AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]   Lun 10 Jan 2011, 23:53


Ma vengeance est perdue s'il ignore en mourant...
Que c'est moi qui le tue.
Racine


&&



Combien de temps avait il erré dans les nimbes ? Combien de temps ce voile l'avait il emporté loin de chez lui ? Qui se soucierait de le savoir là...
Que lui restait il hormis ces vêtements trop élégant pour ce qu'il éprouvait, pour cette image de lui qui trottait dans son esprit.
Il venait à peine d'arriver mais déjà il était difficile pour lui d'envisager la suite. Un lieu où il ne connaissait personne, un appartement minuscule, sa seule famille loin de lui... Enfin c'était déjà ça. Simplement parce que oui il y avait des points positifs. Personne ne savait apparemment qui il était; ainsi il était plutôt simple de tourner la page. Il pouvait tout reconstruire consciencieusement, en espérant un jour pouvoir retrouver les siens. De plus ici il pouvait sortir, la maison était beaucoup moins lugubre, ne gardant aucune trace de la "très Noble famille Black". C'était chez lui. Modeste, un peu étrange, mais enfin il était Sirius... Pas "le prisonnier, traqué" juste lui. Alors il s'y faisait, lentement.

Aujourd'hui il revenait d'avoir été faire quelques courses. Il fallait reconnaître que ce cher Sirius ne se mêlait pas forcément à la vie de l'immeuble, passant volontiers pour un taciturne un peu étrange, parce que le visage émacié et tatoué. Lui ne s'en formalisait pas davantage. Il vivait juste sa vie.
Revenant de ses courses donc Sirius s'arrêta dans le hall lorsque l'un de ses sacs craqua et le contenu tomba sur le sol.

Et M*rde sal*perie de sacs, jamais ça ne tient.


Il commença donc à ramasser les quelques courses éparpillés à ses pieds. Et lorsqu'il releva les yeux sa main se tendant vers une bouteille d'eau qui avait roulé. Son corps se figea, son regard se vrilla sur la silhouette de cette femme qu'il connaissait. Ses cheveux en bataille, ondulant, cette silhouette fine presque fantomatique.

Toi... Comment es tu arrivée là ?


Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Lestrange
Why so serious?
avatar

Nombre de messages : 942
Localisation : Appartement 602
Humeur : Curieuse
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 1061 $
Réputation:
13/100  (13/100)

MessageSujet: Re: Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]   Mar 11 Jan 2011, 01:16


J'ai tué Sirius Black...
J'ai tué Sirius Black !



H
arry vit Sirius se baisser et éviter un jet de lumière rouge jailli de la baguette de Bellatrix. Il éclata de rire en se moquant d'elle :
- Allons, tu peux faire mieux que ça ! s'écria-t-il, sa voix résonnant en écho dans la vaste salle. Le deuxième jet de lumière le frappa en pleine poitrine. Le rire ne s'était pas complètement effacé de ses lèvres mais ses yeux s'agrandirent sous le choc.


Elle s'en souvenait parfaitement, à dire vrai, comme si c'était hier. Quelle époque. Quel combat ! Ce retour d'Azkaban, cette ascension irrésistible, pour chuter à nouveau... Le passé lui revenait par bribes ou par flash, comme quand elle avait aperçu Nymphadora. Pourtant, elle en était sûre, elle l'avait tué... Cet endroit était étrange. Rodolphus ne le lui avait pas vraiment avoué, mais elle se souvenait de la grosse Weasley, qui avait vociféré le fatal "Avada Kedavra"... Et malgré ses efforts, Belle ne se rappelait que du noir après ça. Était-elle tombée elle aussi..? Ce constat lui apparaissait de manière de plus en plus claire, et lui faisait froid dans le dos. Certes, elle avait échappé à la mort, même si c'était pour se retrouver piégée au milieu des moldus... "Pour une durée indéterminée"... Mais si si c'était son cas, celui de Tonks également, était-ce aussi vrai pour tous les autres..? Elle n'avait pas peur, non. Cependant, certaines confrontations à venir ne l'enchantaient pas, si ses suppositions étaient justes.

Sirirus Black était-il vivant ?

Sirius sembla mettre un temps infini à tomber. Son corps se courba avec grâce et bascula lentement en arrière, à travers le voile déchiré suspendu à l'arcade.
Harry vit la peur et la surprise se mêler sur le visage émacié, autrefois si séduisant, de son parrain qui traversa l'antique arcade et disparut au-delà du voile. L'étoffe déchirée se souleva un bref instant, comme agitée par une forte rafale, puis se remit en place.


Elle ne l'avait pas réellement tué. Son sort n'était pas mortel, mais elle avait provoqué sa chute à travers le voile. Ceci dit, lui aurait-elle laissé la vie sauve dans une autre configuration..? Elle-même l'ignorait. A l'époque, elle n'hésitait jamais. Aujourd'hui, les choses changeaient, de façon inexplicable et... Troublante. Sa baguette rangeait depuis plusieurs semaines, elle se sentait faiblir, mais ne pouvait rien y faire malgré tout. Il fallait s'adapter à cette vie-là...

Sortant de chez elle pour marcher -oui, tout simplement-, Bella prit l'ascenseur pour descendre du sixième au rez-de-chaussée. Elle saluait d'un bref signe de tête les connus, ignorait royalement les autres, comme elle savait si bien le faire. Nul envie de faire connaissance, mais... Jamais elle n'aurait cru se trouver face si abruptement à celui qui occupait ses pensées de l'instant...

Sirius Black ?

Ainsi, il était là, vivant, lui aussi...
Évidemment, il était surpris. Il avait changé depuis la dernière fois, il paraissait moins fatigué, stressé et usé. Elle aussi, d'ailleurs(ici)... Azkaban était une expérience difficile, seuls ceux qui y étaient passés pouvaient comprendre... Mais ils n'allaient surement pas discourir là-dessus, n'est-ce pas ? Ne voulant pas montrer qu'elle avait changé ne serait-ce que d'un cheveu, elle répondit en adoptant ce ton narquois qui lui sied tant :

C'est à moi de te poser cette question Sirius, tu étais moins vivant la dernière fois.

Un sourire traversa son visage tandis qu'elle repoussait l'une de ses mèches brunes dans un geste mesuré. Malgré la situation, elle n'était pas sur la défensive, mais l'observait avec infiniment de soin. A voir comment sa majesté Black allait réagir.


_________________

Sprite by Sebastian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]   Mer 12 Jan 2011, 21:29


Au coeur de tout homme,
il y a un instinct de vengeance.
Laurent Barré


Elle était là face à lui, paraissant presque... humaine, comme si il n'y avait nul magie en son âme, nul trace de ce passé obscur. Le regard de Sirius balaya la jeune femme, était-ce une nouvelle illusion de son esprit ? Ce genre de moment où l'on pense que ce n'est qu'un mauvais rêve. Elle avait prononcé son nom, et sa voix telle une épée qui devait chuter au sol. Ainsi il ne s'était pas trompé, cc'était bien elle : Bellatrix Lestrange. Sa cousine, celle qui l'avait poussé entre les mailles de ce voile. Celle qui en une formule avait mis fin à sa vie, à ses projet. Colère sourde qui monte en lui et fait s'accélérer les battements de son cœur. Qui aurait cru ? Lui qui toujours disait que ce n'était pas important, que sa famille ne représentait plus rien pour lui. Il s'était surpris à éprouver cette colère, cette haine qui vous serre la gorge et vous empêche de parler. Son regard gris dans le sien il reste d'abord silencieux. Il semble même la défier. Lui dire "regarde je suis là devant toi. Ris tu toujours autant ?"

Lentement Sirius se redressa, attrapa le sac en papier qui contenait maintenant l'ensemble de ses achats. Un sourire traversa furtivement son visage en entendant ses mots, en voyant avec quel soin elle tentait de paraître le plus "normal" possible.

Déçue ?


Presque moqueur il n'allait pas lui faire le plaisir de s'écrouler, ou de s'emporter devant elle. De cette expérience il en était sortie grandit. Et depuis le temps qu'il était au 109, bien que ressassent ses idées. Une partie de lui s'était apaisée parce que vivant dans un monde qui ne lui demandait aucun compte, aucune justification.
Ainsi il approcha d'un pas, son visage - presque semblable à du marbre - restait figé dans une expression des plus neutres.

Comment es-tu arrivée en ces lieux ?



Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Lestrange
Why so serious?
avatar

Nombre de messages : 942
Localisation : Appartement 602
Humeur : Curieuse
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 1061 $
Réputation:
13/100  (13/100)

MessageSujet: Re: Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]   Ven 14 Jan 2011, 18:07


Comme si toute l'impatience

du monde trouvait dans le vent

sa résolution.

Maryline Desbiolles


A
insi, le ‘nouveau’ Sirius était à première vue aussi détestable que celui qu’elle avait précipité dans les bras de la mort. Cette autosatisfaction typique de leur famille, ce détachement royal, magistral, qui semble vous susurrer d’un ton sirupeux au creux de l’oreille, presque amoureusement… : « Je t’emmerde ». Elle le fusilla du regard. Si elle savait user à merveille de cette capacité à jouer avec les nerfs de l’autre, elle supportait mal qu’on l’utilise contre elle, qu’on la prenne de haut. En fin de compte, elle aurait largement préférée qu’il tente de la trucider avec sa maudite bouteille d’eau. Au moins, ils se seraient amusés. Elle aurait également volontiers piétiné son bien du talon, mais malheureusement pour elle son très cher cousin était bien contrariant : en plus de la ramasser, il s’était redressé et la dominait maintenant de quasiment une vingtaine de centimètres. Les Black étaient de grands sorciers, dans tous les sens du terme. Bella compensait cette petite déficience de taille par une grande cruauté, à chacun son style… Bref. Elle arracha ses yeux du sac de courses de Sirius et le fixa à nouveau avec intensité, soutenant son regard sans ciller. Ce salaud osa esquisser un sourire. Aussi beau son visage soit-il, l’envie de le lacérer avec un acharnement passionné la fit tressaillir.

« Terriblement, Sirius, tu n’imagines pas à quel point.
J’ai quitté un chien fougueux plein de passions et de folie, et je retrouve un gentil corniaud discipliné. »

Il était évident qu’elle cherchait à le faire réagir, à le secouer, par tous les moyens. Cet immobilisme l’agaçait, pire, la vexait. Tuer les gens ne suffisait plus à ce qu’ils souhaitent vous sauter à la gorge, maintenant, c’est fou. Ou alors –et c’était peut-être plus probable- il cherchait à ce qu’elle craque en première. Petit joueur, Sirius, petit joueur. Faire s’emporter Bellatrix n’avait rien d’un exploit… Et elle le lui prouva avec son impatience et sa fougue sans nulle comparaison.

« ‘Comment es-tu arrivé en ces lieux’… »

Phrase répétée avec dédain, son regard brillait d’une lueur folle, quelque peu diabolique, tandis qu’elle s’agitait de plus en plus.

« Tu n’as pas autre chose à demander à celle qui t’a envoyé à la mort ? Cette conversation est encore plus surréaliste que la situation elle-même ! Aurais-tu vieilli, Sirius ? Tu n’as plus de fougue, de colère ?

Je t’ai arraché à ta nouvelle famille, au « bébé Potter » et tout ce que tu trouves à faire, c’est me demander ‘Comment es-tu arrivée là ?’,
‘Comment es-tu arrivée en ces lieux ?'
» ?

En fait, tu es sans doute vraiment mort… »


_________________

Sprite by Sebastian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]   Jeu 20 Jan 2011, 00:10


La provocation, quand elle est travaillée et qu'elle est voulue,
n'a pas grand intérêt.
Max Monnehay


Une partie de lui riait de sentir cette tension poindre le bout de son nez en sa cousine. Il la connaissait bien - malgré ce que l'on pouvait penser - il savait quand elle allait s'emporter, et une partie de lui voulait provoquer cela, une part de lui s'en amusait et se délecter de l'attente de ce moment. Celui où elle s'emporterait, celui où elle craquerait. Même si cela au final était bien plus que simple lorsqu'il s'agissait de Bellatrix, ce regard contrarié, désappointé même, amusé particulièrement Sirius... Certaines vengeances sont si simples à obtenir... Mais la sienne ne faisait que commencer... Toujours aussi impassible il ne répondit rien, souriant très légèrement, son regard gris pétillant de cette étincelle presque amusée, provocatrice aussi.

Puis il y eu cette colère, celle qui fit bondir son cœur dans sa poitrine, celle qui voulait la faire taire, elle et ses mots. Elle et ses souvenirs, cette vie gâchée, arrachée à un avenir auquel il avait cru avec envie, avec force aussi.Il ne pu qui sentir ses mains se crisper, le reste ce fut comme un trou noir. Le corps qui se penche en avant, les pas qui se succèdent, les images, le décor qui défile sous ses yeux, la chaleur d'une peau sous ses mains, une prise qui se referme, et le bruit d'un choc. Un corps qui frappe contre le mur, et soudainement son regard gris, appaisé, semble baigner dans une fureur sans nom, plongé dans celui de Bellatrix qu'il a soulevé du sol... Une partie de lui soufflait : Ne lui fait pas ce plaisir, l'autre réclamait vengeance, sur le champs. Une vie pour une autre. La loi du Talion : Œil pour œil, dent pour dent.

Une respiration profonde, sourde, et silencieuse, sa voix s'élevant alors telle un vent, une ombre, obscure et emplit de peine, de colère aussi...

ˮ Je serai à ta place je ne parlerai pas de cela Bellatrix, si tu tiens un minimum à ta pitoyable vie... Ici tu n'as plus ton Seigneur Voldemort pour te sauver... Et crois moi ton cher époux ne saura pas arriver à temps...
Alors tu ferais mieux de trouver chanceuse... De te trouver face à cette question qui peut te paraître idiot.Sinon je te tuerai sur le champs..."


Son visage s'approcha lentement du sien, il l'observa un instant en silence, ses mains toujours autour de sa nuque, il resta immobile, ses doigts crispés la serrait sans pour autant l'étouffer. Il paraissait ailleurs, et pourtant une simple lueur dans ses yeux prouvait qu'il savait parfaitement ce qu'il faisait.


ˮ Et si tu veux tout savoir... Oui je suis bel et bien mort Bellatrix..."


Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Lestrange
Why so serious?
avatar

Nombre de messages : 942
Localisation : Appartement 602
Humeur : Curieuse
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 1061 $
Réputation:
13/100  (13/100)

MessageSujet: Re: Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]   Dim 13 Fév 2011, 02:39


Il faut rire de la mort !

Surtout quand c'est les autres.

Guy Bedos


I
l fut sans réaction à la première provocation. Pff... Cela lui donnait des envies de remonter chez elle en claquant la porte. Si on ne peut plus échanger passionnément avec celui qu'on a tué -enfin, censément- avec qui peut-on le faire ? Quelle époque sans intérêts... Pleine de rapidité et de raisonnement, dénuée de toute sincérité. Elle qui avait eu la naïveté de croire -d'espérer !- que Sirius aurait gardé de la fougue se sentit affreusement bafouée. Imbécile, imbécile de Black ! Le sang pompeux et gluant des Gryffondor l'avait définitivement perverti, il était devenu insipide et flasque. Pourtant, elle avait cru discerner des muscles saillants à travers ses vêtements... Que les apparences sont trompeuses !

Mais soudainement, intervention bénie de Salazar ! Celui-ci savait toujours faire pulser le sang dans ses veines quand les choses devenaient ennuyeuses. Il semblerait que son cher cousin n'ait pas bien apprécié son allusion -pourtant si délicieuse- au petit Potter. Il avait la sensibilité filiale à fleur de peau, le justicier de Dumbledore. Mais ce n'était pas une raison pour la brutaliser comme une vulgaire trainée ! Elle s'offusqua intérieurement de ce manque de manières, même si la passion de la scène la revigora. La violence avait quelque chose de grisant. Elle le laissa gaspiller sa salive, son regard un peu fou l'observant et le sondant avidement tandis que la colère prenait possession de lui.

« Tu es fâché contre moi mon cher Sirius ? »

Il la menaçait, il la menaçait ! Bien qu'elle était de plus en plus étranglée par la poigne de cet homme et que le souffle lui manquait, un rire perça ses lèvres rouges. Pitoyable vie elle ? On n'est pas pitoyable quand on a stoppé des centaines d'autres vies. Voldemort, la sauver ? Son maître lui faisait trop confiance pour cela. Ce Sirius ne comprenait rien à rien que diable ! Ses doigts fins aux ongles acérés se posèrent sur les mains de son cousin, qu'elle tapota avec légèreté :

« Tu ne t'es pas bien tenu au courant des nouvelles pour me parler du maître, ce n'est pas très sérieux de ta part, sais-tu ? Je suis généreuse avec toi, je vais te raconter. Il s'est passé de nombreuses choses depuis ton départ, ta traversée du voile, tu seras heureux d'apprendre que tous tes petits copains, dont le sale loup garou, ont emprunté le même chemin que toi. Tu crois qu'il est revenu, le laid garçon ? Ce serait charmant que nous nous retrouvions tous, n'est-ce pas ? Oh oui, nous nous amuserions bien. »

Elle s'amusait comme une folle, comme une enfant le matin de Noël. Elle n'était pas bien certaine de chercher à le blesser, elle voulait juste que cela dure. Sirirus ne resterait pas en sa compagnie si elle ne lui en offrait pas le motif.

« Mais je ne veux pas tout te dire, il faut te laisser des surprises à découvrir. Cela fait partit de ton éducation. »

Mais patatra ! Voilà qu'il brisait toute la magie de l'instant en faisant part de ses petits états d'âme agaçants. "Je suis bel et bien mort"... Oh, mais son emprise sur son cou, était bien vivante elle. Quel menteur. Ou bien, parlait-il de son âme ? Mais c'était d'un tel pathétique !

« Pauvre petit Sirius... »

Elle ne pu retenir un gloussement. Sirius était si bon comédien, elle ne pouvait pas lui résister. Elle essuya ses yeux humides d'avoir tant ri, avant de le regarder, avec un sourire des plus naturelles.

« Ce fut tout à fait distrayant. Tu peux me lâcher maintenant. »

Scène surnaturelle...


_________________

Sprite by Sebastian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]   Mar 22 Fév 2011, 21:25


La pitié du bourreau,
consiste à frapper d'un coup sûr.
Ernst Jünger


Était il à ce point aveugle pour avoir oublier la folie qui berçait sa cousine depuis des années. Avait il à ce point fermé les yeux et pansé ses plaies qu'il en aurait oublié ce que Azkaban pouvait faire à un être humain ?
Un rappel à l'ordre douloureux lui sauta en plein visage, Bellatrix savait des choses qu'il ignorait, et ne se priva pas avec toute sa démence de les lui confier. Ainsi Remus, son ami, son frère, l'avait suivit dans la tombe. Égoïstement - ou pas - il ne pensa pas tout de suite à Tonks, pourtant il n'ignorait rien de ce qu'elle éprouvait. Il se dit que ses amis étaient réunis et en paix, tandis que lui était toujours là. Avec cette autre chance dont il ne voulait pas... Lui aussi aurait voulu dormir et ne jamais revenir si c'était pour vivre cette vie misérable. Sa prise se resserra autour du cou de sa cousine lorsqu'elle évoqua de possible retrouvailles...

ˮ Laisse le en paix ! Laisse les tous tranquille tu m'entends !"


En colère ? Bien sûr qu'il l'était, peut-être pas pour les bonnes raisons malheureusement. A cet instant il y avait cette pointe de rage qui pourrait vous rendre fou qui frôle son esprit. Ainsi elle... Elle, elle serait la grande gagnante de ce combat ? Une vie loin de tout, une seconde chance; si elle semblait si fière d'elle c'est bien que son soit-disant époux ne devait pas être loin... Et qui plus est elle continuait de le provoquer. Sa prise se resserra, et le dos de Bellatrix fut frappé contre le mur, tandis qu'il approchait, plongeant son regard dans le sien

ˮ Arrête ton petit jeu Bellatrix, qu'est-ce que tu me caches encore !? Qu'est-ce que tu as dans ta manche qui te fais tant sourire ? PARLE ! "


Voilà qu'elle riait de nouveau, qu'elle s'amusait de son ignorance, et par dessus elle lui ordonnait presque de la relâcher... Un sourire malsain naquit sur les lèvres fines de Sirius, son regard gris plongé dans celui de la jeune femme, il avança d'un, pas, leur visage ne se trouvant plus qu'à à peine quelques millimètres l'un de l'autre. Il pouvait voir chaque lueur de folie dans ses yeux sombres, détailler chaque expression, voir chaque variations, le moindre frémissement, sentir la plus petite de ses respirations.

ˮ Je ferai peut-être mieux de te laisser là... Je trouve moi se jeu très amusant...Parce que toi comme moi nous savons ce qui va se passer si tu ne retouche pas très vite le sol de tes petits pieds... N'est-ce pas Bellatrix ? Et après tout ça ne serait que justice non ?"


[C]
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Lestrange
Why so serious?
avatar

Nombre de messages : 942
Localisation : Appartement 602
Humeur : Curieuse
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 1061 $
Réputation:
13/100  (13/100)

MessageSujet: Re: Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]   Jeu 31 Mar 2011, 18:03


Gémir, pleurer,

Prier est également lâche.

Alfred de Vigny


P
ourquoi autant de désespoir et de haine dans ses yeux et le son de sa voix ? Plutôt que de se réjouir de la perspective de revoir ses amis, Sirius voulait qu'elle les "laisse tranquille". Dans la mort ? Oh, le vilain chien ! Il préférait savoir ses amis morts plutôt qu'à ses côtés, c'était d'une...tristesse ! A en pleurer ! C'est pourquoi, évidemment, Bellatrix lâcha un rire tout enjoué.

« Siriuuus ! Tu me troubles, tu sais. Peut-être qu'on se ressemble plus que je ne le croyais, finalement. Qu'ils restent là où ils sont, tous ces idiots sans envergure. Tous morts et froids ! Démembrés, aussi, peut-être. »

La violence de ses mots l'interpellaient à peine, il était difficile de savoir si elle le faisait exprès, ou si cela lui passait au-dessus de la tête... Mais, soudain, une autre possibilité sembla frapper son esprit. Et celle-ci paraissait moins lui plaire...

« Oh, non... Ne me dis pas que tu voudrais toi les rejoindre et mourir, mon cher cousin ? Non ! Tu sais, je ne voulais pas vraiment que tu meurs, c'est un peu de ta faute. Tomber dans ce voile... Quelle idée ! Maintenant que tu es revenu, se pourrait-il que tu regrettes la mort ? »

Elle lâcha un soupire, ses doigts effleurant les poignets qui enserraient de plus en plus sa gorge.

« Pourquoi es-tu encore en vie, si c'est ça ? »

Il venait de frapper son dos contre le mur, ce qui provoqua un cri aiguë. C'était des manières de traiter une femme ça ? Elle le foudroya du regard et reprit son air royale, hautain, infiniment supérieur. Même si l'air se fait plus rare, que le sang lui montait aux joues et qu'elle se sentait suffoquer, hors de question de flancher devant une violence aussi abjecte... S'il pouvait gagner sur le plan physique, il ne la mettrait pas à terre mentalement. Elle ne daigna pas lui répondre dans un premier temps, tandis que ses lèvres se tordirent dans un léger rictus quand il approcha son visage du sien...

« Si mes petits pieds ne retouchent pas le sol et que je meurs, Sirius... J'aurais tout le loisir de faire souffrir tes petits amis pour l'éternité. »

Elle ferma les yeux et crachota, l'air lui manquait et ça commençait à devenir sérieusement problématique... Mourir aussi bêtement ? Quelle tristesse ! Dans le hall d'un bâtiment moldu, quelle honte ! Dans un sursaut qui tenait plus à la survie qu'autre chose, elle envoya son pied violemment contre son genou, espérant ainsi le faire lâcher prise.

« Tu me tuerais comme une vulgaire humaine Sirius ? Tu n'as rien... »

Elle suffoqua pendant quelques secondes, ses lèvres violettes remuant péniblement avant qu'elle ne reprenne avec beaucoup de difficultés sa phrase.

« ...rien d'un sorcier ! Tu n'es même rien du tout ! Le toutou de James, puis du vieux... Moi je suis libre maintenant, Toi tu es juste perdu et seul. »

Certes, elle n'augmentait pas ses chances de survie avec de tels mots, mais tant qu'à mourir, autant le faire avec des mots d'amour...


[C]

_________________

Sprite by Sebastian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]   Mar 12 Avr 2011, 00:02


You need this big black shadow
To fight against the night
Dionysos


Était-ce si difficile de comprendre ce qui pour le moment hantait son esprit avec tant de force ? Pourquoi lui ? Cette question telle une litanie n'avait cessé de le hanter depuis des jours. Il en avait perdu le sommeil, peut-être même l'appétit... Pourquoi lui ? Pourquoi avait il fallut qu'on le sépare de son filleul par deux fois ? Pourquoi lui arracher ses amis si violemment, lui prendre toute espoir de vie ? Pourquoi, alors qu'il pensait avoir trouvé la paix, lui arracher ce seul moment de paix en plaçant sa cousine sur son chemin ? Pourquoi... Pourquoi ne pas lui laisser son ombre et son obscurité pour oublier un peu ? Pourquoi fallait il sans cesse provoquer colère et violence ? L'ombre, s'y blottir en attendant que la vie réapparaisse... Un jour...
Au fond il ne sait plus vraiment ce qu'il veut... Les rejoindre ? Être en paix définitivement ? Une part de lui le voudrait. Qu'il fasse toujours nuit... Le froid ne plus penser, ne plus lutter, ne plus survivre, dormir et c'est tout...
Non, cette partie là était trop infime pour que ce soit ce qu'il souhaite réellement. Vivre ? Vivre et espérer que tout ces cauchemars disparaissent. Espérer qu'un jour il retrouve les siens ? Peut-être qu'avec un peu de chance ces ombres s'effaceront et resteront derrière lui. Que ce jour là c'est parce qu'il aura trouvé la force en lui de fonder une famille.... Mais soyons honnête il n'en est pas encore là...

Pour le moment c'est la colère qui domine. Vous savez ce monstre difforme qui vous cache les yeux avec ses mains de 3m de long, qui vous susurre à l'oreille de lui casser la colonne vertébrale contre le mur, de la soulever si haut que son souffle va s'arrêter et que bientôt elle ne soufflera plus ces mots emplis de violence et de haine.

Pourtant il y a du vrai dans cette question. Si il regarde bien, souhaiter la mort mais rester en vie, rester en vie avec l'apparence d'un cadavre... Rien de bien réjouissant. Il ne voulait pas lui donner raison, mais il ne savait quoi répondre à cette question. Un violent coup lui échappa, et c'est le dos de Belllatrix qui frappa contre le mur. Il voyait bien ce rouge aux joues. Il entendait bien son souffle devenir rare. Et lorsqu'elle évoqua ses projet il la fit retoucher sol avant cette ultime provocation.
Son poing parti, prêt à frapper, mai ce n'est pas son visage qu'il cogna. Juste le mur qui en garda l'emprunte.

« Tu ne mérites pas de mourir comme l'un d'entre eux Bellatrix, tu mérites d'apprendre à vivre parmi eux sans ta précieuse baguette... Je ne suis le chien de personne chère cousine et toi tu vas devoir apprendre à vivre au dépend de ton mari. Qu'est-ce que ça fait de le savoir ? Je ne vais pas te faire cette joie Bellatrix. Tu verras ici ma chère ça peut-être pire qu'Azkaban. Ces chers moldus qui te font tant horreur t'encerclent... Que vas tu faire maintenant? »

Seul ? Était il vraiment si seul que ça ? Peut-être, il y avait Clarice, alors non il n'était pas seul. Perdu ? Pas vraiment il s'était bien acclimaté cet environnement. Ses angoisses ? Il en noircissait des pages entières, exutoire pour des peurs sans nom. Recueil de prières adressées aux êtres qu'il aimait sans passer par une quelconque divinité qui ne prendrait pas le temps d'écouter... Non décidément il ne l'était pas... Seul...

« Tu ne sais pas de quoi tu parles cher cousine... »
]

Soit doigt se glisse entre ses boucles et son regard gris plongé dans celui de la jeune femme, sûr et sans crainte, il souffle alors.

« Je ne suis ni seul, ni perdu... »



[C]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi ? Ici... [Featuring Bellatrix]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~
» Nous servira-t-elle ? (Bellatrix, Narcissa et Lucius)
» Une mauvaise surprise [Fe Bellatrix]
» Bellatrix Lestrange
» (F) Taylor Warren - Bellatrix Lestrange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
109, rue du Septième Art :: L'immeuble et ses environs :: 
Pièces communes
 :: Hall et couloirs
-
Sauter vers: