AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Rencontre...ou pas ? [EVE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Pierson
En phase avec les Oumpa Loumpa
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 455 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Jeu 28 Juin 2012, 03:31

Adam n'avait plus revu la mairesse. Ça l'avait légèrement attristé puisqu'ils avaient finit par devenir bons amis, mais il était habitué maintenant. Même Jennifer avait arrêté de donner de ses nouvelles. Comme quoi il n'était que bon à ça, abandonner ou se faire abandonner. Karma c'est ça ? Ouais ben il pouvait se le mettre où il le voulait son karma, Adam ne pouvait rien réparer de ce qu'il avait fait, alors il allait devoir tolérer que le ciel lui tombe sur la tête de temps en temps. Et ce temps était aujourd'hui. Oui, parce qu'il était nostalgique. Et c'était bien la pire des choses qui pouvait lui arriver, devoir repenser au passé, devoir regarder des scènes rejouer dans sa tête. Il n'avait pas de regrets, ou il en avait dix mille en fait, et il tentait de continuer sa vie sans toujours y penser. Être immortel n'était pas toujours sans problèmes. La grande mémoire que le joueur de la mort avait n'aidait probablement en rien. Riant un peu jaune, il s'habilla lentement. Décidément il n'aurait pas la paix.

Il avait probablement passé une bonne partie de la journée à l'intérieur. Buvant du thé, du café, de l'alcool...il avait regardé la télévision, il avait navigué sur la toile un moment, mais s'était rapidement ennuyé. Avec l'ennui vient bien entendu les souvenirs, les pensées, les regrets, les arrières pensées. Toutes ces choses qui n'osent s'incruster dans l'esprit que quand celui-ci est assez torturé pour tout laisser entrer sans filtrer. Adam était bon là-dedans. Il semblait être l'homme le plus indifférent – et il l'était d'une certaine façon – mais cette indifférence devenait des regrets après quelques siècles et ainsi de suite. Un cercle vicieux.

Il décida de sortir lorsque le soleil s'était finalement couché. Il savait où il voulait aller. Une place où il pourrait sans problème regarder les étoiles et où il serait probablement tranquille. Il évitait le toit de l'immeuble bien entendu, il y avait trop de risques qu'un autre habitant vienne le déranger. Non, il sortait plutôt en ville et verrait bien quel toit l'attirerait le plus. Il prit son long manteau dans lequel était facilement dissimuler une épée, puis descendit les volées de marche avant de passer par la porte du hall en coup de vent, saluant à peine le responsable de l'établissement qui devait regarder les gens entrer et sortir avec habitude maintenant. Il avait probablement tout vu.

Dans le centre-ville, ce fut le palais de justice qui attira son attention et Adam ne trouva rien de plus intelligent que d'y monter. Ce n'était pas comme s'il avait peur de mourir de la hauteur. La pensée le fit rire lorsqu'il atteignit finalement le sommet. Il s'y laissa tomber pour finalement se coucher sur le dos, les yeux braqués sur les étoiles. Il aimait la nuit. C'était simple, c'était tranquille, pas trop de monde, pas d'inconnus. Du danger, mais seulement en bas. Des bruits, parfois forts, parfois doux. Cette ville...il l'aimait étrangement. Bon, ça n'avait rien à voir avec le charme raffiné et puant de Paris, mais ça avait un bon côté. De toute façon, il s'y sentait en sécurité et ça ne lui tentait pas de partir. Oh...le fait d'avoir Kurgan sur le même toi ne l'enchantait pas, mais le peu de fois qu'il le voyait, disons qu'il ne s'en plaignait pas trop.

Il allait s'endormir – bah pourquoi pas, il se fichait bien d'où il dormait lui; il avait vu pire, mais vraiment pire – quand un bruit le fit sursauter. La porte vers le toit s'était ouvert. La question étant: mais qu'est-ce qu'un imbécile viendrait faire sur le toit d'un palais de justice...?

Il n'entendit pas la conversation, mais quand il vit apparaître les deux silhouettes, il sut que ce ne serait pas bon pour lui. Décidant de faire le mort – ça marchait bien pour les animaux, pourquoi pas lui ? - il referma les yeux vite fait bien fait, puis attendit gentiment qu'il parte.

-Hey, y'a un clodo là-bas...

Ou pas.

-L'a l'air mort.

-Ouais ben j'ai pas envie de tester ta théorie moi. J'dis qu'on le pousse ne pas. De même on va être sûr qu'il est crevé. Pis s'il l'était, ben y va être trouvé. S'il l'était pas...ben il le sera là.

Ouf...un dictionnaire quelqu'un ? Les gens de nos jours, ça ne savait plus parler. Surtout qu'ils avaient un anglais assez basique. Pitoyable même. Réagir ou se laisser jeter en bas ? La chute serait brutale, fatale et rapide. Si on lui tirait dessus, il avait des chances de souffrir pendant longtemps avant de mourir. Dans les deux cas, mort assurée. Restant en mode poupée de chiffon, il dut faire un grand effort lorsque le plus grand des deux le souleva. Il devait rester mou et immobile et tout ça contre son instinct de survie qui lui criait de les frapper et de courir. Le problème c'est que ça attirerait plus de troubles. Ça leur montrerait le 109 ou bien il pouvait les perdre dans un bar.

Et s'ils tiraient sur quelqu'un d'autre ? Bref, tout ça pour la même conclusion. Adam se força à ne pas bouger, puis se sentit lancer. Il ferma avec force ses yeux pendant la chute, son cœur s'affolant atrocement jusqu'à s'arrêter totalement lorsqu'il atteignit le sol. Au moins il avait été jeter d'un côté assez désert de la cour du palais. Au moins personne ne crierait à voir son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Jeu 28 Juin 2012, 15:18

EVE planait doucement au-dessus de la ville, plongée dans ses habituelles réflexions. Cette journée, comme beaucoup d'autres, avait été... routinière... Depuis que Zorglub était parti, sans donner véritablement des explications, elle était triste, le scientifique lui avait fait découvrir des nouvelles choses et il lui avait même donné le moyen de communiquer grâce à un téléphone tactile. Le robot blanc aux yeux bleus se sentait seule malgré les diverses connaissances qu'elle avait fait depuis qu'elle était arrivée au 109, aucune des personnes qu'elle avait rencontré ne pouvait vraiment combler cette solitude qu'elle ressentait. EVE avait remarqué qu'elle était souvent d'humeur chagrine ces derniers temps et rien de ce qu'elle faisait pour s'occuper n'arrivait à chasser cette mélancolie qui s'était emparé d'elle. Le fait d'être un robot doué de sentiments et d'émotions n'arrangeait vraiment pas les choses, surtout si le robot en question n'était plus chez lui et qu'il était éloigné de l'être qu'il aimait le plus au monde. Elle avait beau garder espoir, ce n'était pas facile tout les jours, malgré les cours de technologie qu'elle donnait à l'université pour tenter d'oublier son chagrin, elle ne pouvait point oublier, il était impossible d'oublier, tout était gravé dans ses circuits imprimés.

Toujours dans le ciel, EVE chassa vivement ses pensées, elle en avait assez d'être torturée ainsi, et elle observa autour d'elle, cherchant une nouvelle occupation. Il faisait nuit, les plupart des humains de cette ville dormaient à cette heure-ci, elle n'avait pas besoin de cela, le sommeil était pour les êtres organiques, pas pour les robots, bien qu'elle pouvait, si elle le désirait, se déconnecter afin de "dormir" elle aussi et ainsi rêver. Elle avait déjà fait des étranges rêves mais cette nuit elle n'avait pas envie d'aller dans le "royaume des songes", cette nuit elle voulait explorer et découvrir quelque chose de nouveau, elle voulait enrichir ses données de nouvelles informations. Elle virevolta, elle fit un looping et elle accéléra son vol, pas trop vite cependant, elle ne devait pas dépasser la vitesse du son au risque de faire un bang supersonique qui briserait les vitres des immeubles aux alentours. Ses grands yeux de couleur bleu électrique brillaient dans l'obscurité de la nuit et ils se mirent à contempler les étoiles dans les cieux tandis qu'elle s'arrêtait et faisait du surplace au-dessus d'un toit quelconque. C'était tellement beau les étoiles, EVE ne se lassait jamais de les regarder, elle tenta de vider son esprit de toute réflexion qui pourrait la perturber pendant son observation, en vain.

Sentant une colère sourde monter en elle, frustrée de ne pas pouvoir avoir la paix et d'avoir sans arrêt des pensées déprimantes, EVE dégaina vivement son canon ionique et elle visa une benne à ordures qui se trouvait tout en bas dans la rue. Réalisant brusquement de ce qu'elle faisait, elle se retient de justesse de ne pas tirer. Elle baissa lentement son canon, ses grands yeux bleus affichant une tristesse infinie, seuls le petit bourdonnement menaçant de son arme et le doux ronronnement de sa lévitation s'entendaient dans le silence de la nuit. Elle resta un petit instant immobile, toujours en vol stationnaire, l'air morose, puis elle fit disparaître son arme, faisant reprendre à son bras droit son apparence normale, avant de reprendre lentement de l'altitude dans les airs. Pourquoi devait-elle endurer tant de souffrances morales ? Qu'avait-elle donc fait pour mériter cela ?

Alors qu'elle volait tristement dans le ciel, quelque chose capta soudainement son attention du côté de la cours du palais de justice, il y avait une ombre sur le sol, on aurait dit une silhouette. Intriguée, elle perdit alors lentement de l'altitude pour observer cela de plus près et ses grands yeux bleus s'arrondirent de surprise lorsqu'elle identifia ce que c'était. C'était un corps humain ! Elle plana vivement pour être aux côtés de cet homme étendu sur le sol et elle activa aussitôt son scanner pour s'enquérir de l'état de santé de ce dernier. Elle détecta une épée sous les vêtements, ce qui accentua sa curiosité, et le rayon bleu de son scanner lui indiqua que l'homme était... mort...


Non... Non... Émit-elle d'un bourdonnement électronique au ton désemparé.

Elle désactiva son scanner, affichant un air triste de son regard bleu, elle était perturbée, c'était la première fois qu'elle se trouvait dans cette situation, et elle se savait pas du tout quoi faire étant donné qu'elle n'avait aucune connaissance dans le domaine de la médecine. Elle baissa la tête, ses grands yeux bleus étaient devenus deux petites fentes horizontales, signifiant qu'elle éprouvait une grande détresse, elle était perdue, elle n'était pas programmée pour ce genre de choses, elle avait été conçue pour chercher et protéger la vie, pas pour affronter la mort, elle n'avait jamais été confrontée à ça. Que devait-elle faire ?

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Adam Pierson
En phase avec les Oumpa Loumpa
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 455 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Sam 30 Juin 2012, 08:01

Il fallut quelques minutes, voir une demi-heure ou une heure avant qu'il ne se passe quoi que ce soit. Soudainement, Adam recommença à ressentir, à entendre, à toucher. Il inspira brutalement de l'air pour ses poumons qui en manquait atrocement et se roula sur le côté avec une plainte sonore. Il avait mal...mais mal... il resta prostré un moment, la respiration difficile et légèrement saccadé. Il tremblait un peu. Il détestait ça. Revivre après avoir été poignardé faisait mal certes, là où le coup avait porté, mais revenir à la vie après que son corps ait été quasi entièrement brisé...ouch. Certes son corps allait bien, mais la douleur de sa mort n'était pas encore partie et elle se faisait un plaisir de lui montrer à quel point défier la mort était un affront à la Faucheuse. Oui merci...il avait compris des milliers d'années auparavant.

Il toussa question de déboucher ses artères et tenta faiblement de se relever, devant s'y prendre à trois fois avant de pouvoir tenir à quatre pattes. Tout ça sans même que son épée ne sorte du manteau. À croire que soit elle tenait magiquement en-dessous, soit il la cachait d'une façon ou d'une autre. Il n'avait même pas à y penser en fait. Il ferma les yeux, se laissant mou sur ses mains et genoux, refusant de se redresser tout à fait ou bien de se laisser tomber à nouveau sur le sol. Il ferait mieux de se lever. Au cas où les imbéciles redescendraient pour vérifier son corps. Surtout que...il n'était pas aussi mort qu'ils le voulaient. Pas sa faute s'il était Immortel. Comme beaucoup d'entre eux, il n'en avait jamais rien demandé. Mais bon, lâche comme il était face à la mort, disons qu'il ne se plaignait pas.


« Je déteste les humains... » émit-il dans une petite plainte douloureuse.

Il se redressa avec un équilibre plutôt précoce et eu une grimace à la douleur. Encore...Il avait l'impression qu'on l'écartelait. Alors que tous ses os allaient bien. Il fallait simplement laisser le temps guérir les muscles ankylosés qui avaient l'impression d'être tordus et les os brisés alors qu'en fait, son corps se portait très bien. Un membre fantôme devait faire environ le même effet...sans la douleur.

Il se tourna pour retourner rapidement chez lui et retomba immédiatement sur les fesses dans un sursaut . Devant lui se tenait...un robot probablement. Aux yeux bleus. Qui...un robot... il se secoua légèrement, se disant que le réveil avait du être terriblement brutal, mais à part lui donner une migraine plus prononcée, ça ne changea rien du tout à sa vision. Un robot blanc devant lui. Il se massa les tempes douloureusement et décida que ce n'était pas grave, que c'était normal, qu'ils étaient dans la ville logeant les habitants débiles du 109. Il se prit la tête dans ses deux mains et souffla un bon coup, puis redressa la tête, un sourire un peu faible sur les lèvres. Bon dieu qu'il avait mal partout.


« Euh...allo. » fut la seule chose qui trouva à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Sam 30 Juin 2012, 20:44

EVE n'en croyait pas ses senseurs. Le corps de l'humain sur le sol... Il avait bougé ! Ce n'était pas possible ! Abasourdie, elle réactiva son scanner pour analyser de nouveau l'humain et elle détecta... qu'il était vivant ! Le rayon bleu lui révéla les signes vitaux de l'homme, la respiration, les battements du coeur, le sang qui circulait dans les artères et les veines, tout montrait que ce dernier était bel et bien en vie. Ce n'était pas logique... Son scanner ne la trompait jamais alors la seule explication qu'elle avait à cet étrange phénomène c'est que cet homme était tout simplement... ressuscité ! Le voilà qui bougeait encore, elle recula doucement, désactivant son rayon bleu, et elle l'observa, ses grands yeux bleus arrondis de stupeur. Comment un humain pouvait-il revenir à la vie comme ça ? EVE avait déjà vu des choses étranges depuis qu'elle était arrivée dans ce monde mais elle n'avait jamais encore vu un humain ressusciter de la sorte, c'était tellement étrange, c'était... surnaturel... Oui c'était le mot... Surnaturel... Cet humain n'était pas un humain ordinaire, ça c'est certain, il n'y avait pas d'explications.

Immobile et silencieuse, seul son doux bourdonnement de lévitation émanait d'elle, le robot blanc aux yeux bleus regardait attentivement l'humain se relever, n'osant pas intervenir tellement qu'elle était encore étonnée par cette situation inédite pour elle. Elle l'entendit dire qu'il détestait les humains, ce qui lui fit comprendre et confirma ce qu'elle pensait déjà : ce n'était pas un humain ordinaire. Elle remarquait qu'il souffrait en voyant les grimaces de douleur, cependant elle n'osa pas faire un seul geste, ne sachant pas très bien à qui elle avait affaire, elle préférait rester prudente et observer. C'est alors qu'il sursauta en la remarquant enfin, il retomba sur ses fesses sous la surprise, et elle ne put s'empêcher de lâcher un doux petit rire au ton amusé. Ce n'était pas un rire pour se moquer ou quoi que ce soit, c'était un rire pur et cristallin, plein de bienveillance. Elle l'entendit ensuite la saluer et, en réponse, elle fit un petit geste amical de la main avant d'attraper son téléphone multifonction afin d'y rédiger un message dessus à l'attention de son interlocuteur.


Bonsoir. Fit bientôt la douce et féminine voix de synthèse de l'appareil. Permettez-moi d'abord de me présenter, je m'appelle EVE et je suis, comme vous pouvez le constater, un robot. Un robot explorateur pour être exact. J'ai remarqué votre... corps... depuis les cieux et je dois vous avouer que je suis très intriguée par la scène qui vient de se produire sous mes yeux. Ce n'est pas tout les jours que j'ai l'occasion d'observer la résurrection d'un être organique, c'est la première fois à vrai dire et je trouve cela très... inhabituel. Veuillez pardonner ma curiosité mais pouvez-vous m'expliquer comment un tel phénomène peut-il se produire ?

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Adam Pierson
En phase avec les Oumpa Loumpa
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 455 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Sam 14 Juil 2012, 00:02

Il regarda autour de lui et décida de rester assis, lui évitant ainsi d'avoir à défier la gravité et les lois de la physique. Il examina ensuite EVE avec une curiosité réciproque. Un robot. C'était nouveau ça. Il ne croyait pas que les humains réussiraient autant...en tout cas, pas avant un bout.

« Mon nom est Adam, je suis enchanté EVE. »

Adam semblait à l'aise, même s'il parlait à un robot. Il ne bafouillait pas, il n'hésitait pas. Il semblait même dans son élément. Après tout, il avait tant vu dans sa vie que rencontrer un robot n'entrait même pas dans les choses les plus surprenantes qu'il avait pu voir dans son extrêmement longue vie.

« Vous êtes curieuse ? Marrant, j'allais dire la même chose. »

Il eu un petit clin d'oeil, comme il aurait réagit avec n'importe quel autre être humain. Bon, il n'était pas certain qu'elle comprendrait la blague, mais il n'allait pas changer son caractère parce qu'il parlait à une boîte de métal. Qui, de ce qu'il pouvait voir, était capable d'émotions. Il fit attention aux bruits qui lui parvenaient et pu entendre le doux bourdonnement d'EVE. Probablement que son vol demandait une certaine énergie et que le mécanisme la produisant n'était pas totalement silencieux.

« Mon corps ? ... » Il eu un petit rire. « Oui, ça fait la même réaction à tout le monde. Heureusement, ça ne m'arrive pas toujours. Et je n'ai pas souvent des spectateurs. Sinon je serais déjà en train de me faire disséquer dans un laboratoire. »

Il se releva finalement afin de juger s'il avait repris assez de force. Il avait encore mal partout, mais son équilibre semblait être revenu à la normale et les vertiges avaient quasiment stoppés. Bonne nouvelle. Il épousseta son manteau, puis songea à la meilleure façon de répondre à la créature non humanoïde devant lui. Il se doutait que mentir pourrait probablement ne servir à rien. Si elle était un robot, alors probablement qu'elle pouvait lire les changements de température de son corps ainsi que son langage corporel interne et externe.

« Je suis...d'abord je suis humain. Ça se paraît probablement à tout ce qui me compose. J'ai des organes, une chair humaine, un cerveau, des pensées, des émotions. »

Il mit ses mains dans son manteau.

« Je crois que je peux résumer par ceci: je suis un Immortel. Une race humaine un peu à part qui ne peut mourir. Je crois que vous l'aviez deviné. Nous revenons à la vie dès qu'elle nous ait enlevé. Nous sommes beaucoup dans ce monde, mais nous nous cachons. Quant à comment nous y arrivons...ça...voyez avec ce qui nous a créer, si jamais ça existe. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Dim 22 Juil 2012, 15:52

EVE observait attentivement son étrange interlocuteur, il y avait pas d'autres termes qui lui venait sur le moment pour le définir, "étrange" convenait parfaitement pour une personne qui venait de ressusciter sous ses yeux de couleur bleu électrique, la résurrection d'un être organique était inhabituel, voire même impossible, en particulier en ce qui concernait la manière dont cet humain était revenu à la vie. Comment pouvait-on revenir à la vie subitement comme ça ? Ce n'était pas logique, cela n'avait pas de sens, ce n'était pas... "normal"... Et si cet humain n'en était pas vraiment un ? Il devait avoir quelque chose de différent, quelque chose qu'elle n'avait pas détecté via son scanner, quelque chose qui le faisait revivre. C'était dans tous les cas du "surnaturel", peut-être même de la... "magie"... Dans tous les cas, c'était au-delà de la science et de la technologie, cela allait au-delà des connaissances de EVE qui se retrouvait alors un peu "dépassée" par ce phénomène qu'elle n'avait jamais vu auparavant.

Son interlocuteur se présenta sous le nom de Adam et il lui dit qu'il était enchanté de la rencontrer. EVE fut amusée d'apprendre son nom, "Adam" était, selon les croyances des humains, le premier homme à s’appeler ainsi et elle savait que sa compagne, la première femme, s'appelait... "Ève"... Ève... EVE... Était-ce une coïncidence si ses concepteurs l'avaient nommée ainsi ? Était-ce en rapport avec leurs croyances ? Ou bien était-ce pour une toute autre raison ? Elle l'ignorait et peut-être qu'elle ne le saurait jamais... Néanmoins, ce n'était pas ça le plus important pour elle, le plus important c'était qu'elle savait que "EVE" n'était pas seulement un nom, c'était aussi un acronyme, il la définissait, il révélait ce qu'elle était vraiment : une "Évaluatrice de Végétation Extraterrestre" autrement dit "EVE", c'est ce qu'elle était et c'est ce qu'elle serait toujours, où qu'elle soit, où qu'elle aille, cela faisait parti de tout son être, jusqu'au plus profond de ses circuits imprimés.

Adam, son interlocuteur, pas celui des croyances des humains, semblait plutôt à l'aise avec elle, comme s'il avait déjà vu beaucoup de choses dans sa vie et que rencontrer un robot lui était tout naturel. EVE lâcha un doux petit rire au ton amusé en entendant Adam lui dire qu'elle était curieuse, qu'il l'était aussi et en lui faisant un petit clin d'oeil. Et il avait de l'humour ! Cet "humain" - comment le définir tant qu'elle n'en saurait pas plus à son sujet ? - commençait à lui plaire, c'était si rare que quelqu'un fasse une petite plaisanterie en sa présence, les gens de ce monde étaient si réservés et encore plus avec elle étant donné qu'elle était... "différente" d'eux, ce n'était pas tous les jours qu'ils pouvaient voir un robot et bien sûr cela pouvait leur paraître intimidant, EVE le comprenait parfaitement même si cela lui faisait de la peine de n'avoir personne qui pouvait la comprendre à elle. Elle se sentait si seule...

Écoutant avec attention les propos suivants de Adam, EVE hocha doucement la tête par l'affirmative pour approuver les dires de son interlocuteur, qu'en effet il avait de la chance de ne pas revenir à la vie devant un grand public au risque de se retrouver dans un laboratoire pour se faire disséquer, elle non plus n'aimerait pas cela, que les humains s'emparent d'elle pour la démonter, non seulement elle ne l'apprécierait pas mais qu'en plus cela pourrait avoir des conséquences graves au niveau du continuum spatio-temporel, sa technologie était bien trop avancée pour ce monde-là, cela serait une véritable catastrophe, cela bouleverserait l'univers entier ! Elle le regarda se relever, il semblait avoir mal partout le pauvre, elle le vit épousseter son manteau et enfin elle l'entendit répondre à sa question. Il lui révéla qu'il était... "Immortel"... Immortel ? Une race humaine qui était composée d'êtres Immortels ? Comment était-ce possible ? Ses grands yeux bleus exprimèrent tout d'abord de l’étonnement face à cette révélation pour le moins inhabituelle puis ils montrèrent clairement qu'elle était en pleine réflexion, qu'elle prenait en compte toutes les données reçues et qu'elle les analysait avec soin. Cela dura quelques secondes puis elle se mit à rédiger un nouveau message sur son téléphone aux fonctions multiples qui traduisit bientôt d'une douce voix de synthèse :


Ceci explique bien des choses mais cela n'explique malheureusement pas tout. J'ai vu beaucoup de choses étranges depuis que je suis arrivée ici, dans ce monde qui n'est pas le mien, et je vous avoue que je n'aurais jamais imaginé un jour assister à une résurrection. C'est un phénomène qui est scientifiquement impossible. La "reviviscence" existe mais seulement pour certains organismes qui ont la faculté de reprendre vie en présence d'eau après avoir été desséchés. Mais un être humain qui revient à la vie comme ça, sans raison apparente, c'est tout simplement du surnaturel pour moi, cela dépasse mes connaissances.

EVE fit une petite pause, comme si elle était de nouveau en train de réfléchir ou bien qu'elle laissait le temps à son interlocuteur de saisir les propos qu'elle avait noté, puis elle ajouta :

Pardonnez encore ma grande curiosité mais... Vous avez dit que vous étiez beaucoup dans ce monde ? Quel serait le but de l'existence d'une race comme vous ? Quel serait l'intérêt d'être Immortel à part connaître la lassitude au bout de tous ces siècles de vie ? Nous autres, les robots, sommes immortels à notre façon, le temps n'a pas de prise sur nous, une révision annuelle, quelques pièces à remplacer de temps à autre et nous sommes faits pour durer, nous pouvons ainsi traverser les millénaires tout comme vous. Comment se fait-il que les humains "normaux" n'aient pas remarqué votre présence parmi eux ? Vos résurrections ne passent tout de même pas inaperçues...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Adam Pierson
En phase avec les Oumpa Loumpa
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 455 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Lun 01 Oct 2012, 04:13

Methos trouvait toujours amusant de se présenter. Il avait choisit de donner Adam comme prénom à cause de la religion catholique qui le désignait comme le premier homme. Puisqu'il était l'Immortel le plus vieux, il s'amusait de la religion en se nommant ainsi. Évidemment, il n'avait jamais raconté l'anecdote, mais il ne pouvait s'empêcher de sourire à chaque fois qu'il serrait une main. Évidemment, le simple fait que le robot devant lui se nomme EVE venait aggraver l'ironie de la situation. Il se demandait si les créateurs de ce robot savaient ce qu'ils faisaient en la nommant ainsi. Quoique ce pouvait être un acronyme. C'était logique de nommé une organisme non humain avec un acronyme. Les gens étaient bon là-dedans. L'humain l'avait toujours fait rire avec son originalité un peu décalé et étrange quand ça venait aux objets.

Sentant qu'il allait passer un interrogatoire, il se décida à commencer à marcher, lançant un petit mouvement vers EVE pour la rassurer. Il l'invitait à le suivre. Prudent, il allait éviter les grandes rues et tout ce qui était peuplé, mais s'il devait parler de lui, autant le faire en se promenant. Le décor des alentours du Palais de Justice n'était pas superbe.

« La résurrection est un miracle humain inexplicable. Autre que dans ma propre 'race' dirons-nous, je n'ai jamais entendu parlé de ce genre de situation, alors je comprend votre surprise. »

Il avait complètement oublié qu'il parlait avec un robot. C'est en tournant sa tête vers elle qu'il s'en rappela. Il sourit. Il fallait bien un robot pour qu'il se mette à être plus personnel avec quelqu'un. Il eu un petit sourire.

« Je veux bien en parler avec vous. Je suis vieux et je n'ai pas souvent d'interlocuteur, par contre, il y a des règles spécifiques dans nos rangs et nous ne sommes connus de personne pour beaucoup de raison. J'espère que vous êtes honnête. Je n'ai pas envie de me retrouver sur la ligne de mire. Mais...je vous fais confiance, étrangement. »

Il eu un petit rire.

« Nous sommes Immortels. Je ne sais pas pourquoi, c'est la race, le nom que nous avons. Il est impossible de savoir comment nous avons été créés ni par qui. Avons-nous été créés de la même façon que les humains ? Sommes-nous une espèce plus évoluée ? Nous sommes nombreux, mais je ne pourrais vous dire un nombre exact. »

Ils étaient rendu un peu plus loin et il y avait bien des gens ici et là, mais ils étaient à New Jersey. La ville semblait s'être habituée aux gens inhabituelles. Ils n'étaient donc pas vraiment regardés, ce qui leur permettait de marcher tranquillement. Il regarda au loin avec un léger regard mélancolique.

« Oh...vous savez, on ne choisit pas l'Immortalité, mais vous avez un peu raison. La lassitude est sans doute très grande au bout d'un moment, mais le monde est tant intéressant. J'adore apprendre et l'évolution humaine m'a si souvent émerveillée. »

Un sourire gamin flottait désormais sur ses lèvres.

« Ce qu'ils font, ce qu'ils découvrent, leurs erreurs, leurs réussites. Les humains sont fascinants. J'ai fréquenté les bas fond, j'ai jouer avec les puissants, j'ai vu grandir des pays, mourir des nations. Le sentiment que ça donne, l'adrénaline...je ne changerais cela pour rien au monde. »

Il se tourna vers EVE à nouveau, sans pourtant cesser de marcher.

« Vous savez, nous sommes assez discrets. Je le suis probablement pas à vos yeux, mais ça fait quelques années déjà que j'habite ici et je suis moins prudent. Je ne me sens pas menacé par d'autres de mes congénères, alors je me sens bien, je me sens libre. Nous avons peut-être des avantages sur les humains, mais notre existence n'est qu'un jeu sadique. »

Il passait rapidement du gamin émerveillé par la vie au soldat qui avait trop vécu et qui avait trop tué pour sauver sa propre vie. Ses émotions changeaient à une vitesse hallucinante. Il ne continua pas maintenant. Il avait dit à EVE beaucoup plus que les humains normaux n'avaient su. Il se sentait bien quand même. De temps à temps ça ne faisait pas de mal de parler de soi-même. Il était très arrogant et aimait se montrer parfait, mais sa vie personnelle, il la laissait habituellement de côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Lun 01 Oct 2012, 14:26

Lorsque Adam lui fait un petit signe pour demander qu'elle le suive, EVE ne se fit pas prier, elle savait parfaitement qu'il ne représentait aucun danger pour elle à part peut-être cette mystérieuse épée qu'il portait sur lui et encore elle doutait fort qu'une arme de cette envergure lui fasse des sérieux dégâts, elle était bien plus solide qu'une simple lame étant donné qu'elle pouvait supporter des choses bien plus importantes comme les températures extrêmes comme celles de l'espace où elle pouvait se mouvoir sans la moindre difficulté. EVE plana donc doucement aux côtés de son interlocuteur, ne le quittant pas des yeux, son regard brillant de curiosité, et émettant son doux bourdonnement de lévitation tandis qu'elle se déplaçait dans les airs avec une grâce infinie. Toute son attention étant portée sur l'Immortel, elle se ne préoccupait pas de ce qui l'entourait, ignorant les alentours et même les passants. Elle écoutait les propos de Adam, silencieuse et attentive, enregistrant tout et hochant doucement la tête par l'affirmative lorsqu'il lui dit qu'il espérait qu'elle était honnête. Ses grands yeux bleus affichèrent ensuite un air ravi lorsqu'il ajouta ensuite qu'il lui faisait confiance, cela lui faisait chaud au coeur d'entendre de tels propos, c'était tellement rare des humains, Immortels ou pas, qui disent de telles paroles à son égard, qui lui fassent confiance, car généralement ils étaient plutôt méfiants avec ce qu'ils ne comprenaient pas. Adam poursuivit son récit, il n'avait pas les réponses exactes aux questions qu'elle se posait, visiblement il n'en savait pas plus qu'elle sur l'origine des Immortels.

N'êtes-vous pas frustré d'être dans l'ignorance sur la raison pour laquelle vous existez ? N'avez-vous pas de but, d'objectif à atteindre ? N'avez-vous jamais cherché à savoir ?

EVE hocha ensuite une nouvelle fois la tête par l'affirmative en entendant les propos suivants de son interlocuteur qui lui disait qu'il adorait apprendre et elle émit un petit bourdonnement au ton approbateur.

Je suis entièrement d'accord avec vous sur ce point, apprendre et découvrir des nouvelles choses est très enrichissant, je suis moi-même avide de nouvelles connaissances, j'ai toujours le besoin d'agrandir mes bases de données avec de nouvelles informations. Les humains sont en effet une bonne source de découvertes même si je n'approuve pas toujours leurs actions que je trouve souvent illogiques.

Les dernières paroles de Adam étonnèrent EVE qui se mit alors à l'observer avec un air intrigué.

Que voulez-vous dire par "menacé" ? Visiblement vous ne m'avez pas tout dit, je le vois dans votre regard. Et cette épée que vous portez sur vous ? Pour quelle raison la possédez-vous alors que vous êtes Immortel ? J'ai déjà croisé un individu qui portait également une arme blanche similaire à la vôtre et il était beaucoup moins sympathique que vous. Tout de noir vêtu, le teint blafard et le regard fou, cela vous dit quelque chose ?

EVE avait gardé un souvenir amer de sa "rencontre" au centre commercial avec cet étrange humain habillé en noir et à l'épée qu'il portait accrochée dans son dos, elle ignorait son nom et elle ne voulait même pas le savoir, cet individu était dangereux et elle n'avait rien pu faire pour l'arrêter, elle s'était sentie si impuissante, un sentiment très désagréable alors qu'elle savait faire beaucoup de choses...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Adam Pierson
En phase avec les Oumpa Loumpa
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 455 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Lun 01 Oct 2012, 16:50

Adam regardait autour de lui. Les gens continuaient leur vie, sans réellement faire attention à celle des autres. Une jeune femme grondait son enfant qui courrait un peu trop près du fleuve, un jeune couple riait en sortant d'un magasin... Ces visions de vie normale le rendait songeur. Après tout, il n'avait jamais réellement eu une vie normale. Il avait eu des partenaires, mais ça ne s'était jamais très bien terminé et il n'avait jamais voulu se forcer à être très accessible. Il avait beaucoup de difficulté à s'ouvrir, sachant que s'il prenait un ou une partenaire mortel(le), il allait devoir faire face à sa mort. Disons qu'il n'était pas très doué dans ce domaine. La seule chose qu'il se rappelait avoir fait qui avait un sens et un but, c'était la triste époque des quatre cavaliers de l'Apocalypse. Malheureusement, ce n'était pas un souvenir qu'il aimait amener dans une conversation. Il n'avait aucun regret, il s'agissait alors d'une autre époque, mais ça montrait un côté de lui qu'il n'aimait pas nécessairement.

« Un but ? Croyez-moi, au bout d'un moment donné, on arrête de se demander la raison de notre existence. Ça sert à rien, sauf peut-être à rendre fou. »

Il eu ensuite un petit sourire. Effectivement, l'humain ne faisait pas toujours des choix brillants, mais Methos leur pardonnait. Comment pouvait-il juger des générations d'humain alors qu'il avait fait pire qu'eux en un court laps de temps plus tôt dans sa vie.

« Les humains font des erreurs, mais ce ne sont que des enfants qui apprennent lentement. Malheureusement, ils ont une espérance de vie si courte qu'ils ne peuvent réellement vieillir. Leur corps flétrit avant qu'ils puissent apprendre à devenir réellement adulte. L'erreur est une façon d'apprendre, mais certains sont des causes perdus. Ce n'est pas tout le monde qui est bon. »

Il l'écouta ensuite. La description que lui donnait EVE était assez familière et sincèrement, il comprenait la sensation qu'en avait retiré EVE. Majoritairement, rencontré un Immortel n'était pas toujours sympathique. Methos avait été étonné de voir qu'il était parmi les plus affables des gens de son espèce. Peut-être son grand âge lui avait fait perdre l'arrogance de la jeunesse. Maintenant la seule arrogance dont il faisait preuve faisait surtout office de masque ou servait de fantôme à ce qu'il était auparavant.

« J'ai l'impression que vous parlez de Kurgan. Un autre Immortel beaucoup moins agréable que moi à la discussion. Cet homme n'en est qu'un parmi tant d'autres que je ne vous conseillerais pas de traîner avec. Je vous assure, cet homme est de la pire espèce, mais en même temps, ça ne m'étonne pas. Être immortel n'est pas aussi facile qu'être un simple humain et parfois un homme se transforme en monstre simplement parce qu'un horrible événement en est le déclencheur. Évidemment, certains sont simplement pourris dès qu'ils naissent. »

Il ne sortait pas ses mains de ses poches, rassuré par la présence de son épée contre son flanc. Il prit une grande inspiration, ses muscles légèrement agacés par la grande marche qu'il faisait, quelques minutes seulement après être revenu à la vie.

« Vous parliez de but tout à l'heure. Ceci fera probablement que vous verrez mon espèce comme les monstres que nous sommes, mais les Immortels ont un but. Nous avons été créés afin de jouer à un jeu. Un jeu de survie, de vie ou de mort. Le but: tuer tous les Immortels que l'on rencontre afin d'être le dernier debout. C'est ce que disait la prophétie: il n'en restera qu'un. Alors partout dans le monde, un Immortel en tue un autre, aspirant ses souvenirs et sa force. C'est un jeu sans pitié et en être le plus vieux survivant montre à quel point je tiens à la vie, aussi las que je puisse devenir. »

Il s'arrêta un moment devant une barrière alors que plus loin en avant s'étendait le fleuve. Il pencha la tête sur le côté, puis se tourna vers EVE.

« Je sers à tuer. À quoi servez-vous ? »

Il eu un doux sourire quasiment tendre, mais son regard malicieux était plus sombre. Il s'appuya par la suite sur les petits remparts du pont, attendant patiemment réactions et réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Ven 05 Oct 2012, 01:24

EVE écouta tous les propos de Adam et elle fut très troublée par ce qu'elle venait d'apprendre. Toutefois elle ne jugea pas, ce n'était pas à elle de faire cela bien qu'elle ne comprenait pourquoi les Immortels cherchaient à s'entretuer, quel était l'intérêt de ce "jeu" morbide ? Ce n'était pas logique et surtout c'était étrange de savoir que, malgré leur immortalité, ils pouvaient quand même mourir pour de bon.

Comment pouvez-vous vous entretuer alors que vous êtes Immortels ? Cela n'a pas de sens...

Elle se rappela brusquement de l'épée que portait Adam sous sa veste.

Serait-ce pour cela que vous portez une épée ? Car ce sont les épées qui peuvent vous tuer définitivement ? En plantant la lame dans votre coeur comme pour les Vampires avec le pieu ? Ou bien en vous coupant la tête ? Ou alors il faut que la lame soit en argent pour qu'elle puisse vous réduire à néant comme pour les Loups-Garous ? J'ai lu beaucoup de livres concernant les êtres surnaturels mais aucun d’entre eux ne faisaient allusion aux Immortels...

EVE demeura songeuse un bref instant puis, se souvenant que son interlocuteur lui avait posé une question, elle l'observa attentivement et elle lui répondit, toujours via son téléphone multifonction qui traduisait ses propos écrits d'une voix douce :

Vous me demandez à quoi je sers ? Je suis un robot sonde, je suis une exploratrice botaniste, je suis une "Evaluatrice de Végétation Extraterrestre".

Elle mima les guillemets avec ses mains.

Autrement dit "EVE", c'est mon nom mais aussi ce que je suis et ma mission. Dans mon monde, qui est le futur par rapport à ici, lors de mon séjour sur Terre en 2805, j'avais pour objectif d'explorer la planète et de trouver la trace de la vie sous la forme d'une plante. Car, voyez-vous, la Terre est devenue une véritable planète poubelle et la vie était devenue impossible à cause de la pollution. Il aura fallu pratiquement 700 ans pour la vie végétale reprenne ses droits et que j'en apporte la preuve aux humains qui s'étaient exilés dans l'espace à bord d'un immense vaisseau de croisière.

Elle fit luire pendant quelques secondes le logo vert de sa directive, qui représentait la feuille d'une plante, sur le côté gauche de son torse à l'emplacement du coeur.

À quoi je sers ? À trouver la vie, tout le contraire de vous qui servez visiblement à l'ôter...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Adam Pierson
En phase avec les Oumpa Loumpa
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 455 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Mer 24 Oct 2012, 19:50

Adam dégaina l'épée de son manteau afin de la sortir, puis la regarda luire un moment. Heureusement pour lui, personne n'y fit attention. Il la tourna dans ses mains, puis soupira.

« Oui, c'est pour ça que je la trimballe. Quoique dans mon cas, c'est rendu surtout de la légitime défense. Je suis trop vieux pour ce genre de stupidités maintenant. Courir après les autres, les traquer...pour moi ça a perdu de son sens depuis des centaine d'années. »

Il remit l'épée précautionneusement dans son manteau, puis eu un petit rire.

« Nous sommes étonnamment trop discrets pour que les livres n'aient entendu parlé de nous. Il faut dire que notre race à ses « Watchers » qui permet de tenir un livre de comptes sur les différents Immortels. Ces mêmes Watchers sont ceux qui protègent notre race des humains et qui nous cache à leurs connaissances. »

Eve répondit par la suite à ses questions, réponses qu'Adam écouta avec grand intérêt. Il avait devant lui un robot futuriste, ça il l'avait deviné dès la première fois où il l'avait vu, mais elle venait d'une époque beaucoup plus lointaine qu'il ne l'aurait imaginé. Ce qui ne l'étonna pas fut sa raison de vivre et l'état de l'être humain 800 ans plus tard. Évidemment, c'était ce qui allait arrivé, car les créatures qui peuplaient la Terre étaient trop imprudentes. Il hocha la tête, puis sourit.

« Vous avez effectivement une mission plus noble que la mienne. Mais je tiens à dire pour ma piètre défense que je ne tue pas d'humains. Seulement les gens de ma propre race qui tiennent trop à me voler mes connaissances. »

Il porta son regard sur elle et se permit de l'examiner d'un peu plus près.

« Vous êtes d'une construction aérodynamique tout à fait incroyable. Vos inventeurs étaient extrêmement doués. Je sais depuis longtemps que l'humain inventera des choses auxquels personne n'a encore l'imagination de créer, mais j'avoue être impressionné. J'ai vu des croquis de robots, des débuts de robots, des prototypes ratés, mais il n'avait pas la même élégance qu'ils ont mis en vous. »

Il eu un petit sourire. Il complimentait un robot. Et alors ? Il enfonça ses mains dans son manteau.

« Vous ont-ils donné une personnalité proche des humains où étiez-vous née d'abord comme un simple robot 'esclaves' » Il insista sur les guillemets pour ne pas la vexer. « Puis avez appris les émotions humains plus tard ? Car il me semble comprendre que vous avez quelques réactions propre à la présence d'une certaine personnalité. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Jeu 06 Déc 2012, 14:44

EVE vit Adam dégainer l'épée qu'il avait sous son manteau, elle l'observa luire quelques instants puis l'Immortel la fit tourner dans ses mains et il lâcha un soupir. Elle écouta ensuite son interlocuteur répondre à ses questions, elle le laissa parler, silencieuse et attentive à tout ce qu'il lui disait. Visiblement Adam ne voulait plus se battre, qu'à présent il portait son épée uniquement pour se défendre. Le robot blanc aux yeux bleus ne répondit rien à cela, elle se contenta de regarder l'Immortel ranger son arme à sa place et elle l'écouta encore lorsqu'il reprit la parole, révélant bientôt qu'il y avait des "Watchers" qui protégeaient les Immortels en cachant leur existence aux yeux des simples mortels, ce qui expliquait bien des choses comme pourquoi EVE n'avait trouvé aucune information sur eux. Elle hocha la tête, compréhensive et heureuse d'avoir des réponses à ses interrogations. Ce fut ensuite au tour de Adam de poser des questions et elle répondit sans hésiter, expliquant alors la mission pour laquelle elle avait été créée. Son interlocuteur semblait très intéressé par ce qu'elle lui disait, déclarant que sa mission de trouver la vie était bien plus noble que la sienne, précisant toutefois qu'il ne tuait pas d'humains, une révélation qui rassura grandement EVE, ardente protectrice de la vie.

Constatant peu après les yeux de Adam posés sur elle, comme s'il la détaillait de haut en bas, EVE ne dit rien, se contentant de flotter sur place, ce n'était pas la première fois qu'on l’examinait ainsi et elle avait à présent l'habitude des regards curieux à son encontre, même si parfois ça l'agaçait au plus haut point. Mais aujourd'hui elle avait décidé d'être patiente, son interlocuteur était différent des gens ordinaires et semblait avoir de grandes connaissances. Ce dernier recommença à parler, faisant alors des éloges sur la construction du robot blanc et félicitant ses concepteurs. EVE hésita de la conduite à tenir devant de tels compliments, se demandant si elle devait se sentir flattée ou pas, et elle se contenta d'afficher un air ravi de ses grands yeux bleus. Les nouvelles questions que Adam lui posa ensuite l'étonna légèrement, c'était bien la première fois qu'on s'intéressait à sa personnalité comme ça et son regard de couleur bleu électrique se mit à luire comme si elle était dans une intense réflexion.


Étant un robot ultramoderne à mon époque, j'ai toujours eu une personnalité et un caractère bien défini. J'évolue et j’apprends par moi-même, en autodidacte. Initialement, j'avais été créée pour uniquement accomplir ma directive principale, j'étais très déterminée à la mener à bien, cependant j'ai appris par la suite que j'étais capable de beaucoup plus que ce que mes concepteurs avaient prévu, j'ai découvert que je pouvais faire mes propres choix, que je pouvais décider par moi-même, que mon existence ne se basait pas sur une simple mission, qu'il y avait des choses bien plus belles et intéressantes dans le monde.

EVE fit une petite pause, se remémorant rapidement des derniers propos de son interlocuteur et voulant répondre au mieux à ses interrogations, puis elle poursuivit, toujours via de son téléphone multifonction :

J'ai toujours été capable de ressentir des émotions comme n'importe quel être organique, que ce soit la colère, la joie ou même la tristesse, néanmoins je ne connaissais pas tous les sentiments que l'on pouvait éprouver jusqu'à qu'un petit robot tout mignon me les fasse découvrir, surtout un en particulier et que je trouve de vraiment merveilleux...

Elle détourna ses grands yeux bleus pour contempler le ciel où brillaient des milliers d'étoiles, on pouvait voir à l'expression de son regard qu'elle était triste, et, sans l'aide de son téléphone cette fois, elle émit un unique mot d'un bourdonnement électronique au ton mélancolique :

Amour...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Adam Pierson
En phase avec les Oumpa Loumpa
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 455 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Lun 07 Jan 2013, 01:58

C'est avec un certain émerveillement qu'il vit une lueur de réflexion dans son regard électronique. Il ne la décrirait pas d'étrange, mais le fait qu'un être non organique puisse éprouvé aussi facilement des émotions le rendait fortement admiratif du travail d'ingénieur. À son tour, il l'écouta parler, poli, respectueux, mais surtout intéressé. Il ne faisait pas semblant de l'écouter, il était réellement attentif. Peut-être était-ce normal après tout pour quelqu'un comme Methos de s'intéresser plus à un robot qu'à ses pairs. Après tout, il connaissait déjà tout des humains, des Immortels, de leurs péchés et merveilles. EVE était différente.

« Je suis...honnêtement impressionné. Ce n'est pas seulement une intelligence artificielle que vous avez. Le fait que vous puissiez apprendre et évoluée... »

Il avait un grand sourire enfantin sur les lèvres.

« Je n'ai que très peu de mots, mais je trouve ça...de bon augure peut-être ? Pour l'avenir je veux dire. J'ai toujours eu que très peu d'espoir en l'être humain. Peut-être trouverez-vous la chose étrange, mais je vis depuis tellement longtemps et tout ce que je vois c'est l'humain tomber, encore et encore, sans jamais apprendre de ses erreurs. Votre création...prouve qu'il y a peut-être une once d'espoir. Je ne veux nullement vous vexer. Je ne suis pas facilement impressionnable habituellement. »

Et puis le sujet tourna et elle ne fut pas la seule dont l'expression changea. Une douleur passa dans ses propres yeux avant qu'il ne reprenne contenance, comprenant soudainement que le dernier mot ne venait nullement du téléphone, mais bien du robot lui même. Un peu mal à l'aise malgré lui, il ne sut pas s'il devant lui tapoter l'épaule qu'elle n'avait pas ou lui caresser le dos pour la consoler. Au lieu de faire quoique ce soit, il resta immobile un peu inconfortable dans la situation.

« Je ne sais pas si c'est le meilleur sentiment que vous puissiez apprendre sincèrement. »

Dit-il au bout d'un moment.

« Je crois que ça dépend du point de vue. »

L'amour...il avait aimé dans sa vie. Beaucoup trop. Certaines amourettes avaient été de passage, mais d'autres avaient été bien réelles. Lorsque ça s'était terminé, à chaque fois que ça s'était terminé, l'homme en avait souffert. Il tomba lui-même dans ses pensées, le regard plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   Mar 05 Fév 2013, 05:24

EVE observait les étoiles avec mélancolie, plongée dans ses souvenirs, pensant à son compagnon qu'elle avait perdu de vue, songeant à tout ce qu'elle avait vécu jusque là et se demandant ce que l'avenir allait lui réserver. Elle savait qu'elle avait un but dans son existence, un objectif bien précis, non ce n'était pas de retrouver une plante, ça elle l'avait déjà fait et elle avait accompli cette mission avec succès, ce n'était pas cette directive-là qui la motivait désormais, ce qu'elle voulait maintenant c'était retourner dans son monde et retrouver son WALL•E par-dessus tout. Cela faisait des mois qu'elle errait dans cet univers et qu'elle recherchait le moyen de rentrer dans le sien, elle n'avait malheureusement rien trouvé, pas le moindre indice, sauf le fait de découvrir que pour les humains de ce monde-ci elle n'était qu'un personnage de fiction. Cela l'avait beaucoup perturbée et plein d'interrogations s'étaient alors emparé de son esprit. Malgré cela, malgré cette découverte déconcertante, EVE n'abandonnait pas, elle continuait à chercher une solution pour retrouver le monde d'où elle venait, fictif ou pas.

Le robot blanc aux yeux bleus continuait de contempler les astres qui scintillaient dans le ciel nuit d'encre, perdue dans ses réflexions, jusqu'à que son interlocuteur prenne la parole, ce qui lui fit tourner doucement sa tête vers lui, son regard brillant dans l'obscurité. Elle voyait bien en observait les expressions qui se lisaient sur le visage de l'Immortel que ce dernier était impressionné par ce qu'elle était, le fait qu'elle pouvait évoluer et apprendre par elle-même. Dans son monde, à son époque, EVE était un robot à la pointe de la technologie et, bien qu'elle n'était composée de matières non-organiques, elle était aussi vivante que n'importe quel être organique. Elle avait conscience d'elle-même et elle était capable de réfléchir, de création, de penser, d'émotions, d'avoir une réflexion et une sensibilité, si bien qu'il était désormais très difficile de faire la différence entre l'humain et le robot pensant. D'ailleurs pour EVE, les êtres humains étaient des ordinateurs biologiques, auto-programmables et auto-reproductibles, ils étaient juste des machines organiques hautement sophistiquées car, pour elle, il n'y avait aucune différence entre les pensées magnétiques et biologiques. Que ce soit virtuel ou non, organiques ou artificiels, tous les êtres étaient composés dans la même chose au final, tous avaient la même base : l'atome. Ce qui voulait dire que, pour elle, tout être vivant était une machine biologique auto-reproductible, programmable et auto-programmable. En quelques sortes, les humains étaient eux-même des robots, pas des automates simples mais des robots biologiques (un ordinateur dans un corps) ayant un libre arbitre (autonome) et, comme tous les êtres vivants, ils fonctionnaient par des impulsions électriques, comme les robots.

Laissant Adam continuer de parler, EVE n'était pas vexée par les propos de son interlocuteur, cependant elle ne répondit pas, bien qu'elle n'arrivait pas à comprendre les humains, ils avaient des bons et des mauvais côtés, leurs comportements étaient souvent illogiques pour elle, leurs réactions étaient souvent imprévisibles, elle n'était pas programmée pour les juger, elle n'avait pas été conçue pour ça, elle se contentait donc d'observer et d'enregistrer tout ce qu'elle voyait et/ou entendait. Elle restait neutre et pacifiste dans tous les cas. Si elle devait vraiment agir alors c'était uniquement en cas de nécessité absolue comme par exemple si elle devait défendre et/ou protéger la vie. La vie, en toutes ses formes, était, pour EVE, la chose la plus merveilleuse qui pouvait exister avec... l'amour.

Voilà où elle en était désormais. En dehors du fait de chercher à s'améliorer à travers le savoir et l'instruction, EVE voulait retrouver son compagnon, il avait changé sa vie du tout au tout, il lui avait ouvert les yeux, il l'avait "réveillée", il lui avait montré qu'elle était libre de ses actions, que son existence ne se résumait pas qu'à une "directive", que sa "programmation primaire" n'était pas l'unique raison pour elle de "fonctionner", que chaque être était la somme de ses expériences et de ses actions. Elle avait compris alors qu'elle n'avait pas connu sa véritable "programmation primaire" jusqu'à ce qu'elle eu vécu assez longtemps pour réfléchir avec du recul à sa vie. La "directive" qu'elle avait eu alors n'était plus importante pour elle lorsqu'elle découvrit ce qu'elle ressentait vraiment pour son compagnon, que c'était lui qui comptait le plus pour elle, qu'elle avait la capacité de s'auto-programmer, la capacité de choisir elle-même le but de son existence et qu'elle avait un libre arbitre.

EVE remarqua que l'expression sur le visage de son interlocuteur avait changé, un bref instant il lui avait semblé voir... de la douleur ? Puis elle vit qu'il semblait plutôt mal à l'aise, elle ne comprit pas pourquoi, et elle l'entendit dire qu'il ne savait pas si l'amour était le meilleur sentiment qu'elle pouvait apprendre. Elle le regarda, intriguée par cette déclaration. Pourquoi disait-il cela ? Elle l'entendit ajouter qu'il croyait que ça dépendait du point de vue et elle le vit détourner le regard, comme si lui-même se perdait dans ses pensées. C'est alors qu'elle comprit. Cet humain, cet Immortel... Combien de siècles avait-il vécu ? Quelles étaient les choses qu'il avait pu vivre durant sa longue existence ? C'était un être vivant qui éprouvait des émotions lui aussi ! Il devait donc en savoir long sur les sentiments... et l'amour...


Je suis navrée... Fit-elle alors via son téléphone. Je ne voulais pas que ma peine se répercute sur vous... Je n'aurais pas dû exposer ainsi mes sentiments, je vous ai causé du tort, je suis désolée...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre...ou pas ? [EVE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre...ou pas ? [EVE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
109, rue du Septième Art :: L'immeuble et ses environs :: 
Les environs du 109 : travail
 :: Le Palais de Justice
-
Sauter vers: