AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sephiroth
Je veux vivre un conte de fées
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Dans l'appartement 405
Date d'inscription : 11/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 400 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Sam 24 Sep 2011, 19:08

Sephiroth était épuiser. Il voulait juste dormir. Correction, placer ses truc, se doucher et prendre un bon chocolat chaud pour lire un foutu livre! Enfin, il était pas foutu le livre, c'est juste qu'il détestait lire. En temps normal. Là, il voulait juste relaxer.

Mais pourquoi il était dans cet état là, vous demandez vous? Très simple : Il venait de revenir du monde des morts, où il a été tué au moins deux fois. Ou plus. Il s'en rappelait plus et voulait pas s'en rappeler non plus. Au moins, personne de son univers précis semblait être tomber ici bas. Il voulait définitivement pas affronter Cloud ou Clad comme dans certains lieux on l'appelait, essai de le trancher en tranches encore. Non merci.

Il rentra finalement dans l'appartement avec sa petite valise, qui apparemment lui avait été fourni lors du transfert de monde. Il contenait des vêtements et d'autres choses sûrement. Il avait pas vraiment porter attention a son contenu, fallait dire. Ah, et des lunettes de lecture, béni soit-elle. Fallait pas oublier cela.

*Tien, il n'y a personne...*

Il rentra dans une pièce, un salon/cuisine il supposa, très ordinaire. Comme si sa colocataire avait pas prit la peine de le meubler. L'ex général haussa légèrement les épaules avant d'ouvrir une porte, qui se trouvait a être une chambre... Rose? Il secoua la tête avant de refermer la porte. Définitivement pas sa chambre a lui. Il prit la porte a gauche de celle si et la pièce était argent, avec des moulures noires. Définitivement sa pièce.

Sephiroth déposa sa Masamune dans un coin de la pièce, déposa les lunettes de lecture sur la table de chevet - noire avec des moulures argent - avant d'ouvrir sa valise sur son lit. Il prit un bas de pyjama, des serviettes (comment sa des serviettes dans sa valise? o_O) et sa brosse, du moins c'était supposé être sa brosse avant de sortir de la pièce pour se diriger à la douche.

[...]

Quinze minutes plus tard, il était devant le miroir, a se faire sécher les cheveux au séchoir, tout en les brossant, murmurant l'air de Just a Little Girl de David Hodges, quand la porte de la salle de bain s'ouvrit en un grand vacarme.


[H]

_________________


L'ange a une seule aile


Dernière édition par Sephiroth le Dim 13 Nov 2011, 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhi Suzumiya
Alien, va ! Education minimum.
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 22
Localisation : Bientôt au milieu des aliens, sans doute.
Humeur : Changeante.
Date d'inscription : 11/09/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Haruhi-san est dans la place !   Dim 25 Sep 2011, 12:39

Après avoir passé une après-midi éééépuisante, à harceler les gamins d'une aire de jeu pour les soumettre à son autorité (en vain. Les enfants se mettent à pleurer pour un rien, de nos jours !), la pauvre petite Haruhi avait envie de rentrer manger un bon petit plat préparé par Chouchou. Elle se mordit les joues. Chouchou aussi était parti. Tant pis, elle devait bien avoir laissé traîner des ramens ou des nouilles instantanées quelque part. Elle mangerait celles au porc, bien que ce fut le parfum qu'elle détestait le plus. Il ne lui restait plus que ça, de toute façon. Elle devra se décider à faire les courses, mais elle n'avait plus que 25$ en poche. Elle allait devoir se trouver un job, si ça continuait ainsi.

Arrivant devant la porte, elle réalisa que celle-ci n'était pas fermée à clef. Pourtant, Haruhi était sûre et certaine d'avoir verrouillé. Peut-être un alien ? Un ESPer ? Un voyageur temporel ? Ky... Quelqu'un d'autre ? Elle se précipita dans l'appartement. Son sac à dos traînait encore dans le salon. Il faudrait bien qu'elle se décide à le ranger dans sa chambre. Elle passa devant l'ancienne chambre de Chouchou. Rose. Cette couleur l'horrifiait. Ca devait être le comble du mauvais goût. Heureusement qu'elle avait choisi la chambre arge...

Minute papillon. Les aliens n'ont pas besoin de valise, puisque ils matérialisent à volonté ce dont ils ont besoin. Les ESPers n'ont pas besoin de lunettes, puisque leurs capacités sensorielles sont bien plus évoluées que celles des humains normaux, au point qu'ils peuvent se déplacer dans des espaces parallèles à ce monde. Et les voyageurs du futur n'utilisent sûrement pas d'armes aussi pathétiques que des épées.
Il fallait voir les choses telles qu'elles étaient. Un vieux vendeur de sushi avait élu domicile ici et apportait son matériel avec lui (Et Haruhi se fichait bien de savoir que les fabricants de sushis n'utilisaient PAS un sabre). Peut-être Chouchou, qui voulait tester un costume ? En entendant le bruit du séchoir, Haruhi n'en douta plus un instant, et se précipita dans la salle de bain


-Chouchou-saaaan ! Soyez le bienvenuuuuu !

Il fallait se rendre à l'évidence. Ce n'était pas Chouchou. La seule chose qu'Haruhi distinguait, dans la vapeur d'eau, c'était une grande chevelure argentée qui ondulait avec une brosse.

-Euh... Pardon, Miss', mais vous faîtes quoi ici ? J'veux dire, on m'a pas dit que j'aurais un autre colocataire, mais une fille en plus... Enfin, je suis admirative, pour entretenir une si belle chevelure... C'est décidé, tu deviens la nouvelle mascotte du SOS club ! T'as juste à attirer du monde, si possible, des aliens, des ESPers, ou des voyageurs temporels, mais bon, les humains normaux ça peut le faire aussi, au début en tout cas. Moi, c'est Haruhi. Hésite pas à m'appeler Haruhi-sama. Toi, c'est quoi ton nom, Miss ?

La brume se dissipa un peu. Un tout petit peu. Si bien qu'Haruhi remarqua que la personne en face d'elle ne portait pas de haut (mais elle ne voyait que le dos, heureusement, elle ne voulait pas non plus être colocataire avec une exhibitionniste)

-Et sinon, on t'a jamais dit de mettre un t-shirt ? Enfin, tu me diras, moi ça m'arranges, t'attirera sûrement plus de monde comme ça, mais moi je paie pas ta caution si tu finis en taule.

Et enfin, oui, ENFIN, Haruhi ferma son graaand clapet. En fait, c'était juste qu'elle avait entendu un bruit semblable à celui d'une navette spatiale (qui s'avéra en fait être un taxi qui klaxonnait, mais vu la vitesse à laquelle il roulait, le son arriva déformé dans l'appartement), mais on aurait presque dit qu'elle se taisait pour écouter la réponse à ses questions (ce qui n'était pas du tout le cas, elle s'en fichait pas mal)

[H]

_________________

La Brigade Sensationnelle ayant pour Objectif de rendre le monde plus excitant grâce à Haruhi Suzumiya, ( Brigade SOS pour les intimes) est dissoute, mais tant que la chef vivra, la Brigade ne mourra pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth
Je veux vivre un conte de fées
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Dans l'appartement 405
Date d'inscription : 11/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 400 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Dim 25 Sep 2011, 17:47

Après un long monologue baratin qui lui avait pas apprit grand chose, a part qu'on le prenait pour une fille (encore) et qu'on le croyait exhibitionniste (encore). Au moins, on le traitait pas de meurtrier, de fou, de con, d'hybride et autres. Une amélioration, une! Il se contenta d'arrêter le séchoir, le déposer avant de se retourner, avant de hausser un sourcil simplement.

- Alors petite fleur, je suis une fille? Exhibitionniste? Je ne crois pas. Mais toi, en revanche, tu es définitivement une perverse pour rentrer dans la salle de bain utiliser par un HOMME alors qu'il pouvait bien prendre sa DOUCHE. Vraiment, ils sont mal élevés!

* J'en manque presque la ShinRa moi là... Et la technologie aussi. *


Étrangement, l'image d'une muselière avec l'image d'Haruhi sembla se mélanger parfaitement. Donc acheter une muselière pour plus tard, peut-être très pratique. Mais il se rencontra a nouveau sur Haruhi, avant de dire simplement :

- Tu sais, si tu insiste tant a ce que je mette un t-shirt, peut-être sortir de la salle de bain serait le premier pas, non?

Il se contentait de la fixer, mais Sephiroth portait bien attention a son regard. Il fit exprès pour concentrer ses yeux a faire des iris de chat. Comme a son naturel quoi. Elle qui semblait chercher des aliens et autres machin-truc dont il avait comprit que dalle, cela devrait la satisfaire. Ou la faire tomber dans les pommes. Les deux étaient acceptables pour avoir la paix. Pas besoin de se forcer pour se rajouter un mal de tête.

Ce qui lui fit rappeler qu'il devrait faire une recherche discrète dans le coin pour savoir les ''spéciaux''. Des gens avec des trucs pas normaux quoi, comme lui. Cela ferait de bons copains qui essaieraient pas de le tuer. Du moins, il espère que ce la arrive pas. Et une chance qu'il avait pas sorti son aile encore, car là, il serait mal barré...


[H]

_________________


L'ange a une seule aile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhi Suzumiya
Alien, va ! Education minimum.
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 22
Localisation : Bientôt au milieu des aliens, sans doute.
Humeur : Changeante.
Date d'inscription : 11/09/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Dim 25 Sep 2011, 19:26

Haruhi écarquilla les yeux. Le regard de son colocataire... Il n'était pas humain. On aurait dit les yeux d'un serpent... Non, plutôt d'un petit chaton abandonné. Elle modifia l'idée qu'elle avait de lui. alors qu'elle le prenait pour un être encombrant et sans grande utilité, il deviendrait un être encombrant mais nettement plus intéressant à diriger ! Avec quelqu'un comme lui, elle pourrait facilement attirer l'attention des créatures extrasensorielles.

-Alors déjà, petit un, j'étais censée être toute seule chez moi, donc bon, entendre du bruit dans ma salle de bain est une raison bien plus que suffisante pour y rentrer. Et ensuite, ton t-shirt, tu n'avais qu'à y penser avant.

C'était bien la fille sans pudeur qui, déjà l'année dernière, se changeait dans sa salle de classe pour aller en sport, que les garçons soient partis ou non. Mais bon.

-Dis-moi, tes yeux... Il y a un truc ? Ou non, je sais, tu es un alien venu m'annoncer que je suis invitée par Yuki ! Enfin elle servira à quelque chose ! Je vais pouvoir visiter l'entité d'où vous êtes tous issus, pas vrai ? Oh c'est génial, merci, merci ! Tu as beau être un espadon, c'est vraiment trop la classe !

S'ensuivit alors un moment de totale confusion ou Haruhi mélangeait le japonais à l'anglais.

-Quand je vais raconter ça à Kyon, il va être fou, lui qui ne me croyait pas !

Le coeur d'Haruhi manqua un battement. Pourquoi fallait-il toujours qu'elle sorte ce nom au mauvais moment ? Toute sa joie était gâchée, maintenant. Elle fit demi-tour, furieuse, et sortit de la pièce. Sans aucune gêne, elle fouilla la valise de son colocataire et lui lança un t-shirt à la tête.

-Dépêche-toi, l'Espadon. Je n'ai pas que ça à faire. Le temps que je prépare ma valise, contacte tes potes les aliens, et dis-leur de passer nous prendre pour huit heures. Allez, plus vite !

Le sourire qu'elle fit alors n'avait rien de réel. Elle voulait le rendre aussi cruel et arrogant que les autres, ce ne fut qu'une grimace déformée par la tristesse. Elle détourna le regard et voulu se diriger vers sa chambre, quand elle s'arrêta, soudain, de bouger. Sur la table de la cuisine, son portable vibrait, et elle était incapable de faire le moindre mouvement.

[H]

_________________

La Brigade Sensationnelle ayant pour Objectif de rendre le monde plus excitant grâce à Haruhi Suzumiya, ( Brigade SOS pour les intimes) est dissoute, mais tant que la chef vivra, la Brigade ne mourra pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth
Je veux vivre un conte de fées
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Dans l'appartement 405
Date d'inscription : 11/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 400 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Dim 16 Oct 2011, 18:44

[Désolé du temps d'attente mais manque d'inspiration pour continuer avant aujourd'hui ^^'']

Sephiroth sorti de la salle de bain après avoir enfiler son t-shirt, celui qui était écrit ''Submit to me''. Bah, il savait pas qui l'avait mit dedans mais bravo pour l'idée. Mais il fronça des sourcils en voyant la réaction de la petite face a son cellulaire qui sonnait. En plus de sa réaction quand elle a parlée de... Kyon? Con quoi? Il se doutais bien que cela avait un lien entre les deux.

L'ex général s’avança jusqu'au dit cellulaire et le regardais. Et ouais, Kyon qui appelle. Bon, comme l'autre semblait pas en état de répondre, le boulot tombait sur lui. Charmant. Il aurait pu s'en passer mais bon. Sephiroth décrochai l'appel et le mit a son oreille.


- Bonjour... Qui êtes-vous?... *rire* Quel question! Non, il n'y a pas de cette Haruhi dont vous parlez... Ah, c'est son cellulaire? Je l'ai trouver dans une poubelle... Oui, c'est possible, donc je vous demanderais de plus rappelez sur ce numéro, vous êtes fort désagréable... Non, KYON, je vous le déconseille... Pourquoi? Facile. Disons que je suis un général dans une armée et vous ne voulez pas m'affronter... De quoi, alien? J'en suis pas un! Vous devriez allez dans un hopital psychiatrique, cela vous ferait du bien!... Pas besoin de crier dans l'appareil! Ce fut un déplaisir de vous parler et s'il vous plait, rappelez pas, c'est inutile, cette fille n'est définitivement pas dans le coin et de plus, je la connais pas. Mauvaise journée petit.

L'ex général raccrocha avant de soupirer, se massant l'oreille. Il criait fort ce petit, très même. Enfin, il se retournais vers la fille qui était sa colocataire, haussant un sourcil. Fallait qu'il éclaircisse quelques points.

*Tout un travail pour moi qui était si haut placé avant... Enfin, je ferais pas sa a chaque fois! Tien, note a moi-même : m'acheter un mannequin d'entrainement, je sens que j'en aurais besoin pour me contrôler...*

- Ton ami était fort désagréable et a voir ta tête, tu l'aime pas beaucoup. Tant mieux, il te rappellera plus normalement. Ensuite, mes yeux sont pas des yeux d'aliens et je connais pas ta Yuki. Donc peu de chance que je vienne te chercher de sa part. C'est un défaut génitique mes yeux, en fait. Une malformation de naissance. Rien de très anormal en fait, mais qu'y m'est arrivé. *soupir* Et je pari que tu m'écoute même pas en fait...

Il secoua la tête avant de hausser les épaules. Fallait attendre sa réaction...

[H]

_________________


L'ange a une seule aile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhi Suzumiya
Alien, va ! Education minimum.
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 22
Localisation : Bientôt au milieu des aliens, sans doute.
Humeur : Changeante.
Date d'inscription : 11/09/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Sam 22 Oct 2011, 19:01

Haruhi avait envie de vomir. De crier. De frapper Sephiroth. Elle ne savait pas ce qui la prenait. Son regard s'accrochait au téléhphone et elle n'arrivait pas à le détourner. Se jeter dessus. Rappeler Kyon. Ne pas le rappeler. Après tout, elle voulait qu'il disparaisse de sa vie, lui aussi. L'espadon avait exaucé son voeu le plus cher. Elle lui en devait une. Elle devrait être soulagée. Alors pourquoi la seule chose qu'elle ressentait, c'était de la colère ? Une angoisse intense, une solitude profonde. La seule chose qui la rattachait à son monde, c'était Kyon. Elle venait de le perdre. Enfin, elle se débarrassait de son passé. Adieu, souvenirs. Enfin. Déjà. C'était trop tôt. Elle n'était pas prête. Elle n'écoutait même pas ce que racontait son colocataire. Elle s'en fichait. Elle était hors d'elle.
-Et je pari que tu m'écoute même pas en fait...
-Non mais t'es totalement CON ou quoi ? Je peux savoir de quoi tu te mêles ? Personne n'a le droit d'envoyer paître les gens sauf moi ! J'allais le faire, tu m'en a empêchée ! Pour qui tu te prends ?

Elle se jeta sur le téléphone, toujours dans la main de l'espadon, le griffant involontairement au passage, et le serra dans son poing comme si c'était la chose la plus précieuse de son existence. Réalisant ce qu'elle venait de faire, elle se calma soudainement. Elle était peut-être brusque, désagréable et impolie, mais elle n'était sûrement pas violente.
-Fais gaffe, l'espadon, si ça s'infecte et que tu meurs j'aurais des problèmes. Pense bien à mettre du désinfectant. Et je t'informe donc que tu n'es pas autorisé à prendre mes appels. Depuis quand répond-on aux coups de fils de ses supérieurs ? Si je te re-surprend à faire ce genre de chose, je m'arrange pour que tu sois renvoyé ! Mais, disons que comme j'ai découvert que tu étais un alien, nous sommes quittes.
Haruhi avait repris confiance, assurance, et tout plein d'autres mots en -ance, mais le tout était gâché par les tremblements de son corps qu'elle n'arrivait pas à maîtriser et ses mains qui tapotaient nerveusement le téléphone. Mais son regard restait si prétentieux qu'on avait en général plus envie de la frapper que de la plaindre.

[H]

_________________

La Brigade Sensationnelle ayant pour Objectif de rendre le monde plus excitant grâce à Haruhi Suzumiya, ( Brigade SOS pour les intimes) est dissoute, mais tant que la chef vivra, la Brigade ne mourra pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth
Je veux vivre un conte de fées
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Dans l'appartement 405
Date d'inscription : 11/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 400 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Sam 22 Oct 2011, 21:05

Sephiroth regarda les marques de griffes. Bah, cela allait aller. C'était pas comme s'il allait en mourir. Ou du moins mourir encore. Il se contenta de les lécher distraitement, haussant un sourcil en la regardant, tout en réfléchissant a pourquoi elle était son boss... Ah oui, l'évènement de la salle de bain. Il corrigerait ce petit fait plus tard. Pour l'instant, il retournait a son plan de relaxation.

*C'était quoi déjà? Ah oui : Douche, chocolat chaud et un livre... ou dodo. La douche étant prise mais interrompu, c'est le temps du chocolat!*

Étape numéro 2 : Le chocolat chaud. Il se dirigea vers la cuisine, contournant Haruhi. Puis, l'ex-général commença a farfouiller les armoires, mémorisant qu'est-ce-qu'il contenait, pour sortir de la poudre de cacao et une grande tasse. Pendant la recherche, il lui semblait qu'elles étaient presque vides, les armoires pour la nourriture. Ensuite, il se dirigea vers le frigo pour prendre du lait. Ah oui, il fallait vraiment faire l'épicerie. Quelle bonne nouvelle! Tellement pas! Mémo : ne pas se fier à l'ahurie, quel jeu de mot, pour faire les courses. C'était bon à savoir.

*Si je peux même pas me fier à elle, à qui je le pourrai? Enfin, je verrais bien plus tard.*

Il se prépara son chocolat chaud puis le mit au micro-onde pour qu'il réchauffe. Au moins, il savait comment cela marchait ce truc si rudimentaire comparé a ce qu'il y avait à Midgar. Enfin. Quand celui-ci fut prêt il le prit et s'en allait prendre une gorgée quand son regard se reposa sur Haruhi.


-Pourquoi j'ai l'impression que cela va mal tourné encore?

[H]

_________________


L'ange a une seule aile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhi Suzumiya
Alien, va ! Education minimum.
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 22
Localisation : Bientôt au milieu des aliens, sans doute.
Humeur : Changeante.
Date d'inscription : 11/09/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Dim 23 Oct 2011, 14:16

Un sourire mauvais apparut sur les lèvres d'Haruhi. L'espadon prenait un peu trop de libertés ? Soit. Elle n'allait pas laisser passer ça. C'était l'heure de la vengeance. Elle se dirigea vers son nouveau colocataire et saisit la tasse de chocolat chaud qu'il tenait. Et elle l'engloutit d'un coup.

-C'est bien, tu as finalement compris qui dirigeait ici. Tu me feras désormais un chocolat chaud chaque soir, en échange de quoi je t'autorise à rester mon colocataire. Je t'accorde un jour de répit par semaine, le dimanche. Les placards étaient pleins jusqu'à ce que tu me serve ce délicieux chocolat, alors vu que tu les as vidés, tu es de corvée de courses. En échange, je fais le ménage, je met la table. JE vais chercher le courrier. Je lave le linge une fois par semaine, ma douche, je la prends tous les matins de huit heures à huit heures dix-neuf. On ne me dérange pas quand je dors, sauf si tu as réussi à contacter tes amis alien. Et VRAIMENT, désinfecte ta main, et mets un pansement ! Je refuse que tu foutes du sang partout ! Nan, attends, bouge pas.

Haruhi posa la tasse devant le sushi et partit dans la salle de bain et ressortit une trousse de premiers secours. Non, elle ne s'inquiétait pas. Ce n'était pas son genre, enfin ! Seulement, elle voulait éviter d'avoir des problèmes avec le propriétaire - et puis en plus elle avait dit qu'elle ferait le ménage, mais les tâches de sang n'étaient pas incluses dans le contrat ! (Oui, elle s'imaginait vraiment avoir griffé assez fort pour faire se vider de son sang son colocataire, alors que bon, il n'avait que quelques griffures peu profonde). Elle sortit des pansements et jeta un coup d'oeil au désinfectant. Un qui est tout doux, et de l'alcool qui fait pleurer tellement c'est douloureux. Sans la moindre hésitation, elle sortit la deuxième bouteille, imbiba du coton du liquide et le posa sur la main de son colocataire. Elle rentra la tête dans les épaules, se préparant au cri de douleur.

[H]

_________________

La Brigade Sensationnelle ayant pour Objectif de rendre le monde plus excitant grâce à Haruhi Suzumiya, ( Brigade SOS pour les intimes) est dissoute, mais tant que la chef vivra, la Brigade ne mourra pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth
Je veux vivre un conte de fées
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Dans l'appartement 405
Date d'inscription : 11/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 400 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Dim 23 Oct 2011, 17:43

Il secoua la tête a son discours. Bah, c'était déjà plus agréable que de se faire crier dessus. Puis, il se mit a rire doucement. A voir la tête qu'elle faisait, elle pensait vraiment qu'il crierait? Un coup d'épée dans le ventre, oui. Des griffures désinfectées? Non. En plus, la plaie était même pas assez grande pour avoir formé une mini goutte de sang. Alors là, elle exagérait. Mais il dirait rien.

Sephiroth savait qu'il n'aurait pas la paix avec cette fille... Il se demandait d'ailleurs pourquoi elle et pas une autre personne, quelqu'un de CALME par exemple. Mais il était trop tard pour cela, donc aussi bien l'assumer. Et s'il fallait l'endurer, aussi bien la clarifier maintenant sur ce qu'il était, nan?


- Tu sais, je vais pas t'arracher la tête. Et non, je suis pas ni un ESPer, ni un alien, mais si tu préfère... Un voyageur du futur. Contente? Et oui, je t'expliquerais... Non, en fait, je vais te faire chercher! Faudra que tu trouve des informations sur moi si tu veux pouvoir avoir des réponses a tes questions. Cela te va comme entente? Et pendant que j'y pense, mon nom est Sephiroth, petite. Rappelle toi en bien, car j'ai pas l'intention de te le répéter deux fois. Oh, et le désinfectant ne me fait presque rien... Des coups d'épées ou des balles dans le corps, cela fait plus mal que cela.

Il soupira par après. Bon, son blog, si elle le trouvait et qu'elle cherchait, bien sur, la ferait poser des questions à son sujet. En fait, il était sûr qu'elle en poserait dans la seconde ou presque. Mais il dirait rien ou presque. Fallait laisser la job au chef après tout de tout savoir sur tout le monde. Il se demandait par contre le fait d'être un général ou un ex-général plutôt pouvait lui donner autorité sur elle... Mais il prendrait pas le risque. Trop dangereux. Ce qui lui fit rappeler qu'il croisait des gens dans sa situation, il serait leur garde du corps d'Haruhi la folle. Oh bien, cela allait lui changer les idées. Pour le mieux sûrement.

Ce qui lui rappela le prochain sujet de son blog: les Matérias. Il faudrait qu'il vérifie dans sa valise s'il y en avait, histoire de les mettre en sécurité de l'autre. Dépendant de quel Matéria c'était évidemment. Et s'il en avait tout simplement.


*Tout ce qui sera de type soutien, a moins que cela soit quelque chose de très particulier, je n'aurais pas a les cacher. Et même si elle mettait la main la dessus, elle pensera que c'est un gros bijou que je devrais enlever de ses griffes. Sans ajouter qu'elle sait pas comment les utiliser, alors si elle y arrive instinctivement, pas grave non plus, je vais rien laisser de très important et puissant à porter de main.*

[H]

_________________


L'ange a une seule aile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhi Suzumiya
Alien, va ! Education minimum.
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 22
Localisation : Bientôt au milieu des aliens, sans doute.
Humeur : Changeante.
Date d'inscription : 11/09/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Dim 30 Oct 2011, 15:57

Haruhi dévisagea son colocataire. Il venait de dire qu'il était un voyageur temporel ? Mais au lieu de s'éclairer, son visage s'assombrit. Elle referma sèchement le désinfectant, le rangea dans la boîte de premiers soins qu'elle claqua violemment. Elle n'était pas vraiment furieuse, mais très agacée.

-Écoute-moi bien, l'Espadon. J'aimerai que tu respectes un peu plus mes croyances. Oui, je crois en une existence de vie autre que la nôtre, mais ce n'est certainement pas la peine de te foutre de moi à me raconter des stupidités pareilles. DA-KA-RA... DONC pas la peine de me sortir que tu es un voyageur temporel juste pour me calmer ou un truc du genre. Je ne suis pas idiote. Ils n'enverraient sûrement pas dans le passé un baka et un être aussi inutile que toi. Ils enverraient quelqu'un qui en jette un peu plus. Pas un sushi efféminé.

Encore une fois, Haruhi ne pensait pas à mal, en disant ça... C'était juste sa franchise habituelle qui avait repris le dessus. Mais c'était vrai quand même, fallait pas la prendre pour une poire non plus ! La probabilité qu'elle côtoie un être surnaturel était déjà très mince, alors qu'elle vive sous le même toit qu'un.... Ça n'excédait même pas  √2%.

-Dans ma grande générosité, je te pardonne encore une fois ta stupidité... Sushi wa hontōni baka desu. Mais ça n'arrivera pas tout le temps ! Pour payer ton affront... JE SAIS CE QUE J'AI OUBLIÉ !

La jeune nippone se frappa le front. Elle se vengerait plus tard de l'Espadon. Mais pour l'instant, elle avait une question importante à lui poser. Les yeux noyés de larmes (elle se mordait les joues très fort pour se forcer à pleurer), elle se tourna vers lui

-Tu aurais du fil dentaire ? J'ai oublié le mien... Bon, d'accord, j'ai essayé d'étrangler Kyon avec il y a deux semaines alors il me l'a confisqué. Et je n'en ai pas racheté. Et vu que le fil dentaire est quelque chose d'excellent pour l'hygiène cubo...bocu...bucco... Oh, je l'aime pas ce mot, bref, pour les dents, il m'en faut un absolument. Tu vois ce sourire ? [Elle montra ses dents d'un blanc digne d'une publicité colgate] Tout ça grâce au fil dentaire. Mon préféré est au melon, mais c'est dur d'en trouver, avec je dois me contenter d'un à la menthe en général. Je me rappelle, quand j'étais petite, et que mes dents bougeaient, c'était du fil dentaire que j'accrochais à la dent qui bougeait... Mais je l'accrochai pas à la porte moi. J'allais dehors et je jouais à essayer d'accrocher le fil en haut du lampadaire, puis je me laissais tomber d'un coup. Comme ça ma dent volait dans le ciel, et je suis sûre que les aliens les récupéraient et étudiaient l'ADN humain grâce à ça. Tout ça pour dire que sans fil dentaire je suis perdue, je vais avoir des dents affreuses, mon sourire ne brillera plus dans le noir comme un phare destiné à attirer les être surnaturels ! Malheur ! Comment vais-je vivre ? Sushi, c'est une question de vie ou de mort : TROUVE MOI DU FIL DENTAIRE !

Elle le regardait de ses yeux larmoyants, implorant. Même un petit chiot aurait été moins mignon. Sa lèvre inférieure tremblait, et elle s'était accroché au bras de son colocataire, pliant un peu les genoux pour se rapetisser, et donc montrer qu'elle était totalement dépendante de lui sur ce coup. Au moins, il paierait ses dettes envers elle, ainsi.

_________________

La Brigade Sensationnelle ayant pour Objectif de rendre le monde plus excitant grâce à Haruhi Suzumiya, ( Brigade SOS pour les intimes) est dissoute, mais tant que la chef vivra, la Brigade ne mourra pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth
Je veux vivre un conte de fées
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Dans l'appartement 405
Date d'inscription : 11/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 400 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Mar 01 Nov 2011, 19:27

Son ton de voix devient presque suave avec un ton d'ironie dedans, alors que son visage changeait d'expression pour attirer son attention et ainsi espérer qu'elle l'écoute réellement et non pas seulement des parties de ce qu'il disait. Ce qui changerait peut-être pas le résultat à la fin.

- J'ai de ton fil dentaire je crois... Faudra me laisser faire l'inventaire de mes effets personnels avant. Mais je mentais pas. J'avoue, c'est pas temporel, mais a travers les univers parallèles. Mais bon, tu vas pas encore me croire, donc tant que tu y es, tu peux éviter de m'appeler Alien parce que bien SUR je suis pas un alien, après tout tu me crois pas... Oh puis, cela importe peu, si tu me crois pas, tant pis pour toi! Alors que tu aurais pu en apprendre tellement, a propos du Mako par exemple! Ouais, car en plus je suis un OGM, j'espère que tu sais c'est quoi au moins. J'ai été créer artificiellement si mes souvenirs sont bons, j'ai été injectés des cellules louches alors que j'étais même pas encore né, je me suis fait injecter du dit Mako dans le corps pour augmenter mon potentiel... Et je crois que c'est tout pour mon statut d'OGM. Au moins, tu as déjà sa, un OGM dans ton club... Et avec un peu de chance, quand tu vas me croire après m'avoir fait des trucs bizarres ou dit des choses que tu comprendra pas, alors là peut-être tu vas me croire mais il va être trop tard! Alors là, ce sera ton problème! Oh, et puis, je suis même pas dans ton club, car tu sais quoi? J'en ai assez d'être manipulé. Donc tu peux me rayer de ta liste avant même avoir eu le temps d'y avoir marquer mon nom! Ah, en passant... tu peux arrêtez de m'insulter en... je-ne-sais-trop-quoi, car je semble comprendre sans même savoir comment.

Ce qu'il savait pas, c'est qu'après avoir été dans un jeu vidéo japonais, anglais et français, il comprenait les trois langues. Effet secondaire du transfert d'univers. Enfin, il allait pas s'en plaindre. Mais il aimait pas vraiment avoir la fille pendu a son bras. Une vulgaire gamine qui lui tapait sur le système. Quand il mentait pour cacher son statut, elle dit qu'il est un alien et quand il dit la vérité, elle dit qu'il ment et de pas l'insulter. Quand va-t-elle comprendre bon sang? Enfin, elle verra bien plus tard, quand il devra sortir son aile pour la nettoyer et être sur qu'elle n'était pas blesser ou briser. Ce qui pourrait être tôt ou tard.

*Mais comment je vais faire pour me sortir de ce merdier? Elle est plus volatile qu'un monstre niveau 4!*

Il soupira lorsqu'il vit qu'il n'y avait pas de solution avec cette fille sauf si elle lui donnait. Ce qui risquait pas d'arriver de sitôt et avec ce qu'il avait juste dit, cela arriverait pas de sitôt. Sephiroth verrait bien la réaction de la colocataire assez vite. Ce qu'il redoutait, lui, un ex-général! Bon, après, il allait risquer de s'enfermer dans sa chambre jusqu'à temps qu'elle se calme, pour aller faire les courses... ou le contraire, faire les courses, attendre qu'elle se calme pour ensuite faire le repas. Une bien meilleure idée.


*Faudra que j'apprenne que à me la fermer un jour, ou mieux contrôler mon caractère. Avant, cela avait pas d'importance, j'étais un général et indispensable de surcroit, donc mon comportement comptait pas. Mais ici, tout va compter... Et croire que je pourrais en avoir peur aussi.*

[H]

_________________


L'ange a une seule aile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhi Suzumiya
Alien, va ! Education minimum.
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 22
Localisation : Bientôt au milieu des aliens, sans doute.
Humeur : Changeante.
Date d'inscription : 11/09/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Sam 05 Nov 2011, 19:25

Le regard vide, Haruhi fixa Sephiroth débiter toute son histoire. Quand il eut fini, elle bâilla à s'en décrocher la mâchoire. Il commençait à se faire tard. Elle quitta la cuisine sans un mot, se glissa dans la salle de bain où elle saisit sa brosse à dents, l'aspergea de dentifrice et retourna voir Sephiroth.

-Au 'ait, 'padon, 'uis 'atiguée, 'ais me cou'er. 'emain, j'o're le pe'it-dé'euner, pa'que 'ai en'ie de man'er un t'uc typique 'aponais. 'espè'e que du 'iz le matin 'a te d'e'an'e pas, 'inon, 'u 'as man'er ailleu'.

Elle saisit un verre, le remplit d'eau, se rinça la bouche et recracha le tout dans l'évier. Elle débarrassa la table vite fait, rentra dans sa chambre, enfila un bas de pyjama, sortit encore en soutien-gorge, passa un coup d'éponge sur la table, partit enfiler un haut, alla s'attacher les cheveux, bref, le tout dans un ordre totalement absurde. Ce faisant, elle repensait à ce qu'avait dit son colocataire. Il devait vraiment être désespéré à l'idée qu'elle ne prête pas suffisamment attention à lui pour débiter des idioties pareilles. Ca lui rappelait la fois où Kyon lui avait déclaré que ses amis étaient différents.
Tiens, étrange. Penser à Kyon était moins douloureux, maintenant. Peut-être que maintenant qu'elle savait qu'elle n'avait plus la moindre chance d'avoir un contact avec lui, elle pouvait faire son deuil...


-Faire mon deuil ? Mais je suis stupide ou quoi ? Personne n'est mort !

Elle devrait vraiment perdre l'habitude de formuler la fin de ses pensées tout haut. Jetant un coup d'oeil narquois à Sef...Phe...l'Espadon, elle rajouta à voix basse (enfin, c'était clairement audible)

-Pas encore du moins... Mais ça ne saurait tarder.

Elle resta un moment à le dévisager ouvertement, sans bouger.

-Tu comptes rester planté là longtemps ? Je veux dire, bouge-toi un peu bon sang ! Tu as l'air encore plus stupide qu'avant ! Bon, et donc si t'as pas compris ce que je disais, malgré ton convertisseur universel de langages, demain matin, c'est moi qui régale ! T'as des envies particulières ? Par contre, je compte sur toi pour trouver des baguettes, je suis pas du tout à l'aise avec des couverts. Et puis, manger du bon riz avec un couteau, c'est massacrer les traditions et en plus, tu peux faire tenir quoi ? Trois grains sur la tranche du couteau ? C'est ridicule !

Et oui, puisque Haruhi avait fui ses parents le plus tôt possible, personne ne lui avait expliqué la nuance entre couteau et fourchette, alors elle utilisait le couteau pour tout. Manger du riz avec des couverts était peut-être ridicule pour elle, mais pour le reste du monde, voir Haruhi manger avec des couverts était le vrai spectacle.

-Bon, une trentaine d'abdos et au lit ! Tu me tiens les pieds, l'Es... nan, oublie.

Elle glissa ses pieds sous le canapé et commença ses abdos. C'était important pour rester en forme ! et, ce faisant, elle attendait exceptionnellement une réponse de son colocataire sur ses possibles envies de petit-déjeuner. Elle n'avait même pas dîné, mais n'avait pas très faim non plus. Elle mangeait peu, ces derniers temps, de toute façon. Et pas qu'à cause de son aversion pour les couverts.

_________________

La Brigade Sensationnelle ayant pour Objectif de rendre le monde plus excitant grâce à Haruhi Suzumiya, ( Brigade SOS pour les intimes) est dissoute, mais tant que la chef vivra, la Brigade ne mourra pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth
Je veux vivre un conte de fées
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Dans l'appartement 405
Date d'inscription : 11/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 400 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Dim 13 Nov 2011, 03:26

- J'ai entendu parler de Okonomiyaki... Je sais pas si c'est japonais, mais j'aurais bien envie d'essayer. Ou il y a aussi du Ramen. Enfin, je crois. Dit moi ce que tu auras besoin, j'irai faire les courses pendant que tu dors.

Apparemment, Sephiroth pouvait bien oublier de la laisser dans le secret, puisqu'elle ne le croyait pas. Il devrait trouver un confident ou une confidente qui comprendrait et le croirait et s'il comptait sur la moyenne des personnes pour le moins étranges qu'il avait vu plus tôt, cela serait probablement très facile. Il avait aperçut un robot déjà, un gars tout en noir portant des genres de... robes? Et autres types de personnages tout aussi louche. Donc cela devrait être rapide. Si quelqu'un venait faire des statistiques, le pauvre serait totalement perdu a cause tout les chances étaient contre ce genre d'endroits et pourtant...

Il alla dans sa chambre ramasser ses lunettes de lecture, il en aurait besoin pour faire une liste d'épicerie - totalement ridicule! - ainsi qu'il prit sa veste et ses bottes pour les mettre au pied. L'ex-général voulait en finir au plus vite, connaissant les probabilités qu'avec son apparence toute personne du type féminin d'âge décent commencerait a baver dessus comme si c'était un morceau de steak. Ce qu'il haïssait particulièrement. C'était moins pire sans son statut, mais c'était présent. En fait, il n'y avait pas que des gens de la gente féminine qui lui bavait dessus. Rien que cette pensée lui fit ressentir un frisson profond le long de sa colonne vertébrale. Sephy ne voulait pas ce genre de pensés maintenant. Surtout pas maintenant.

Pour se distraire, il sortit du papier et un crayon, tout en trouvant les circulaires de rabais sur la nourriture. Aussi bien en profiter pour regarder. Il nota qu'il devrait faire une commande a un certain Wondka, pour du chocolat et des kits pour faire des chocolats chauds d'urgence. Puis, il commença a regarder les circulaires, pour tomber sur des cretons. Il marmonna a voix basse, mais c'était compréhensible :


- Ils arrivent encore a vendre cela, des cretons? Cela goûtait comme du carton la dernière fois que j'en ai mangé... Décidé, il en rentre pas ici tant que je suis là!

Très mauvaise expérience avec du creton. Pour dire que depuis la fois que Genesis avait échanger le creton alors qu'il voulait l'essayer pour du carton en bouillie n'avait pas été la meilleure expérience a vie. Alors depuis, avec raison, il en avait horreur. Entre se faire tuer par Cloud et manger du creton, c'était Cloud qu'il prennait sans aucune hésitation. C'était pour dire que non, c'était hors de question!


[H]

_________________


L'ange a une seule aile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhi Suzumiya
Alien, va ! Education minimum.
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 22
Localisation : Bientôt au milieu des aliens, sans doute.
Humeur : Changeante.
Date d'inscription : 11/09/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
2/100  (2/100)

MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   Dim 13 Nov 2011, 18:00

Haruhi ferma les yeux. Il voulait de l'okonomiyaki ? Voilà longtemps qu'elle n'en avait pas fait... La dernière fois, c'était avec la brigade SOS, chacun avait dû apporter un ingrédient mystère à ajouter. Mikuru avait apporté des pousses de soja, Yuki des fraises, Koizumi du sucre glace, Kyon du riz et Haruhi... le piment le plus fort qu'elle avait trouvé. Le résultat était immonde, mais ça avait été amusant.
Ah oui, c'est vrai, Sephiroth faisait les courses. Elle cita les ingrédients nécessaires.


- Alors, voyons voir... Il me faudra de la farine de blé, des oeufs, du chou, des crevettes, des côtelettes... Et puis il me faudra de la sauce... je suis pas sûre qu'on trouve de la sauce Okomi dans le coin. Bah, du ketchup fera l'affaire. J'ai absolument pas envie de ramen donc non.Tu ferais mieux de te dépêcher, l'Espadon, les magasins vont fermer... Ah, et ramène du saké, de la bière, ce que tu veux, mais il est hors-de question qu'on prenne ça avec de l'eau, même pour un petit déjeuner. Et compte pas sur moi pour payer la moitié des courses, je me suis ruinée à acheter des mangas. Qui aurait cru que ça coûtait si cher ? Le Japon est limitrophe, bon sang ! Mattaku... Tonikaku, bouge-toi, il va bientôt faire nuit, les rues sont mal fréquentées passée une certaine heure.

Réalisant soudainement que ses paroles pouvaient être mal interprétées, Haruhi se redressa (elle venait enfin de finir ses abdos)

-Ne te fais pas d'idées, c'est pas pour toi que je m'inquiète, mais pour toutes les filles que tu pourrais croiser. A voir ta tête de psychopathe, elles pourraient penser que tu vas les violer dans une ruelle sombre. Et je te préviens, si jamais, quand je m'endors, je suis réveillée par un hurlement strident, je te jugerais comme UNIQUE responsable et je ferais changer les serrures de l'appartement. Et évite de faire trop de bruit en rentrant, tu n'as vraiment pas envie de me voir de mauvais poil demain matin...
Elle fit un autre sourire carnassier, même si le fait que ses paupières battent sans arrêt à cause de la fatigue ôtaient l'effet effrayant qu'elle avait habituellement

-Surtout, n'oublie pas que c'est moi qui prépare le repas demain... Et que je suis sûre que ton estomac n'est pas préparé à tout... Oh, des tranches d'espadon grillé, ça peut être bon...

Ses yeux se fermèrent et elle commença à tomber. Elle reprit conscience juste à temps pour éviter d'heurter le sol, et regarda son colocataire d'un air épuisé

-A... *bââââille* A demain, l'Espadon. Oyasumi.

A ces mots, elle se traina jusque sa chambre, se prenant au passage la table dans le pied, jurant pour la forme, failli marcher sur son téléphone qu'elle envoya valdinguer au loin, claqua la porte et s'effondra. Elle n'avait même pas encore touché l'oreiller qu'elle dormait déjà, épuisée par cette journée avec son nouveau colocataire et débarassée une fois pour toutes de Kyon et de ses appels incessants. Elle n'aurait plus jamais à le revoir. A la bonne heure.


[C]

_________________

La Brigade Sensationnelle ayant pour Objectif de rendre le monde plus excitant grâce à Haruhi Suzumiya, ( Brigade SOS pour les intimes) est dissoute, mais tant que la chef vivra, la Brigade ne mourra pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Home sweet home... Or not [Haruhi Suzumiya] (Compléter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
109, rue du Septième Art :: L'immeuble et ses environs :: 
Lieux privés
 :: Appartements :: 4e étage :: Appartement 405
-
Sauter vers: