John Druitt, célèbre assassin surtout connu sous le nom de Jack l'Éventreur. Certes Ashley avait un passé tout aussi bon que sombre, mais il n'empêchait rien à la grandeur de son nom. C'était le problème avec les résurrections. Trop de réflexions. Trop de problèmes. Trop de souvenirs. Il savait ce que c'était. Il connaissait l'âme humaine. La sienne encore plus.

Soupirant, il poussa la porte de son appartement. Il avait découvert, au final, que la chambre dans laquelle il s'était éveillé se révélait être la sienne. Il y vivait avec un autre colocataire qu'il n'avait d'ailleurs jamais vu. Après être entré, il referma la porte derrière lui et déposa ses clés sur le premier meuble qui se présenta à lui. Évidemment, il se souviendrait où il venait de les poser sans problème. Décidant, après quelques jours, qu'il était temps de faire un tour du propriétaire, il laissa ses yeux parcourir l'appartement avec plus d'intensité que la première fois. Il prenait tout, mais vraiment tout en note. Pour le moment. Son colocataire devait être jeune. Il en jugeait par l'apparence première de la salle, mais aussi par le contenue du frigidaire et autres choses se trouvant là. Un homme. Il n'essaya pas de creuser plus loin. Il se dirigea plutôt vers la cuisine où il fit chauffer de l'eau. Un bon thé suffirait à le remonter. D'ailleurs, il en avait oublié les sacs à l'entrée. Retournant les chercher, il les vida ensuite de leur contenu. Thé, légumes, viande, un peu de sucre. Il était aller chercher à manger. Faire l'épicerie comme on dit. Ce geste banal l'avait rassuré. Un peu.


"Ad vitam Aeternam." Soupira-t-il sans réelle raison. C'était plutôt une façon pour lui de combler le vide de cet appartement. Jamais depuis les temps victoriens avait-il été obligé de vivre dans un appartement. De plus, il avait vécu dans un manoir, ce qui faisait une grosse différence.

Il fouilla sa poche et en sortit un téléphone portable. Il le regarda un moment, puis soupira. Non, il n'utiliserait pas cette chose. Inconfortable pour le travail. Les anciennes voies étaient toujours les plus sécuritaires, quoiqu'il doutait que d'autres personnes – n'étant pas des Sanctuaires – puissent acceptés ses télégrammes. Le 21e siècle était un siècle ouvert à toutes les opportunités et pourtant il était tellement fermé. Conservateur, mais de l'autre sens. Conservons le progrès et tuons le passé. C'était un peu le message qu'il recevait face à de telles attitudes.

Le bruit de l'eau bouillante le fit retourner dans la cuisine. Il se versa une tasse de thé, puis remplit une autre tasse d'eau chaude en entendant du bruit derrière la porte. Ce devait être son colocataire. Surtout vu que les pas venaient de s'arrêter devant la porte. Il ne restait plus beaucoup de doutes en ce moment. James tourna lentement le regard vers la porte. Il ne connaissait pas la personne qui allait entrer, mais il ne la craignait pas. De toute manière, il s'était résigné à être le plus faible avec toutes ses nouvelles relations. Après tout, il était fait pour ça. Le vieil homme handicapé. De plus, il avait eu le droit à un jeune homme comme colocataire. Bien sûr, lui-même n'était pas mal et semblait jeune, mais intérieurement, il se savait sans énergie bien que ne le laissant pas paraître. Seule son étrange démarche et le fait qu'il s'essuyait parfois le front et le visage avec un mouchoir pouvaient laisser présager une dégradation. Qui n'existait pas. Il s'agissait simplement d'une forme éternelle de fatigue. Il rajusta son foulard pour être certain que fils et collier étaient cachés, puis retourna à son occupation première: le thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylar
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 31
Localisation : Un peu partout à la fois
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 90 $
Réputation:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entente ou discorde ? [PV Sylar]   Lun 27 Déc 2010, 18:43

Ce jour là, ce fut un son familier qui attira Gabriel Gray hors de ses draps. Des souvenirs d'enfance, quelques sons aigus, comme une bouilloire posée sur la cuisinière. Comme si, l'espace d'un instant, sa mère était revenue d'entre les morts et souhaitait, comme au bon vieux temps, prendre le thé. Vêtu d'un débardeur blanc plutôt propre et d'un bas de pyjama bleu clair, Gabriel marcha, pieds nus, vers la cuisine. Était-ce un rêve? Était-il bien éveillé? Lorsqu'il posa sa main sur la porte pour l'ouvrir, Gabriel comprit qu'il ne dormait plus: il y avait bel et bien quelqu'un dans la cuisine et cette personne se préparait un thé.

Poussant la porte avec calme, Gabriel découvrit l'inconnu responsable des bruits qui l'avaient éveillé. L'homme était élégant, il se mouvait avec grâce et flegme. Sylar le détailla du regard avant de remarquer que, devant lui, se trouvaient deux tasses de thé. Cet homme l'attendait donc. Etrange? Non. Depuis que Gabriel Gray vivait dans cet appartement, il s'était habitué aux manifestations les plus bizarres. Il avait vécu avec un type qui buvait du sang, il s'était retrouvé coincé avec une femme capable de contrôler l'électricité... Il ne serait donc pas catastrophé de se retrouver face à un dandy qui lui offrait une tasse de thé.


-"Bonjour. Vous devez être mon nouveau colocataire? Je suis Gabriel. Gabriel Gray. "

Se rendant compte de son indécente tenue, Gabriel se sentit un peu gêné. Se trouver en pyjama devant un homme élégant était peu confortable. Tâchant de tout de même se donner une constance, Gabriel Gray se dit que, face à cet homme, il ne pourrait pas avoir autant de liberté qu'avec son précédant colocataire. Avec Damon, Sylar pouvait en effet se lâcher un peu et vivre sans se soucier de sa double identité. Maintenant, même chez lui, il devrait rester discret, tâcher de ne pas se faire remarquer et, ce n'était pas gagné.

Le regard de Sylar se déplaça dans la pièce, il perçut les victuailles et le portable éteint. Y avait-il d'autres personnes que lui qui ne vivaient pas pendus à leur téléphone? Curieux, Sylar saisit l'aubaine pour engager une question plus personnelle.


-"Je vois que vous avez comme moi, une aversion pour cette technologie..."

S'installant, sans demander s'il en avait le droit, devant l'une des tasses de thé, Sylar poursuivit:

-"Ces babioles sont mauvaises pour mon commerce...Je suis horloger voyez-vous. Parfois, j'en arrive à regretter que nous ne soyons plus dans l'âge d'or des mécanismes et des rouages..."

Faisant tourner la cuiller dans la tasse, Sylar, attendit, quelques infimes secondes, avant de fixer son regard sur le visage de l'homme. Il voulait percevoir une réaction, il voulait, déjà, le percer à jour. Il faut dire que depuis que sa vie avait changé, Sylar se méfiait de tout le monde et ne croyait plus en la simplicité des êtres. Pour lui, chaque individu avait un secret, et, en chasseur qui se respecte, il se faisait un devoir de les découvrir...

Spoiler:
 

_________________


Faut-il ouvrir le crâne de Invité pour voir comment il fonctionne?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Watson
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 308
Localisation : Appartement 806
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 250$
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Entente ou discorde ? [PV Sylar]   Lun 27 Déc 2010, 19:23

Spoiler:
 

Comme prévu, le bruits avaient fait apparaître celui qui était son colocataire. James eu un léger sourire avenant lorsqu'il le vit pénétré et bien que son regard l'examina de fond en comble, il n'eut aucune réaction ni aucun commentaire quant à l'habillement du jeune homme. Après tout, ils étaient dans l'appartement et non dans un congrès. C'était lui qui n'avait guère voulut s'adapter et qui continuait à afficher ce genre de tenue et de posture. De toute manière, il ne se voyait pas traînasser dans cette salle en tenue de nuit. Déjà qu'il faisait un effort considérable pour cacher sa machine sous des couches et des couches de vêtements, une simple étouffe légère pour le sommeil n'était certainement pas dans ses cordes. La seule chose qu'il ne pouvait cacher, à son grand dam, c'était son exosquelette et les deux bagues qu'il avait à chaque mains. Pour en revenir au colocataire et à son accoutrement, James s'y attendait. Il vivait avec quelqu'un de jeune, de très jeune. Alors il ne pouvait lui reprocher quoi que ce soit. Il n'était lui-même pas dans la bonne époque. Alors tant pis.

"Oui, je suis bel et bien le nouveau locataire. James Watson, enchanté Gabriel. Ou préférez-vous Mr Gray ?"

Il était enchanté, oui. C'était la vérité. Il rencontrait des gens. Il savait qu'il lui fallait sortir de l'oisiveté s'il ne voulait pas finir comme son double sortit de l'imagination de Conan Doyle...

Gabriel s'approcha, puis son commentaire lui fit hocher la tête
.

"Je m'en tiens habituellement aux télégrammes, mais ils sont de moins en moins bien perçus en société." répondit-il d'une voix égale et calme alors qu'il laissait son nouveau colocataire s'installer devant l'une des tasses de thé. Elles étaient là pour ça donc ce qui aurait pu passer pour de l'impolitesse de la part de Gabriel en vint à passer pour l'envie de boire. Ça évitait de partir une conversation pouvant être moins agréable.

Il remarqua qu'il était méfiant. Peut-être était-ce la raison de la conversation déjà partie alors qu'ils venaient à peine de se rencontrer. Ça ne le dérangeait pas évidemment, mais il n'allait pas se trahir comme ça. Pas à la première rencontre. Jamais dans une première rencontre.

Il était horloger. Intéressant. Boulot simple, mais pourtant l'horloger avait tant servit à son époque alors que les montres n'étaient pas numériques et que leurs rouages n'atteignaient pas la quasi perfection de ceux d'aujourd'hui. Il prit une gorgée de thé, lentement. Il n'était pas presser et savourer de temps en temps le goût d'un Earl Grey, d'un thé vert, japonais, anglais ou vietnamien, tant qu'il s'agissait de thé et de calme. James se doutait qu'il serait sans doute un des colocataires les moins dérangeant de tout l'établissement. Vieux, il ne criait pas, infirme, il ne faisait pas tout un tapage, habitué aux secrets, il était très souvent assez discret pour éviter les ennuis. Que pouvait lui demander de plus un colocataire ? Il avait déjà beaucoup des qualités nécessaires.


"Cette dépravation des métiers et des accessoires d'avant est venu englué notre vie actuelle. Que voulez-vous, j'imagine que c'est la direction choisie par l'être humain."

Il eu un léger haussement d'épaules, comme s'il s'agissait de quelque chose de secondaire pour lui.

"Vous me semblez avisé pour un homme qui me semble beaucoup plus jeune que je ne le suis moi-même."

Il n'y avait aucune agressivité dans sa voix, ni de curiosité malsaine. Il avait rapidement sentit que s'il allait dans une voie trop personnelle, il pouvait braquer son vis-à-vis. Il avait eu l'habitude avec les Phénomènes encore trop peu habitués aux contacts humains. Il fallait laisser le temps faire les choses et ensuite prendre le reste en main. Il espérait par contre que la relation allait partir du bon pied, sinon le séjour serait atrocement long. Après tout, il partageait le même appartement.

"Y a-t-il des choses que je devrais savoir maintenant que j'habite avec vous ?"

Peu habitué à devoir s'adapter, il avait plus l'habitude d'habiter dans une Sanctuaire dont il était le dirigeant. Résumé: ce n'était pas lui qui avait avant à s'adapter aux autres, mais le contraire. Maintenant que les rôles étaient inversés, il en voyait la difficulté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylar
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 31
Localisation : Un peu partout à la fois
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 90 $
Réputation:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entente ou discorde ? [PV Sylar]   Lun 12 Déc 2011, 19:35

"James Watson" voilà un nom qui devait être difficile à porter. Sylar imaginait l'homme souffrir des railleries de ses camarades "élémentaire mon cher" etc etc. Aussi, il décida de rester courtois et n'ergota pas sur ce sujet qui était peut-être délicat. Après avoir signifié à James qu'il pouvait le tutoyer, Sylar haussa un sourcil quand la conversation s'orienta vers le sujet des télégrammes. Sérieux ? A l'heure actuelle y'avait encore des gens qui utilisaient ce genre de "technologie". Il prit ça pour une boutade et rit doucement:

-"Ah ah ah. Oui, les télégrammes et les montres à gousset, c'était le bon temps !"

Sylar but une gorgée de thé. A vrai dire, il préférait le café ou mieux, un bon alcool fort. Mais puisque le nouveau venu semblait avoir quelque chose de britannique, il se plierait à ses habitudes, du moins, pour cette fois. Sylar laissa passer les questions qui suivirent. Une chose le perturbait. C'était comme si un son étrange émanait de la poitrine de James. Fronçant les sourcils, Sylar posa sa tasse en prenant garde de ne pas faire de bruit. Il se concentra sur ce son inhabituel, cherchant d'où il pouvait provenir si ce n'était de l'intérieur de son nouveau colocataire. L'ouïe hyper développée de Gabriel détectait que cet homme n'était pas fait comme les autres. Sylar posa alors son regard sur James, comme s'il cherchait à obtenir des réponses en cherchant dans son cerveau, ce qu'il ne fit pas, il s'était interdit de recommencer ce genre d'atteinte à la vie privée des gens. Au lieu d'utiliser son pouvoir sur l'esprit de James, il tenta de faire comme si de rien était, de se comporter comme une personne "normale".

-"Tiens, vous n'entendez pas un bruit étrange ? Comme un engrenage...?"


Sylar était à présent persuadé que ce son venait de James. Il souhaitait le faire avouer mais sans abîmer sa propre couverture. Il devait la jouer fine. Le regard posé sur l'homme, Gabriel attendit qu'il réponde...

-"Vous êtes sûr que ce n'est pas plutôt vous qui avez quelque chose à me dire..."

_________________


Faut-il ouvrir le crâne de Invité pour voir comment il fonctionne?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Watson
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 308
Localisation : Appartement 806
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 250$
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Entente ou discorde ? [PV Sylar]   Lun 23 Jan 2012, 23:04

Il comprit que manifestement, il avait prit sa réplique sur les télégrammes comme une plaisanterie. Malgré tout, il ne répliqua pas, préférant ne pas s'avancer sur un sujet qui pouvait parfaitement devenir glissant. En même temps que de réciter la bible dans une autre langue, il se concentrait sur tous les mouvements, sur toutes les manies, sur tous les regards que pouvaient bien faire son jeune colocataire. Ce ne fut que quelques minutes plus tard qu'il comprit que Gabriel serait probablement une menace pour lui. Il resta des plus impassibles, n'affichant que l'air de celui cherchant la source du bruit demandé. Comment un gamin ainsi pouvait-il entendre le bruit que faisait sa machine ? Un seul mouvement l'aurait probablement trahi, mais il était beaucoup trop expérimenté pour se laisser avoir par un gamin.

« Je n'entend rien désolé. »

Il afficha un sourire serein. Il se trouvait probablement face à un phénomène ou bien face à quelqu'un qui avait simplement une ouïe hyper-développée, mais ce que son cerveau lui rapportait était une analyse assez étrange. Il savait en tout cas que les deux hommes dans cette pièce cachait chacun leur secret à l'autre.

« Tu es rapide à l'accusation...un trait d'époque ? Tout du moins il me semble que tu aie raison, mais probablement pas comme tu aimerais avoir raison. Puisque chaque personne cache un secret, j'imagine que je pourrais avoir certaines choses à te dire. Comme tu as probablement beaucoup à me raconter aussi jeune homme. »

Il se rappelait sa propre époque et même s'ils n'étaient pas réellement mieux que ceux d'aujourd'hui, les accusations étaient considérées comme extrêmement sérieuses. On accusait pas un autre homme avant d'en avoir la certitude. Probablement en fait, dans le cas de Sylar, il s'agissait bel et bien de certitude, ce qui n'arrangeait pas les choses. Ce qui se faisait plus urgent. Même s'il ne montrait aucun signe de stress ou d'inquiétude, il restait méfiant. Heureusement, il savait mettre sur son visage des expressions plus crédibles que la feinte normalité que voulait dégager son vis-à-vis. Ce gamin jouait avec le chat en étant la souris. Et non le contraire. Néanmoins, il se demandait s'il ne ferait pas mieux de changer d'appartement. Être avec ce jeune homme ne lui semblait pas prudent. Le problème...c'était que partir ne ferait que renforcer la certitude de Gabriel. Ce dont il ne pouvait se permettre.

Il eu un léger sourire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylar
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 31
Localisation : Un peu partout à la fois
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 90 $
Réputation:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Entente ou discorde ? [PV Sylar]   Sam 02 Juin 2012, 18:58

Watson était calme. Trop calme. Il faisait sans doute partie de ces gens qui ne s'emportent jamais, exècrent les injures et les emportements. Bref, il était tout à fait différent de Sylar. Ce dernier observait toujours son nouveau coloc' et se prit à imiter sans le vouloir son sourire. Il observait donc Watson et se dit qu'il était tombé sur un oiseau rare: poli, calme, posé et qui faisait un bruit étrange. Sylar avait désormais l'habitude des gens hors normes et le fait de se trouver peut-être devant l'un d'eux attisait sa curiosité. Il voulait savoir ce que cachait le dandy qui se trouvait en face de lui. Non, il en avait ENVIE. Ce sentiment de désir qui l'avait tant de fois tiraillé se réveillait soudain. Mais cette fois, il ne voulait pas ouvrir le crâne de son interlocuteur pour y lire les réponses aux questions qu'il se posait. Non, Sylar était en pleine rédemption, il allait donc tenter la manière "faible". Se concentrant sur sa tasse de thé, il la fit léviter jusqu'à la hauteur de son regard qu'il dirigea ensuite vers James avant de lui dire ceci:

-"Des secrets ? J'en ai plein..."

Il reposa la tasse par la simple force de sa pensée et poursuivit:

-"Mais pour connaître les autres...Tu devras m'en dire plus sur toi ! Qu'en dis-tu ? Entre collocs, on doit tout se dire, non ? C'est que je voudrais savoir si je vis avec un tueur en série..."

A vrai dire, il se fichait que Watson soit un tueur, ou quoi que ce soit d'autre, il serait de toute façon plus puissant que lui et pourrait le tuer s'il devenait un problème...Ambiance, ambiance ! Ce n'était sans doute pas la façon dont il fallait qu'il envisage l'avenir avec Watson mais Sylar était encore Sylar...Les sourcils en accent circonflexe, il attendit que son interlocuteur lui réponde et lui décocha par la même occasion un sourire un peu effrayant.

_________________


Faut-il ouvrir le crâne de Invité pour voir comment il fonctionne?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Watson
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 308
Localisation : Appartement 806
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 250$
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Entente ou discorde ? [PV Sylar]   Lun 11 Juin 2012, 06:49

Qu'est-ce qui est pire qu'un homme intelligent ? Un homme intelligent avec des pouvoirs surnaturels. Ce que lui démontra son nouveau colocataire plutôt rapidement. James n'eut aucun mouvement de recul, aucun mouvement de surprise. Il était versé sur le sujet, en connaissant des tonnes, avait travaillé avec plus d'une centaine de phénomènes différents. Le problème, c'est qu'il n'habitait pas en très étroite colocation avec eux. Ou peut-être légèrement, mais aujourd'hui c'était différent. Être capable de faire léviter des objets, c'était impressionnant, c'était un pouvoir, une force. Son secret à lui était sa faiblesse, une entache à sa fierté, à sa dignité d'homme. Il y avait une différence entre les deux et si Gabriel partageait ainsi ses secrets avec les autres, James avait des réserves, de très grosses réserves.

« Intéressant. Utile probablement pour toi. »

Il en parlait comme de la chose la plus banale au monde. Il ne ferait pas semblant d'être surpris. Il allait au moins respecter Gabriel et ne pas lui mentir. Éviter de dire certaines choses n'étaient pas mentir, alors pourquoi pas ? Il porta la tasse de thé à ses lèvres et but une gorgée avant de relever la tête, un sourire un peu ironique aux lèvres. Tueur en série ? Oh que John l'aurait rit celle-là...

« Je puis alors te rassurer, je ne le suis nullement. »

Il savait maintenant qu'il devrait garder la porte de sa chambre fermée à clé. Pas qu'il ne faisait pas confiance à son vis-à-vis, mais il ne lui faisait pas confiance...à creuser comme ça les secrets des autres il y avait une signification derrière cela et James faisait tout pour que son cerveau cesse d'analyser son jeune colocataire. Il voulait seulement vivre une vie normale et banale sans être agacé par des détails insignifiants. Malheureusement, il fut un temps où il devait faire attention à ce genre de choses. Ça ne partait pas très facilement comme habitude.

« Je peux te dire en retour que j'ai au moins trois fois ton âge. »

Au sourire effrayant qu'il lui fit, James répondit par un sourire calme et quasiment défiant. S'il savait...oh s'il savait. Si ce sourire était supposé faire peur, c'est qu'il n'avait jamais rencontré Jack l'Éventreur. John faisait peur. Peut-être parce qu'il avait été beaucoup plus proche de lui que ne l'était Gabriel, mais bon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entente ou discorde ? [PV Sylar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entente ou discorde ? [PV Sylar]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
109, rue du Septième Art :: L'immeuble et ses environs :: 
Lieux privés
 :: Appartements :: 8e étage :: Appartement 806
-
Sauter vers: