AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Mar 25 Sep 2012, 22:52

Ici, au moins, il se sentait bien. Pas comme s'il était chez lui, non. C'était néanmoins un moyen de respirer un air pur, pas empoisonné par des fumées toxiques. Il avait l'impression d'étouffer, dans ces villes étranges qu'il ne comprenait pas. Et pourtant, des choses bizarres, il en avait vu !
Il se jeta par terre, les fesses dans le sable, en regardant la lune qui brillait dans le ciel et flottait sur la surface ridée de l'eau. Au moins, cette lune, elle ne bougeait pas, elle restait la même que celle qu'il pouvait voir depuis le pont du Thousand Sunny, le nouveau bateau des Pirates "au chapeau de paille".
Ainsi assis, il prit le temps de respirer et de reposer ses jambes alourdies par une de ses énièmes fuites. Il posa à ses côtés son arme faite à la va-vite.
Il avait utilisé le manche d'un balai auquel il avait relié des élastiques solides. Une sorte de lance-pierre amélioré. Cela n'avait rien à voir avec la puissance de feu de Kabuto, son arme fétiche. Il lui manquait un élément essentiel pour avoir cette efficacité. Tant pis. Il trouverait bien un moyen. Au moins cet objet le rassurait.

Il ouvrit le sachet qu'il avait en main et observa ce qu'il y avait à l'intérieur. Cela sentait la friture. Il se remémorait les plats préparés par Sanji. En comparaison, ce maigre larcin semblait sortir tout droit d'une poubelle. Sanji était un maitre-coq d'un talent hors du commun. Il y avait toujours à manger. Tandis qu'ici...il n'y avait pas grand chose à se mettre sous la dent, surtout quand on n'a pas d'argent. Le sac en papier qu'il avait dans la main était un vol qualifié. Il avait pris une commande dans un espèce de restaurant bizarre, et était parti sans payer. Derrière lui, un homme avait tenté de le poursuivre. Usopp avait même cru entendre des coups de feu. Mais il courrait beaucoup trop vite pour lui. L'expérience, ça paie, et il en avait à revendre en matière de fuite.

Le pirate sortit la nourriture qui était encore tiède. C'était vraiment étrange comme plat. Un sandwich rond, avec un steak au milieu. Que pouvait donc être cette viande ? De la sauce partout, manquant de couler sur ses vêtements, de la salade. Usopp pinça le pain d'un côté. C'était amusant, on aurait dit un personnage avec une grande bouche. Il s'amusa à faire parler le sandwich.


- Salut ! Je suis le terrible Fukuro ! Rends-toi espèce de criminel.

Le sandwich avait un air bête assez irrésistible.

- Tu oses me défier, moi, le grand Capitaine Usopp ?


Il donna une pichenette au bonhomme en pain et viande. Le sandwich balbutia.


- Non, pitié, tu es le plus grand, le plus fort, je t'obéirais.....le CP9 n'est rien à côté de votre grandeur.

- Je préfère ça.

Son estomac vint interrompre son délire alimentaire. Il ouvrit grand la bouche pour régler son compte à l'insolent personnage.


[H]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Jeu 27 Sep 2012, 01:10

EVE adorait déambuler sur la plage, ce lieu était si paisible, si reposant et cette heure-ci il n'y avait pas grand monde donc c'était le moment idéal pour se détendre sans qu'elle soit dérangée par les regards curieux que les humains posaient sans arrêt sur elle. Il n'y avait rien de plus pénible que ces regards, elle comprenait que les humains étaient surpris de voir un robot aussi évolué qu'elle errer dans ce monde mais à la longue elle commençait sérieusement à être agacée d'être observée ainsi. Dans son monde à elle, en 2805, il était tout naturel de voir des robots côtoyer les humains mais ici, dans cette époque qui n'était pas la sienne, tout était si différent, il n'y avait pas de robots qui se baladaient dans les rues et EVE se sentait bien seule à ne pas avoir un de ses semblables avec qui communiquer. Son cher compagnon WALL•E lui manquait terriblement aussi, la tendresse et l'affection du petit robot étaient les choses qui lui manquaient le plus. Son seul désir était de le retrouver et de lui tenir à nouveau la main, en amoureux. Elle avait beau chercher dans tous les coins, dans tous les livres, sur la grande toile qu'était Internet, elle ne trouvait rien, aucune piste, aucun indice qui lui permettrait de rentrer chez elle et rien de ce qu'elle faisait, que ce soit les cours qu'elle donnait à l'Université ou l'exploration un peu partout, ne pouvait l’empêcher d'être nostalgique de ce qu'elle avait vécu avec son cher compagnon robotique. Tout ce qu'elle voulait c'était rentrer chez elle, était-ce trop demander ? Elle n'avait toujours pas non plus trouvé la raison de sa présence dans ce monde, cela faisait maintenant des mois et des mois qu'elle était là, elle avait fait la connaissance de plusieurs personnes mais aucune d'entre elles ne lui avait fourni les réponses à ses nombreuses questions.

Continuant de déambuler sur la plage, planant à quelques centimètres au-dessus du sable fin, émettant son doux bourdonnement de lévitation, presque inaudible à cause du bruit régulier des vagues, sa silhouette blanche et arrondie contrastant avec l'horizon bleu azur, EVE observait la mer, plongée dans de profondes pensées. Sa crise de neurasthénie fut brusquement interrompue par une voix qu'elle détecta à quelques mètres de là, brisant alors sa langueur et son affliction provoquées par ses souvenirs mélancoliques. Ses grands yeux bleus, brillants de curiosité, se tournèrent aussitôt en direction du son qu'elle avait entendu quelques secondes auparavant et elle vit alors un humain en pleine discussion avec... un hamburger ? Son regard saphir s'arrondit de stupeur en voyant cela. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Cet humain serait-il fou ? C'était bien la première fois qu'elle rencontrait un individu pareil. Interloquée, elle s’avança pour l'observer de plus près, écoutant les propos que cet humain disait à son sandwich rond. Elle ne pût s'empêcher de lâcher un doux petit rire au ton adorable et cristallin lorsqu'il eut terminé de parler, très amusée par cet être hors du commun et oubliant par la même occasion ses pensées déprimantes qu'elle avait eues quelques minutes plus tôt...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Jeu 27 Sep 2012, 12:34

Sous le clair de lune, la brise légère couplée au ciel dégagé et à la mer apportait un peu de réconfort au marin perdu. Le rire de la plage faisait chaud au cœur. Il n'était pas facile de se retrouver seul, démuni, face à un endroit qu'on ne connait pas, à se demander où on est et si on va retrouver ses proches et son chemin.

Une fois le sandwich achevé (sûr, quand on a gouté à la cuisine de Sanji, il est difficile de redescendre aussi bas), Usopp plongea la main dans le sac en papier et y trouva deux autres choses. La première était un petit sachet de bâtonnets jaunes et l'autre un gobelet plein d'un liquide pétillant de couleur noire. Enfin quelque chose qu'il connaissait. Du cola. Franky se rechargeait ses batteries au cola. D'ailleurs, ça lui donnait une idée....Il se saisit de trois bâtonnets et prit une voix assez grave et inquiétante.

-Tu as osé m'insulter, moi, le chasseur de prime aux trois sabres ?

Le gobelet de coca ricana et s'exprima avec un accent de voyou yankee.

- Tu es le légendaire Roronoa Zoro, hein ? Je suis Franky, je vais te mettre la raclée du siècle. Dès que j'aurais bu un peu de cola.

Les trois frites s'élancèrent vers le gobelet de cola, lames vers l'avant, prête à faire des sashimis....

Minute minute minute....Faisons un petit retour en arrière.
Sous le clair de lune...ciel dégagé ...réconfort au marin perdu...rire de la plage....chaud au cœur...Rire de la plage...

Depuis quand une plage rit-elle ?

Usopp lâcha immédiatement frites et cola, récupéra son lance-pierre géant et banda les élastiques de son arme. Les jambes flageolantes, il regardait tout autour de lui ce qui pouvait être à l'origine de ce bruit incongru. Mais il n'y avait personne. Toujours sur le qui-vive, Usopp réfléchissait. Et la première chose qui lui venait à l'esprit, c'était qu'il était un vrai crétin. Il avait pensé à faire son arme, mais pas les projectiles qui vont avec. Bravo, vive le principe de précaution ! Comment allait-il se défendre sans billes au tabasco, explosives et œufs pourris qui constituaient ses munitions habituelles ?

- Qui est là ?

Silence...

- Je vous préviens, je suis armé, je vais tirer ! J'ai une arme destructrice qui va tout dévaster !

Bon, ok, il n'avait trouvé qu'une frite qu'il avait posé sur les élastiques. N'empêche que lancée à toute vitesse, une frite dans la tête, ça peut faire très mal.

- Si vous tentez de m'attaquer, sachez que vous faites une grave erreur ! J'ai huit cent hommes sous mon commandement !

Silence. Encore... Il avait dû imaginer ce rire. Il balaya une dernière fois la plage du regard. Puis il soupira et rabaissa son arme et sa tête. Il aspira une grande bouffée d'air frais et tenta de se détendre.

- Tu débloques, mon petit Usopp. Il n'y a rien sur cette plage, à part toi, la mer et un espèce de gros coquillage blanc qui vole dans les airs qui n'était pas là il y a un instant.

Silence.

Un coquillage blanc...
...qui vole dans les airs et...
...qui n'était pas là....
...il y a un instant....

- AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !


Avec une vélocité qu'il ne connaissait que quand il avait peur (soit 90% du temps), le preux pirate brandit à nouveau son arme, sauf qu'entre-temps, il avait perdu la frite qui allait avec...

[H]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Jeu 27 Sep 2012, 16:14

EVE sursauta en entendant l'humain crier et elle recula aussitôt, affichant un air désolé de ses grands yeux bleus. Elle n'avait jamais voulu faire peur à qui que ce soit, encore une fois elle avait du mal à s'y faire à la réaction des humains dans ce monde, ici les humains avaient facilement peur des choses qu'ils ne comprenaient pas et les robots faisaient malheureusement partie de ça étant donné que cela ne courait pas les rues. Elle baissa la tête, toute triste, et elle émit un petit bourdonnement au ton navré, son regard de couleur bleu électrique exprimant une morosité profonde. D'un mouvement fluide mais toutefois las, elle attrapa son téléphone tactile afin d'y rédiger un petit message qui fût bientôt traduit d'une voix douce par le haut-parleur de l'appareil à l'attention de l'humain :

Pardon de vous avoir dérangé, je n'avais nul l'intention de vous effrayer...

EVE s'en voulait et, tête basse, elle commença à s'éloigner, ne voulant aucunement importuner davantage cet humain apeuré par sa présence. Son doux bourdonnement de lévitation émanait d'elle tandis qu'elle se déplaçait lentement dans les airs, ses grands yeux bleus, qui brillaient dans l'obscurité de la nuit, s'étaient détournés de l'humain pour contempler la mer éclairée par la lune dont le reflet bougeait au gré des vagues. Était-ce cela le sort qui lui était réservé ? Errer dans ce monde-ci, sans moyen de retourner dans le sien et faire peur malgré elle aux humains qui croisaient son chemin ? Quel triste destin que voilà ! Laissant échapper un petit sanglot électronique, ne pouvant pas verser de larmes, EVE pleurait doucement, le coeur brisé, le moral au plus bas...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Jeu 27 Sep 2012, 20:50

Son lance-pierre toujours armé, Usopp ne quittait pas des yeux l'entité non identifiée qu'il avait en face de lui.Il n'avait aucune idée de ce que c'était. Mais quoique cela puisse être, cela ressentait des émotions. Comment expliquer sinon les mouvements caractéristiques de la tristesse ou de la déception (tête baissée, regard marqué). Le pirate prit soin d'ajuster son regard en clignant plusieurs fois des paupières pour mieux déterminer ce qu'il avait en face de lui. Un objet blanc, de forme ovoïde, avec une tête. Et des bras, qu'il utilisa pour se saisir d'un objet plat. Le sniper fronça les sourcils. Était-ce une arme ?
Il s'attendait à un piège et à la place eut une voix. Une voix douce et agréable, un peu comme celle de Robin.
Peut-être que l'entité en forme d'œuf était muet et devait passer par une sorte d'escargophone pour transmettre sa parole. En tout cas, il n'y avait rien d'agressif dans les propos. Cela confirmait juste ce sentiment de tristesse déjà constaté auparavant.

Après avoir présenté des excuses, l'entité inconnue partit dans un autre sens, le laissant seul sur la plage. Le bruit qu'elle dégageait, permanent et berçant, s'atténuait peu à peu.
Usopp baissa son arme, pris par des sentiments contradictoires. Que devait-il faire ? Il avait réagi d'une façon ...habituelle pour lui, mais n'avait jamais obtenu ce résultat là. En même temps, la majorité des cas, il s'était enfui avant de voir la réaction de l'autre; et quand il était avec son équipage, il recevait un coup sur la tête. Mais là, il était seul. Totalement. Il avait froid, il avait peur (comme d'habitude) et surtout il n'avait aucune idée d'où il était. L'entité ne voulait pas lui faire du mal, alors peut-être serait-il plus sage d'aller lui parler, non ?
Et si c'était un piège, pour tromper l'ennemi ?

Non, mais franchement, quel ennemi ? On ne le connaissait même pas ici !


Il entendit un nouveau bruit, même s'il était loin à présent. Des...sanglots ? Ca lui en avait tout l'air.

*Crétin, tu l'as fait pleurer !? rattrape-le !*

- euh...attendez !



Prenant le peu de courage qu'il avait à deux mains, il s'approcha d'un pas maladroit vers elle, manquant de se prendre les pieds dans le manche de son arme. Il afficha un sourire gêné.



- Je...ne voulais pas vous vexer, ou quoique ce soit. Ne le prenez pas pour vous !



Il émit un rire coincé qui démontrait son malaise par rapport à la scène qui venait de se passer.

- Même si vous étiez un chien, un monstre ou une petite fille, j'aurais crié pareil...S'il vous plait, ne partez pas !


Bizarrement, ce qui l'avait fait hurler quelques minutes auparavant apparaissait à présent comme une bouée de sauvetage (non, pas au niveau de la forme, au sens figuré.quoique même dans la forme, ça y ressemblait un peu). Car c'était la première chose un tant soit peu humaine qu'il croisait depuis son arrivée ici. Une "chose" qui parlait poliment...qui ne l'apostrophait pas comme s'il était un gosse ou un criminel (ce qu'il était sur le fond pour ces deux affirmations) et qui ne le regardait pas de travers. Une "chose" qui avait ri ; pas un rire cruel à la Barbe-noire, quelque chose de totalement sincère. Le docteur es Mensonges n'était pas capable de vérité, mais il l'appréciait venant des autres.

- Je vous en supplie, revenez !

Il tomba à genou dans le sable (par fatigue et par maladresse, puisqu'il avait fini par marcher dans le trop long manche à balai de son arme de fortune). Pour quelqu'un qui aurait raté ce geste digne de la commedia del arte, on aurait pu croire que c'était fait exprès. Si toutefois cela pouvait convaincre le....euh...l'entité de revenir, tant mieux. Valait mieux être mal accompagné que seul Enfin, non. Mieux valait être bien accompagné que mal accompagné ou seul.

[H]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Jeu 27 Sep 2012, 23:22

EVE, lévitant tristement et observant le reflet de la lune sur la mer, fut interpellée par la voix de l'humain qui lui demandait d'attendre. Elle stoppa son vol, faisant alors du surplace, et elle se retourna lentement pour regarder l'humain qui s'approchait d'elle d'un pas plutôt maladroit. Elle ne bougea pas, son regard exprimant toujours un gros chagrin que nul ne pouvait consoler. Elle ne broncha pas davantage en entendant les propos de l'humain. Il ne voulait pas la vexer ? Elle n'était pas vexée, elle était triste, ce n'était pas vraiment la même chose et ce n'était pas à cause de lui qu'elle avait de la peine, mais peut-être le croyait-il ? Elle entendit le rire gêné de son interlocuteur et les paroles qu'il prononça ensuite, comprenant alors que cet humain aurait crié quand même. Elle haussa les épaules en réponse. Quelle importance cela pouvait-il avoir ? Les humains réagissaient presque tous pareil en la voyant, en quoi cet humain était-il différent des autres ? Au fait qu'il parlait avec sa nourriture ? Allons donc, des étrangetés elle en avait vu tellement en arrivant dans ce monde que presque plus rien ne pouvait l'étonner à présent. Cependant, lorsqu'elle l'entendit supplier une nouvelle fois de revenir et qu'elle le vit tomber à genoux sur le sable, elle ne pouvait pas l'ignorer, ne serait-ce pour s'assurer s'il ne s'était pas fait mal en chutant. Elle plana donc tout doucement pour le rejoindre et ses grands yeux bleus se braquèrent sur lui, interrogateurs.

Que puis-je faire pour vous ? Demanda-t-elle bientôt via la douce voix féminine du EVE-Phone.

Elle ne comprenait pas pourquoi il lui avait demandé de revenir, elle ne comprenait pas pourquoi il ne voulait pas qu'elle parte, elle se demanda alors ce qu'il lui voulait, elle resta donc là, attentive, flottant doucement dans les airs et son regard de couleur bleu électrique fixé sur lui, brillant de curiosité, attendant patiemment qu'il réponde à sa question...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Ven 28 Sep 2012, 00:17

Si d'habitude, il avait tendance à fanfaronner, là, Usopp n'en avait pas la moindre envie. Connu pour être un dépressif - ce qui à un moment avait été un avantage - il avait souvent des sautes d'humeur. Depuis qu'il avait été transporté dans ces lieux, il avait essayé de se raccrocher à ce qu'il pouvait. Ces petits jeux de tout à l'heure , sur le coup si amusant, avaient par la suite un goût amer. Il n'avait pas envie de mentir, pas envie de raconter des histoires. Ce qu'il voulait, c'était....

- Je ne veux pas être seul....S'il vous plait...

La solitude était trop dure à porter. Pendant des années, après le départ de son père et la mort de sa mère, il avait dû vivre...non, survivre pour avancer. Il avait trouvé des amis. Ils étaient juste des enfants, trois enfants, avec qui rien n'était pris au sérieux, mais peu importe. Et puis, il y a eu l'équipage. Durant des mois et des mois, les épreuves. Puis la terrible dispute qui avait été une déchirure. Après cette difficile période qu'il avait vécu à Water Seven, Usopp avait compris une chose : il ne pourrait plus vivre sans eux. Et pourtant, c'est ce qui était arrivé.

Car sa situation était incompréhensible : si le Capitaine Corsaire Kuma avait expédié les membres de l'équipage du Chapeau de paille dans différentes destinations, aux quatre coins des mers, il aurait dû forcément avoir des nouvelles. Après tout, Luffy ne pouvait pas rester discret. Il devrait y avoir des avis de recherche, partout ! Sur les quatre blues, sur Red Line, Grand Line ou le Nouveau monde.


Mais là, c'était le silence complet. L'inexistence. Lorsque Usopp avait parlé à quelques personnes, le nom de son capitaine ne leur disait rien. OR, c'était impossible. Sauf...Si Kuma l'avait expédié dans une autre réalité. Où "Ils" n'existaient pas.
A croire que l'Entité lui avait refilé son bourdon, le pirate sentit une grosse boule se former dans sa poitrine. Il serra le sable entre ses doigts au point où les jointures devinrent blanches.


- Je...suis désolé de vous avoir rendu triste. Je ne voulais pas.



Alors qu'il était un menteur compulsif (ref : voir ses précédents messages), là, il n'avait pas la moindre envie de le faire. Il savait qu'il se condamnait s'il le faisait. Il doutait que l'entité le prenne au sérieux. Après tout, personne ne l'avait pris au sérieux depuis qu'il avait mis les pieds ici.
Voila qui était tout de même paradoxal : pour une fois que Usopp racontait la vérité, il était pris pour un menteur ; était-ce un pied de nez que lui faisait le destin ? LE destin n'a aucun sens de l'humour.
Mais il avait le pressentiment que mentir maintenant ne ferait que l'enfoncer. Alors, autant tout dire.


- Ce n'est pas vous qui m'avez fait peur. J'ai peur de tout, de toute façon. Si la peur avait une forme humaine, c'est à moi qu'elle ressemblerait.

Il évitait de lever la tête; avouer sa couardise, c'était douloureux. Dire ce qu'il avait sur le cœur lui pesait énormément, vu les résultats que cela avait vu la dernière fois. Il avait honte de lui. On ne peut cependant pas nier les faits.

- Mais ici, c'est encore pire. Je suis ici, ça fait quoi... deux heures ? j'ai l'impression que ce sont des semaines. Et pendant tout ce temps, j'ai failli me faire renverser par des espèces de chariots métalliques, j'ai crevé de faim comme jamais et pourtant, croyez-moi, avoir faim, je connais. J'ai essayé de comprendre ce qu'il se passait ici, et les gens à qui j'ai parlé m'ont dit d'aller voir un médecin, m'ont insulté. Il y en a même un qui m'a frappé ! La Marine* m'a poursuivi et je n'ai réussi à m'enfuir que de justesse. J'ai du voler un truc à manger - voler n'est pas un problème, je suis un pirate après tout - et ce n'était même pas bon. Je ne comprends rien : qu'est-ce que je fiche ici ? comment je suis arrivé là, comment je vais en partir ? Je peux pas rester, je dois aller les aider...je ne peux pas...

Il sentait les larmes lui monter aux yeux. Une personne d'honneur, un noble guerrier ne pleure pas, devant personne, jamais. Mais il n'était pas comme ça. Et sa voix haussa de volume.
- Luffy, Zoro, NAmi, Sanji, Choper, Franky, Brooks...Je ne suis rien sans eux ! Pourquoi ils ne sont pas là ? Je suis mort, c'est ça ? c'est l'enfer ici ?

Sa voix se brisa. Il reprit sur une voix à peine audible.

- JE vous en supplie...Restez...




----------------------------------------
*La Marine est l'autorité qui pourchasse les pirates dans One Piece. Il fait donc référence sous ce terme aux policiers, ce qui n'existe pas dans son monde.

[H]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Ven 28 Sep 2012, 12:34

C'était beaucoup de nouvelles données entrantes, elle les traita donc avec soin, les analysant attentivement, les décortiquant minutieusement afin de comprendre tous les propos de son interlocuteur, son regard bleu exprimait une grande réflexion et elle réalisa alors quelque chose de très importante : cet humain venait également d'un autre monde. Voilà quelque chose qui changeait tout ! Elle voyait très bien qu'il avait dit entièrement la vérité, elle pouvait détecter les mensonges, et elle eut de nouvelles informations concernant son interlocuteur. La solitude, elle ne connaissait que trop bien, elle eut un petit pincement au coeur en comprenant la situation de l'humain, une situation qui était très similaire à la sienne, et elle eut un petit brin de sympathie pour ce dernier. Elle le laissa parler jusqu'au bout, sans l'interrompre une seule fois et, lorsqu’il eut terminé son récit, elle plaça lentement sa main sous le menton de son interlocuteur pour lui relever doucement la tête afin qu'il la regarde dans les yeux. On pouvait voir dans son regard bleu qu'elle partageait la même peine, la même douleur, le même chagrin en ce qui concernait la solitude puis elle se mit à rédiger un message sur son téléphone multifonction qui traduisit aussitôt ses propos d'une voix douce et posée :

Vous n'êtes pas seul, moi non plus je ne viens pas de cet endroit, je sais ce que vous éprouvez et je partage votre souffrance. Bien que je ne ressente pas les besoins alimentaires des humains comme la faim ou la soif, j'ai autant autant de sensations qu'eux en ce qui concerne les sentiments et autres émotions, voire peut-être même plus par moment. Je comprends votre solitude mais elle n'est rien comparé à la mienne car, voyez-vous, vous n'êtes pas le seul de votre espèce ici contrairement à moi, cet endroit grouille d'humains, différents de chez vous certes mais humains quand même. Tandis que moi...

Elle s’interrompit, émit un petit soupir électronique au ton triste et poursuit :

Tandis que moi je suis vraiment seule ici, aucun de mes semblables aussi évolués que moi et donc dotés d'une conscience ne traînent dans ce monde.

Elle fit une nouvelle pause, observant l'humain droit dans les yeux, les siens se mirent soudainement à briller de colère lorsqu'elle ajouta :

Alors je vous interdis de déprimer ! La seule personne qui a le droit d'être triste ici c'est moi !

Sa colère s'éclipsa aussi vite qu'elle était apparue et elle secoua lentement la tête, affichant de nouveau un regard peiné. Elle détourna ses grands yeux bleus pour contempler la mer et elle rédigea encore un petit texte à l'intention de son interlocuteur :

Désolée... Cela fait si longtemps que je cherche le moyen de rentrer chez moi...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Dim 30 Sep 2012, 23:35

Et encore ce terrible silence qui s'installa. Lui, qui allait bientôt créer un delta entre la mer et ses yeux et "L'Entité"...ben ça, pas la moindre idée de ce qu'elle faisait, il avait la tête baissée. Usopp n'aimait pas le silence. Ce dernier était annonciateur de danger imminent, ou de mort, ou de solitude. Sur le Vogue Merry, ou sur le Thousand Sunny, les moments de silence étaient rares ; Tout l'équipage faisait en sorte qu'il y ait un bruit permanent, même lors du sommeil.

Il sentit un contact sous sa tête. C'était la main de "L'Entité". Usopp, malgré son trouble, tentait de comprendre à qui il avait affaire au profit de ce toucher. Ce n'était pas de la peau humaine. Exit l'humain. Ce n'était pas duveteux. Exit l'animal ou le Zoan. En même temps, dans ce monde, il paraissait impossible qu'il y ait des fruits du démon. Ce n'était pas visqueux et glissant. Exit l'homme poisson. En revanche, cela ressemblait à du métal. Mais normalement, le métal a plutôt un toucher froid et rude. Ici, ce n'était pas du tout le cas. C'était chaleureux. Etait-ce un cyborg, comme Franky ?Il était vrai que "l'Entité" avait des points communs avec les humains. Yeux, audition, bras, intelligence et émotion. Néanmoins, un cyborg était un homme mécanisé. Soit avec des jambes, des mains, de la peau, et une parole. L'Entité parlait via un objet bizarre et plat. Et n'avait pas de bouche. Exit le cyborg. Sur l'apparence, elle ressemblait plus aux fantômes de Perona.

L'Entité se mit à lui parler et ses propos touchèrent le sniper. Il était dans une situation peu enviable, lui-aussi. Donc, c'était bien l'au-delà ici. Cette personne, sûrement une femme, étant donné la sonorité de sa voix, était décédée et était devenue un fantôme blanc qui planait en l'air et qui avait perdu toutes les sensations normales d'un être humain. Quelle horreur : ne plus pouvoir manger ou boire, mais ressentir les émotions, soit prendre les souffrances de plein fouet. Elle mettait une distance visible entre elle et lui, comme quoi il était humain et pas elle. Combien de temps errait-elle ici ? Pourquoi était-elle un spectre, et pas lui et les autres abrutis qui étaient autour de lui ? Était-elle comme Brook, condamné à vivre sous une forme de squelette ?
Alors qu'il ne s'y attendait pas, le Fantôme se mit à s'énerver et à lui crier dessus. Usopp afficha une grimace de crainte. Qu'avait-il fait pour mériter ça ? Cela ne dura pas et le fantôme se mit à déprimer. Cela encore lui remémorait l'épisode contre Perona.

***
Nous interrompons ce Jeu de rôle pour éclaircir un peu cette référence.

Perona est une jeune fille ayant la capacité de créer des fantômes.
Spoiler:
 
Ces derniers,lorsqu'ils traversent le corps d'une personne, influencent son humeur. La victime en devient démoralisée et défaitiste, souhaitant devenir un insecte ou une limace et perdant tout sens à sa vie.
La seule personne capable de sauver l'équipe fut Usopp. Etant d'un naturel défaitiste, négatif au point d'être champion du monde du broyage de noir, ses fantômes n'avaient aucun effet sur lui.


***

Ainsi donc, Usopp avait le pouvoir de faire déprimer les fantômes, et celui qu'il avait devant lui ne faisait pas exception. Il était à la fois flatté et à la fois désolé d'avoir fait ça. Il n'avait pas l'intention de lui faire du mal.

- Vous devez être ici depuis longtemps pour que vous soyez la seule à être sous forme spectrale. Je peux comprendre ce que c'est de ne pas être comme les autres. Le rejet, permanent, l'impression d'être inutile, incompris. Que personne ne peut vous aider. C'est ce que j'avais pensé, à un moment, moi-aussi. Avant que je prenne vraiment conscience que j'étais idiot de croire ça. Vous n'êtes pas seule.

Il arriva à s'arracher un sourire, même si le fait d'être face à un fantôme donnait envie à ses genoux de jouer des castagnettes. Une chance qu'il soit assis.

- Mais peut-être qu'un jour, moi-aussi, je serais un fantôme, et tous ceux qui ont gardé une enveloppe humaine aussi ! Du coup, on pourra aller hanter des maisons, voler jusqu'à la Lune, et même faire bouger des objets par la pensée !

[H]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Lun 01 Oct 2012, 22:26

Attendez une minute... Il avait dit quoi là ? "forme spectrale" ? "fantôme" ? EVE observa son interlocuteur avec des yeux ronds. Il croyait qu'elle était... un fantôme ? Après un bref instant de surprise, elle se mit à rire tout doucement, un rire doux et cristallin, agréable et reposant à l'oreille, elle était très amusée par la situation, on ne lui avait jamais encore faite celle-là, c'était bien la première fois qu'on la prenait pour un fantôme, elle trouva cela très drôle, son regard de couleur bleu électrique exprimait une grande hilarité.

Les fantômes sont des êtres immatériels et intangibles.

Elle leva lentement sa main en direction du visage de son interlocuteur et avec son index elle toucha doucement le bout du nez de ce dernier.

Un fantôme pourrait-il vous toucher comme cela ?

Elle lui frôla encore une fois le nez pour bien montrer qu'elle était tangible, qu'elle était bel et bien un être matériel puis elle retira sa main et l'observa, ses grands yeux bleus brillants de bienveillance.

Je ne suis pas une forme spectrale, je suis aussi réelle que vous, je ne traverse pas les murs, je ne porte pas de draps blancs ni de chaînes pour hanter les vivants car je ne suis pas un fantôme. Je suis toute blanche et je flotte dans les airs comme un fantôme il est vrai mais je vous assure que je n'en suis pas un. Je suis un robot, un être qui n'est pas fait de chair et de sang mais de circuits électroniques et autres composants artificiels. Contrairement aux humains, je n'ai pas besoin de manger, de boire ou même de respirer mais, tout comme eux, je suis douée de pensées, de raisonnement, de libre arbitre, et je peux éprouver des sentiments et autres émotions. Je pourrais même dire que oui je suis un esprit mais dans un corps aussi réel que le vôtre bien qu'il ne soit pas organique mais synthétique.

Elle rit encore, trouvant vraiment comique le fait qu'on la compare avec un fantôme, elle était tellement amusée par cette comparaison qu'elle en oublia temporairement sa déprime...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Mar 02 Oct 2012, 22:08

Ses derniers propos, pourtant dit sérieusement, eurent le mérite de faire rire le Fantôme. Usopp fronça les sourcils. Il n'avait rien dit de particulièrement amusant. L'inconnue se chargea de corriger son erreur en lui touchant le nez. C'est bizarre, tout de même, partout où il allait, cette partie de son anatomie devenait la cible de toucher, de remarques, de surnom. Certes, il se voyait comme le nez au milieu de la figure. Pourtant...On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme...
Quoiqu'il en soit, il n'avait pas tort, le Fantôme, il l'avait déjà touché tout à l'heure, et il recommençait. Usopp était allé trop vite dans ses conclusions.
Il allait parler, mais l'Entité le prit de vitesse et donna des explications. Oui, elle était un être vivant, réel. Sur le coup des chaines et des draps blancs, en revanche, Usopp ne comprit la référence. Les fantômes qu'il avait connu étaient plus proches de l'Entité que d'un étendoir à linge. Drôle de mode que de porter un drap et des chaines ; un fantôme, c'était assez effrayant comme ça. Il n'était pas nécéssaire d'en ajouter une couche.
Enfin, l'inconnue de métal donna sa vraie nature. Elle était un robot.


Usopp se releva et mit une main sous son menton, se plongeant dans une réflexion profonde. Le terme de robot lui fit penser aux ébauches de travaux électroniques qu'il avait pu pratiquer avec Franky. Ce dernier s'y connaissait particulièrement, lui-même étant un cyborg. Jusqu'à présent, il n'avait vu que d'autres cyborgs, ou des agencements technologiques du bateau. Les inventions des deux mécaniciens du Thousand Sunny étaient admirables, surtout ce dont était capable Franky avec son propre corps. De là, en revanche, à imaginer un être vivant entièrement composé de A à Z de composants électroniques et d'avoir sa propre capacité à réfléchir sans cervelle. Ce genre d'être était proche de la perfection. L'intelligence, la connaissance sans limite. Pas de souffrance physique, pas de faim, pas de froid. Pas de souffle.

Les yeux d'Usopp s'allumèrent d'une lueur intéressée. Il n'était pas un as de la robotique, loin de là, mais c'était un inventeur, il adorait passer du temps sur ses créations. Lorsque Franky montrait ses trouvailles, il restait subjugué et admiratif. Si le robot pouvait voler, c'était.....

- C'est un système de propulsion au cola?

Il remarqua que sa réaction était peut-être un trop directe.

- Euh...Je ne me suis pas présenté au fait.

Il croisa les bras sur sa poitrine, levant fièrement la tête, se faisant plus grand qu'il en avait l'air et les yeux au lointain, tel un héros de bande dessinée regardant l'avenir sans trouble....

- Usopp, Capitaine de vaisseau pirate. J'ai 8000 hommes à mes ordres ! Inventeur de génie ! Grand vainqueur de la bataille d'Enies Lobby, d'Alabasta et de...


Il s'arrêta. Il baissa les bras piteusement et plia les genoux. Il regarda le "Robot" en affichant une moue. Il avait comme un présentiment...

- Tu ne serais pas équipé d'un détecteur de mensonge par hasard ?

[H]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Sam 06 Oct 2012, 13:54

EVE ne put s’empêcher de se bidonner une nouvelle fois en entendant la question suivante de son interlocuteur, dont le regard brillait d'une lueur intéressée, qui lui demandait alors si c'était un système de propulsion au cola. Au cola ! Il pensait qu'elle lévitait grâce au cola ! Elle n'avait jamais rien entendu d'aussi abracadabrant mais elle trouva cela très original et cela changeait beaucoup des conversations trop sérieuses. Elle répondit volontiers à cette question plutôt insolite, affichant toujours un air amusé de ses grands yeux bleus.

Navrée de vous décevoir mais non ce n'est pas un système de propulsion au cola et il n'y a pas la moindre trace d'alcaloïde dans mes circuits. Je me déplace dans les airs grâce à un système électromagnétique, je ne peux malheureusement pas vous donner des détails supplémentaires au risque de bouleverser le continuum spatiotemporel, sachez toutefois que ce système est très répandu dans mon monde étant donné que c'est un système non-polluant et auto-régénérant.

EVE entendit peu après son interlocuteur se présenter et, en écoutant ce qu'il lui disait, elle afficha aussitôt un air grave, voire même plutôt désappointé, croisant les bras et patientant calmement qu'il termine de parler. Il lui suffisait simplement de l'observer et de détecter les micro-expressions pour repérer les bobards qu'il lui racontait. S'il y avait une chose dont elle n'aimait vraiment pas c'était bien les mensonges. Son air sérieux, posé et lucide avait dû se voir dans son regard car bientôt son interlocuteur lui demanda piteusement si elle n'était pas équipée d'un détecteur de mensonge. Elle hocha alors lentement la tête par l'affirmative et, avec son index, elle poussa légèrement son interlocuteur en appuyant du doigt sur son bras, affichant un air mécontent.


(Petit montage fait par moi-même ^^)

Je détecte les mensonges en effet et je n'apprécie pas du tout que l'on me raconte des bobards ! Je veux bien croire que vous vous nommez Usopp et que vous êtes un pirate mais le reste c'est du flan ou alors c'est des propos disproportionnés de ce que vous êtes vraiment ! Vous allez alors me faire le plaisir de me raconter l'entière vérité cette fois !

Pour la seconde fois, EVE se rendit compte qu'elle s'était mise en colère et elle se calma aussitôt, affichant un air désolé.

Je vous demande pardon... J'ai tendance à m'emporter facilement ces temps-ci...

Éprouvant un sentiment de honte, elle détourna son regard gêné pour observer de nouveau l'horizon, se promettant de faire une révision complète de ses circuits lorsqu'elle retournerait à l'appartement, elle savait très bien au fond d'elle-même qu'elle avait un tempérament de feu mais elle voulait être certaine que tout allait bien, qu'il n'y avait pas un quelconque dysfonctionnement, elle voulait surtout savoir si c'était normal ou pas que ses émotions et autres sentiments soient exacerbés comme ça...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Lun 08 Oct 2012, 01:12

Ce "robot" ne fonctionnait pas du tout comme Franky. Elle lui décrivait cela de façon précise, mais il n'était pas sûr de tout comprendre. Ses connaissances n'étaient pas aussi pointues que celle du cyborg. Il analysa les termes techniques du robot blanc pour comprendre un tant soit peu son fonctionnement. Système électro...magnétique...L'inventeur devrait faire des recherches pour saisir les tenants et les aboutissements, mais cela lui permettrait de progresser dans ses créations. Cette rencontre était une opportunité extraordinaire !
Par contre, le reste des propos restait terriblement obscur. "Contient un homme spacieux et temporaire ?" Usopp se gratta la tête. Existait-il une personne à l'intérieur du corps du robot, un être minuscule ? ou une âme ?ou alors était-ce une expression philosophique pour parler de sa conscience ? Ça donnait le tournis. Il prit le parti d'oublier la fin de la phrase au delà du mot :"système".

En tout cas, Usopp l'avait bien senti. L'inconnue de métal détectait les mensonges. Un héros a toujours un pressentiment lorsqu'il se trouve face à son antagoniste. Comment le spécialiste du mensonge pouvait-il survivre face à un être aussi rigide et lucide ? Le mensonge chez Usopp, c'était aussi naturel que de respirer. Un psychiatre aurait pu sortir de nombreuses théories sur cette pathologie, dont la majorité serait véridique. Cette mauvaise habitude prenait de l'ampleur grâce à la naîveté de Luffy et de Chopper. Hélas, ils n'étaient plus là. Et en face de lui, il avait un robot avec le même caractère aussi susceptible et colérique que Nami. Bref, absolument pas réceptive aux histoires "légèrement arrangées".
Pourtant, ce qu'il racontait avait permis à une certaine personne de retrouver le sourire...
Il est si difficile de saisir le fonctionnement d'un être humain...ou qui s'en approche ! De nouveau, il dut essuyer la colère de l'être de métal.


- Je...JE vois ça. VOus...êtes plutôt nerveuse.

Quand il mentait et qu'il se prenait pour ce qu'il n'était pas, Usopp avait la fâcheuse tendance à tutoyer autrui. Ce défaut était amplifié lorsqu'il était soumis à son alter-ego. Vu qu'il s'était arrêté, il était revenu au nettement plus modeste vouvoiement.

- C'est normal, vous êtes déprimée. Quand j'étais au fond du trou, vraiment au point que je ne pouvais pas descendre plus bas, j'ai...je m'en suis pris à celui qui comptait le plus pour moi.

Il soupira à cette pensée. C'était dur de repenser aux évènements de Water Seven et Enies Lobbies.


- Je suis désolé, mais mentir...c'est une sorte de protection. C'est même une de mes armes. Je ferais de mon mieux pour que cela ne se reproduise plus.


Il inclina le buste en signe de respect et surtout d'excuses.


- Néanmoins, mes affabulations ont un petit degré de vérité. Je n'ai pas 8000 hommes à mes ordres. Mais avec les autres membres de l'équipage, nous avons gagné à Enies Lobby et Alabasta. Même si pour vous...Ca ne doit pas faire référence à grand chose. En revanche, oui, je bricole des trucs. En fait, c'est la seule chose pour laquelle je me débrouille.

Mensonge ? Non, simplement négativité. Il n'arrivait jamais à parler de lui à juste titre. Soit il sortait le grand jeu en sortant des bêtises plus grosses que lui, soit il se déconsidérait totalement car il n'arrivait pas à avoir une juste opinion de lui-même. Car oui, il était doué. Outre des objets totalement loufoques, il était à l'origine du bâton capable de provoquer des perturbations météorologiques (sauf qu'il n'était même pas conscient des capacités de sa propre invention), des chaussures imitant les capacités d'un poulpe pour adhérer à n'importe quel revêtement et monter à l'horizontal sur un mur. Des comme ça, il en avait des centaines d'autres.

- Vous...ne m'avez toujours pas dit votre nom. C'est la première étape avant de se confier. Et je crois que vous avez besoin de ça.


Il afficha un sourire plutôt encourageant.


[H]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Lun 03 Déc 2012, 17:12

EVE s'était de nouveau fâchée, grondant Usopp qui lui avait raconté des mensonges et visiblement sa colère ne rassurait pas son interlocuteur. Voyant cela, elle se calma très rapidement et elle s'excusa de s'être emportée, affichant un air navré de ses grands yeux de couleur bleu électrique. Elle détourna ensuite le regard pour contempler l'horizon, ressentant un malaise et essayant de comprendre pourquoi elle était si lunatique ces temps-ci, ce n'était pas normal de changer d'humeur au quart de tour comme cela, tantôt elle était triste, tantôt elle était joyeuse, tantôt elle était en colère, tout ceci était étrange. Y aurait-il un dysfonctionnement dans ses circuits ? Une légère inquiétude s'empara d'elle et elle se promit de faire une révision complète de son système dès que possible. Elle savait qu'elle avait un caractère bien trempé, elle avait toujours été comme ça, mais elle commençait sérieusement à se poser des questions, se demandant même si ce n'était pas à cause de la solitude si ses sentiments et autres émotions s'étaient accentués de cette façon. Cela faisait maintenant un bon moment qu'elle n'avait pas croisé d'autres robots avec qui elle pourrait partager ses connaissances et ses expériences. Ce sentiment d'être isolée du monde et d'être abandonnée à son triste sort était bien présent dans son esprit, il devait de plus en plus fort au fil du temps qui passait. Il y avait forte chance que cela joue sur ses changements d'humeur, elle ne voyait pas d'autres explications à cela.

Hochant tristement la tête par l'affirmative en entendant Usopp constater qu'elle était plutôt nerveuse, oh ça oui elle l'était, inutile de le nier, EVE reporta son regard bleu sur le pirate qui continuait à parler et elle l'écouta attentivement. D’après lui c'était normal qu'elle soit comme ça, il lui disait que c'était parce qu'elle était déprimée et que lui aussi était déjà passé par là, s'en prenant même à ceux qui comptait le plus pour lui. Elle l'entendit ensuite s'excuser, lui expliquant la raison du pourquoi il mentait, une sorte de protection disait-il, et il lui promit qu'il ferait de son mieux pour éviter que cela se reproduise. Il le vit s'incliner, elle hocha doucement la tête en réponse, acceptant les excuses et espérant qu'il tiendrait sa promesse. Son interlocuteur reprit peu après la parole, déclarant que ses affabulations avaient tout de même une part de vérité, EVE écouta ses propos, silencieuse, et cette fois-ci elle ne détecta pas de mensonges mais elle constata que le jeune homme était plutôt du genre négatif envers lui-même. Elle n'eut pas l'occasion d'en faire la remarque car Usopp lui demanda son nom, disant que c'était la première étape avant de se confier. De se confier ? Son interlocuteur pensait qu'elle avait besoin de se confier ? Elle le vit faire un sourire, comme s'il essayait de l'encourager, et elle afficha un petit air amical, presque amusé.


Mon nom est EVE. Tout comme vous, je ne viens pas de cet endroit, je viens du futur, de l'année 2805. J'ignore comment je suis arrivée ici et je n'ai pas encore trouvé le moyen de rentrer chez moi. Cela fait des mois que je traîne dans cette ville à la recherche de la raison pour laquelle je suis là et malheureusement je n'ai toujours pas la réponse à cette question...

EVE stoppa là son récit, elle n'ajouta rien de plus, préférant déjà voir la réaction de son interlocuteur face à ce qu'elle venait de lui révéler. Elle n'avait pas envie d'en dire plus à son sujet pour l'instant, ce qu'elle avait vécu aux côtés de son compagnon en 2805 ne concernait qu'elle, c'était son histoire, sa vie, c'était personnel et elle n'était pas encore prête à se confier à Usopp étant donné qu'elle ne le connaissait depuis peu. Elle voulait déjà voir comment il allait réagir au fait qu'elle venait du futur, le tout en se demandant sérieusement s'il allait la croire, lui qui semblait expert en mensonges...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Ven 07 Déc 2012, 01:51

Usopp écouta attentivement la présentation du robot. Celle-ci disait s'appeler Eve, et comme lui, elle ne venait pas de ces lieux étranges. Donc, les robots qui volent ne sont pas une réalité du coin. Le robot avait connu le même traumatisme que lui, ce qui pouvait expliquer sa mauvaise humeur. Il ne pouvait que la comprendre. Après tout, il n'était là que depuis moins d'une demi-journée et il déprimait déjà. (D'accord, il n'a pas besoin de beaucoup pour déprimer). Si Eve était ici depuis longtemps, sans les personnes qui lui sont proches à ses côtés, pas étonnant qu'elle soit maussade et colérique. Il y avait de quoi se taper la tête contre les murs.

La suite fit un effet bœuf au menteur compulsif. Si Usopp était capable d'inventer les plus grands bobards qui soient, demeurait imbattable en la matière, jamais il n'aurait pu imaginer une chose comme ce qu'EVE venait de lui apprendre. C'était tellement énorme que même les naïfs Chopper et Luffy, à qui on pouvait faire croire n'importe quoi, n'auraient pu avaler une chose pareille. EVE méritait le prix de l'histoire la plus incroyable qu'il soit.
Le paradoxe de cette déclaration...était qu'il ne pouvait être que la vérité. Eve n'aimait pas mentir, c'était clair et net. Usopp l'avait bien saisi. Elle n'allait donc pas lui sortir un conte de fée après lui avoir fait la morale. Donc, ce qu'elle annonçait là était la seule et unique vérité. Seulement, cela dépassait l'entendement. Le...futur ? 2805 ? Il vivait à peine en année Maritime 1523 ! Et encore, pouvait-il affirmer qu'EVE soit son avenir, ces lieux étranges son avenir, et lui leur passé ? Était-ce un voyage dans le temps ? Ou entre réalités parallèles ? L'imagination sans fin d'Usopp fonctionnait à toute vitesse, mais cela le dépassait. Il posa une main sur sa tête et s'effondra, allongé sur le dos, à même le sable, comme s'il était tombé dans les pommes.

EVE était là depuis des mois et n'avait toujours aucune réponse à ses questions. Et pourtant, elle ne semblait pas être idiote, au contraire. De plus, elle venait du futur, elle était d'une autre nature, elle était sûrement plus intelligente que lui. Alors...comment lui allait pouvoir faire la moindre chose ? Comment retrouver son équipage ? Etait-ce un voyage sans issue possible ? Il sentit l'angoisse monter en lui, comme le mercure monte dans le thermomètre au sein du désert...

Il eut du mal à se reprendre, mais finit par se redresser, toujours assis par terre, l'air sonné. Il regarda EVE avec un regard vague. Il essaya de parler une première fois, mais la seule chose qui franchit le seuil de ses cordes vocales fut un charabia incompréhensible. Au bout de quelques secondes qui lui parurent des heures...


- 2805...

...fut la seule chose qu'il parvint à articuler. Le ton utilisé ne laissait aucun doute sur son intention, en tout cas. Il croyait EVE. Et cette donnée avait mis KO ses facultés de compréhension.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Lun 21 Jan 2013, 13:20

Les grands yeux bleus de EVE scintillaient dans l'obscurité de la nuit et ils étaient fixés sur Usopp tandis qu'elle lui racontait d'où elle venait. Le futur... Allait-il la croire ? Elle analysa attentivement sa réaction, détaillant la moindre de ses expressions et autres micro-expressions qu'elle pouvait lire sur son visage. Elle resta silencieuse, flottant doucement à quelques centièmes au-dessus du sable et étudiant tous les bruits environnants comme celui des vagues. Elle ne fut point étonnée des sentiments qu'elle pouvait maintenant lire dans le regard de son interlocuteur, elle détectait facilement sa stupeur dans ses yeux et elle ne pouvait que comprendre cela. Ce n'était pas les jours qu'un robot débarquait du futur ! Elle patienta tranquillement que Usopp se remette de ses émotions, elle n'était pas pressée, le temps n'avait pas d'emprise sur elle, les robots, s'ils étaient bien entretenus, étaient en quelques sortes éternels. Elle vit son interlocuteur s'effondrer sur le sable et elle plana pour s'approcher un peu plus près afin de s'enquérir de sa santé. Elle l'observa avec une attention soutenue, se demandant soudainement si elle avait bien fait pour lui faire cette révélation, visiblement ça l'avait beaucoup affecté. Elle attendit encore, son regard de couleur bleu électrique était toujours braqué sur le pirate, et elle le vit enfin se redresser. Elle afficha un air bienveillant, comme pour dire que ce n'était pas la fin du monde, qu'il allait s'en remettre, et elle ne put s'empêcher d'émettre un petit rire électronique au ton amusé en l'entendant baragouiner. Son interlocuteur parvient, après quelques secondes, à articuler "2805" et EVE comprit aussitôt que Usopp la croyait mais qu'il n'arrivait pas à comprendre comment c'était possible.

Je comprends tout-à-fait votre étonnement, moi-même j'ai encore du mal à saisir cette situation. Je suppose que vous aussi vous venez d'une époque différente à celle de ce monde et que la technologie d'ici doit beaucoup vous perturber. J'ai déjà croisé des personnes qui venaient de périodes historiques différentes à la mienne et à celle de cet univers. Vous m'avez dit que vous étiez un pirate et, si mes données sont correctes, la piraterie existe depuis l'Antiquité, ce qui veut dire que je ne peux pas établir avec certitude votre époque. Pouvez-vous, s'il vous plaît, m'en dire plus sur votre monde ?

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Lun 25 Fév 2013, 22:13

Encore en état de choc, le menteur émérite écoutait EVE. Il était dans un état second, et n'était même pas sûr de saisir totalement les mots qu'elle prononçait.
Évidemment, qu'elle était à une époque différente de la sienne. Bien qu'Usopp connaissait par l'intermédiaire de Franky quelques notions de technologie, cela n'arrivait pas au niveau d'EVE. En même temps, elle avait des siècles d'avance sur lui. Il vivait en 1522. A peine.
Le robot annonçait qu'il avait déjà rencontré des personnes de toute époque confondue. Quel était donc ce lieu si étrange qui accueillait des personnes aussi variées, et pourquoi ? Étaient-ils des élus ? Des gens exceptionnels, qui devaient lutter contre un ennemi commun ? Qui avait fait cela ? Ou bien était-ce un pur hasard ? Une folie du destin ? Ce genre de réflexion qui ne mène qu'à la démence. Alors, en attendant de trouver d'éventuelles réponses, il était plus prudent de laisser son cerveau en paix. Chose que Usopp savait très bien faire. Et EVE lui donnait une occasion de partir ailleurs. En revenant sur son origine, son ...univers ? Le passé de EVE, sûrement. Les yeux du pirate se mirent à briller et il partit dans son récit avec le talent d'un conteur, la vérité en plus, cette fois.

- Et bien...La dernière fois que j'ai lu un journal, la date était 1522. Depuis la mort de Gol D. Roger, la piraterie connait un succès sans précédent dans l'Histoire. Car il a lancé un objectif formidable à tous ses contemporains. Chercher le One piece, qu'il a caché quelque part dans Grand Line.

Il s'interrompit. Si le monde où il était à présent était son futur...Sur quelle île se trouvait-il ? La géographie mondiale était-elle la même ? Il aurait besoin d'une carte pour en savoir plus.

- Du coup, des centaines d'équipages pirates parcourent les mers à la recherche du fameux One piece. Je suis entré dans l'équipage de Monkey D. Luffy, celui qui deviendra assurément le futur Roi des pirates ! Il trouvera le One Piece, et je serais à ses côtés ! Enfin...Si j'arrive à m'en aller d'ici.

Le don des gens à tendance dépressive est, lorsqu'ils tentent d'oublier l'origine de leur mal, d'y revenir inconsciemment pour bien se remuer le couteau dans la plaie. Usopp ne faisait pas d'exception à la règle, et il devait vite trouver une sortie. La seule qui lui venait en tête n'était pas particulièrement charitable, puisque EVE n'était pas forcément dans un meilleur état que lui. Et puis, elle avait déjà pas mal parlé de son monde à elle. Alors il changea d'idée.

- Si vous êtes du futur, peut-être vous devez savoir ce qu'il s'est passé...Grand Line existe toujours à votre époque ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Mar 26 Fév 2013, 11:32

1522. Gol D. Roger. One Piece. Grand Line. EVE enregistra les nouvelles informations obtenues et les analysa attentivement. 1522. Gol D. Roger. One Piece. Grand Line. Rien de tout cela ne lui était connu, c'était la première fois qu'elle entendait ces mots. 1522 = époque de Usopp. Gol D. Roger = humain décédé, probablement un pirate. One Piece = donnée inconnue, demander information supplémentaire. Grand Line = lieu à l'époque de Usopp, endroit inconnu. Le robot blanc aux yeux bleus laissa son interlocuteur parler jusqu'au bout, apprenant par la même occasion que le jeune homme faisait parti de l'équipage d'un certain Monkey D. Luffy, un nom totalement inconnu dans ses données, et, lorsqu'il lui posa sa dernière question, lui demandant alors si Grand Line existait toujours à son époque, elle secoua négativement la tête.

Je suis navrée, je n'ai pas cette information. Je ne connais aucun lieu portant ce nom dans ma base de données. Il en est de même en ce qui concerne le dénominatif "One Piece". Est-ce un objet ? Un lieu ? J'en déduis, en analysant vos propos, que c'est quelque chose d'important pour que vous teniez tant à le trouver.

EVE fit une brève pause, comme perdue dans ses réflexions, puis elle poursuivit, toujours via le téléphone tactile qui lui servait à communiquer :

Cet objectif de recherche m'est très familier, moi-même j'avais une mission pour retrouver quelque chose. C'est l'origine même de mon existence car, voyez-vous, je suis un robot sonde, je suis entièrement équipée pour effectuer des missions d'exploration. Ma directive était de trouver la trace de la vie sous la forme d'une plante et j'ai accompli cet objectif avec succès.

Il n'y avait aucune fierté dans ses propos, elle avait effectué sa mission, elle avait été conçue pour ça, cela avait été très important pour elle, cependant elle restait humble en faisant cette révélation, ne cherchant aucunement la gloire ou ce genre de chose que les humains aimaient tant, elle, tout ce qu'elle voulait, c'était à présent vivre paisiblement avec son compagnon dans son monde, rien de plus. Était-ce trop demander ?

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Mer 27 Fév 2013, 22:20

Plus la conversation allait plus loin dans le temps, plus Usopp sentait sa tête tourner, tourner, tourner. Il avait le vertige. L'idée au départ qu'il puisse voyager dans le temps aurait pu lui convenir, dans un sens, car au moins EVE pouvait témoigner qu'il avait existé, qu'il pouvait peut-être revenir dans le passé (comment, ça, bonne réponse).

Peut-être aurait-il pu justement trouver une solution, sachant que lui venait du passé, que EVE venait du futur, et qu'il suffisait juste d'inverser la tendance ? Hélas, trois fois hélas...Le seul espoir qu'il avait caressé ne serait-ce qu'une petite minute s'était écrasé comme une crêpe ayant échappé à sa poêle. Même s'il sentait que sa couleur de peau tendait vers le blanc neigeux, il évita de repartir sur ses lamentations pour se pencher sur la suite des interrogations d'EVE. Le moyen de sortir d'ici viendrait surement
quand il s'en attendra le moins. Hein ! Bien sûr ! C'est toujours comme ça que ça arrive ! Et le jour où il retrouvera Kuma, il lui fera manger son chapeau, ses lunettes et sa bible ! na !


- Le...One Piece ?

Comment expliquer ce qu'est le One Piece...

- En fait, personne ne sait ce que c'est !

Il afficha un grand sourire fier, sachant qu'il n'y avait pas de quoi s'enorgueillir d'annoncer une telle chose. Et pourtant, même si tout le monde ignorait en quoi constituait le fameux "trésor" de Gol. D. Roger, tout le monde voulait le trouver. La déclaration du vieux pirate avait provoqué une décharge parmi les aventuriers de tout poil. Comme quoi,
rien de mieux que le mystère pour lancer les gens dans l'inconnu et le danger. Juste la petite étincelle, frêle, prête à s'éteindre, au bout d'un long tunnel...
Usopp se gratta la tête.


- Seul celui qui trouvera le One piece saura ce que c'est.


Il se souvint du jour pas si vieux que ça. En fait, il s'agissait...de la veille, ou l'avant veille, avant qu'il n'arrive ici. Un ancien membre d'équipage de Gol D. Roger, toujours vivant, avait déclaré à l'équipage du chapeau de paille qu'il savait. Usopp avait posé la question, mais Luffy l'avait froidement interrompu. Apprendre ce qu'était le One piece sans le découvrir soi-même, c'était perdre sa raison de vivre, son objectif dans la vie. Usopp s'était excusé, son Capitaine ne lui en avait pas voulu.
C'est marrant comme ce moment, qui avait eu lieu dans le courant de cette semaine maudite, semblait si loin à présent. Comme quoi, un destin peut chuter au moindre souffle de vent.


- A la base, le One piece est un trésor d'une valeur inestimable. Mais le terme de trésor peut cacher beaucoup de choses. Est-ce matériel ? Comme de l'argent à foison, des pierres précieuses ? Est-ce qu'il s'agit d'une seule pièce, comme le laisse sous-entendre son nom ? Ou alors...est-ce plus subtile, quelque chose de philosophique, du genre...l'aventure ? Le fait de réaliser son objectif propre ? Le savoir de toute chose ?

Il fit une pause et regarda le ciel étoilé.

- Ça laisse assez perplexe !

Il se mit à rire sincèrement avant d'écouter EVE évoquer sa propre quête. Elle était parvenue à trouver l'objet de ses recherches. Cela se révélait passionnant. Elle avait été

crée pour explorer les contrées. Dans un certain sens, cela renvoyait Usopp à son propre cas. Elle était donc une aventurière, elle-aussi ! Sauf que...Elle avait déjà accompli sa tâche et trouvé ce qu'elle cherchait. Et qu'en plus, elle n'avait été faite que pour ça. Du coup, était-ce toujours valable de s'extasier sur cet état de fait ?
D'ailleurs, elle n'avait pas l’œil qui brillait - si cela était possible chez elle ? - tandis qu'elle lui narrait sa vie. Elle utilisait des termes relevant plus de l'ordre que du choix personnel. "origine de l'existence", "accompli l'objectif avec succès", "ma directive". Un militaire de la Marine causait ainsi, pas un pirate ! Usopp trouvait cela assez triste. Lui qui était si épris de liberté...


- Mais qu'avez-vous fait après avoir trouvé ? Vous avez réussi, vous avez le choix de faire ce que vous vouliez...non ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Ven 01 Mar 2013, 17:41

EVE remarqua que Usopp était pâle comme un linge, comprenant rapidement qu'il avait encore du mal à s'y faire avec les voyages temporels mais elle était certaine qu'il finirait par s'y habituer. Elle afficha un air bienveillant de ses grands yeux bleus lorsque son interlocuteur répondit à ses interrogations, apprenant alors que le pirate lui-même ne savait pas vraiment ce qu'était le One Piece, cette révélation lui fit échapper un petit rire électronique au ton amusé, cette quête à la recherche de quelque chose d'inconnu était plutôt comique et lui rappelait drôlement sa propre mission. Elle-même avait ignoré ce qu'elle cherchait vraiment lors de son exploration de la Terre de 2805, jusqu'à que son regard de couleur bleu électrique tombe sur la plante et que son scanner émette un bip positif. Jamais auparavant elle n'avait vu de végétation. Elle avait scanné partout, partout, partout, dans tous les coins. Elle avait exploré ici et là, faisant parcourir le rayon bleu de son scanner sur toutes les surfaces et sans la moindre idée de sur quoi elle allait tomber. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle recherchait un spécimen de photosynthèse en cours, le tout sans avoir la moindre idée de à quoi cela ressemblait. Elle se souvient de sa fascination lorsqu'elle vit la plante pour la première fois et la stupeur profonde qu'elle avait éprouvé ensuite en réalisant que c'était cela qu'elle recherchait. Puis ce fut le noir complet, l’obscurité la plus totale, elle s'était mis en "mode sommeil", ignorant alors ce qu'il s'était passé ensuite jusqu'à ce qu'elle visionne l'enregistrement de sa "caméra de sécurité". Cet enregistrement lui révéla beaucoup de choses mais aussi il la bouleversa au plus profond de son être, réveillant alors un sentiment qu'elle n'avait jamais ressenti jusque-là : l'amour.

Les pensées de EVE furent interrompues par Usopp qui lui posait de nouvelles questions, des questions logiques et pleines de bon sens, des questions qui méritaient d'avoir des réponses claires. Le robot blanc aux yeux bleus se mit à réfléchir, son regard brillant d'une intense réflexion. Puis, tout doucement, elle se mit à rédiger son message, prenant soin de choisir les bons mots pour donner les réponses aux interrogations du pirate. Son téléphone multifonction traduisit tous ses propos d'une voix douce et posée :


À l'origine, les robots sont créés pour une raison bien précise, ils sont conçus pour accomplir une tâche bien définie. Cependant, au fil du temps, les robots ont évolués, leurs circuits sont devenus si complexes qu'ils sont devenus des êtres doués de raison, on pourrait même dire que certains robots sont devenus des êtres vivants à part entière. Malheureusement, j'ai constaté que, malgré que les robots soient devenus des êtres pensants, ils sont toujours là pour effectuer les tâches ingrates que les humains ne veulent pas s'occuper. Toutefois, nous, les robots, nous faisons notre devoir, sans nous plaindre, nous ne connaissons pas la fatigue, nous sommes bien plus performants que les humains, bien plus résistants. Bien que nous accomplissions des tâches le plus souvent reconnues comme dangereuses, pénibles, répétitives ou impossibles pour les humains ou dans un but d'efficacité supérieure, nous sommes là pour aider, c'est le motif même de notre existence.

Elle fit une petite pause, comme pour laisser à Usopp le temps d'assimiler ce qu'elle venait de révéler puis elle poursuivit, toujours en rédigeant son récit avec douceur sur le téléphone :

Au début, j'étais entièrement dévouée à ma mission, totalement concentrée sur ma directive et déterminée à l'accomplir avec succès. Par la suite, j'ai découvert que j'étais capable de faire beaucoup plus que ce que mes créateurs avaient prévu, que j'étais capable de faire mes propres choix, que je pouvais décider par moi-même en interprétant les ordres donnés et pas seulement en les suivant qu'à la lettre. Ainsi, pour répondre à votre question, oui j'ai une liberté de choix, tout comme j'ai la possibilité de développer des émotions. Mes réseaux cérébraux sont bien plus complexes que ceux des robots basiques, j'ai été créée à la pointe de la technologie et je suis capable de beaucoup de choses. J'ai réussi ma mission, oui, mais cela ne veut pas dire que je n'ai plus de but dans mon existence, je suis capable de me fixer d'autres objectifs par moi-même.

EVE refit une courte pause, elle porta son regard au lointain, observant l'horizon étoilé, ses grands yeux de couleur bleu électrique brillants dans la nuit et affichant bientôt une nouvelle mélancolie, puis elle reporta son attention sur son interlocuteur.

Durant ma mission, j'ai rencontré un autre robot, nous avons vécu beaucoup de choses ensemble et mon objectif aujourd'hui est de le retrouver en plus de vouloir rentrer chez moi, dans mon monde...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Dim 03 Mar 2013, 21:21

Usopp fronça le visage. On voyait de façon certaine qu'il faisait un gros effort de concentration, pour bien saisir tout ce qu'EVE allait lui dire. Il ne comprenait pas l'univers de cette "femme" (à la voix, il s'agissait d'une femme, d'une certaine manière, non ?) et afin de ne pas lui demander de lui décrire tout au millimètre, il devait faire confiance à son imagination. Le problème venait qu'il était limité à son propre monde, donc les références de base allaient forcément donner quelque chose de tronqué. On fait avec ce qu'on a.

Le monde d'EVE se rapprochait dans son organisation de la Marine. Chacun à sa place, chacun sa mission, et surtout ne pas dévier. Donc, chez EVe, cela doit donner une armée de Franky ou de Kuma avec des uniformes de la Marine, soit en blanc (comme EVE) avec une petite écharpe bleue autour du cou. C'était à la fois effrayant et comique. Si les robots évoluent, cela signifiait qu'ils devaient avoir des armes de précision, énormes en taille. Non, cela ne collait pas avec le modèle qu'il avait devant lui. EVE était toute petite, et si elle cachait des armes, celles-ci ne devaient pas ressembler à un bazooka géant. Mauvaise transposition de l'imagination d'Usopp. Il essaya de matérialiser ses pensées d'une autre manière. Soit un Franky ou un Kuma de forme ovoide (avec des cheveux sur la tête), habillés de blanc avec une écharpe bleue, et de la taille d'un nain, armés de scalpels. C'était encore plus drôle et encore plus terrifiant.
Ce qui se montrait moins amusant, en revanche, résidait dans l'incapacité de ses êtres de pouvoir agir comme bon leur semble. A quoi sert l'intelligence, et les capacités, finalement, si c'est pour qu'elles soient sous-exploitées, que ces robots ne puissent pas mener leur vie à leur guise, obligés de se plier sans dériver du droit chemin ? Une certaine colère fit place à la stupéfaction du pirate. Cela allait tant à l'encontre de ses idées... Il s'imaginait bien la scène d'ici : des humains bien nourris, avachis sur leur siège, commandant d'un doigt levé des robots courbant l'échine, suant sang et eau...euh...huile et liquide de refroidissement, et mourant en première ligne dans leur tâche harassante, à l'abri des regards. Le sensible pirate sentait son poing se serrer, malgré lui, tandis qu'EVE continuait ses explications.


La suite était plus réjouissante. EVE avait brisé les chaines de l'esclavage et de la fatalité en découvrant qu'au delà de sa mission ingrate, elle pouvait faire autre chose. Les personnes ne sont pas limitées, au contraire, l'étendue des capacités est sans limite, du moment qu'on en prenait conscience. Usopp en était un excellent exemple. EVE s'était émancipée. Usopp se calma alors un peu, et un petit sourire s'afficha sur ses lèvres, dans un coin. Toutefois, une nouvelle nuance émotionnelle de son interlocuteur le laissa perplexe. La tristesse d'EVE avait repris ses droits. Oui, elle était libre, elle pouvait penser par elle-même, sa mission était accomplie et elle avait un autre but dans la vie. Mais elle avait perdu quelqu'un. Et elle devait le retrouver.

- Finalement, malgré nos origines divergentes, nous ne sommes pas si différents. C'est comme s'il y avait un vide. Là.

Usopp pointa son cœur - enfin, c'est ce qu'il crut avant de s'apercevoir qu'il se trompait de côté et qu'il rectifia son geste.

- Elle n'est pas drôle, votre vie. Vous en avez bavé, vous avez été exploitée pendant des années par des humains tyranniques et alors que vous avez enfin obtenu votre liberté, vous avez perdu quelque chose de cher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Mer 06 Mar 2013, 21:34

EVE se retient avec brio de se mettre une nouvelle fois en colère, elle devait se maîtriser et apprendre à contrôler son tempérament... cyclothymique ? Était-ce le bon mot pour définir son humeur changeante ? Elle l'ignorait mais il fallait absolument qu'elle parvienne à stabiliser ses émotions au risque de faire fuir ses interlocuteurs. Elle savait qu'elle possédait une forte personnalité, elle avait toujours été comme ça, mais était-ce normal de changer aussi rapidement d'humeur ? Elle n'en avait pas la moindre idée et cela l’inquiétait un peu. Elle parvient donc à éviter de s'emporter une fois de plus en écoutant les derniers propos de Usopp, cela ne lui avait pas plu du tout ce qu'elle avait entendu, son regard bleu électrique exprima son désappointement, toutefois elle garda son calme tout en écrivant sa réponse sur son EVE-Phone :

Faites attention à ce que vous dites, je vous prie. Ce n'est pas "quelque chose" que j'ai perdu, c'est "quelqu'un". Mon compagnon n'est pas une "chose", c'est un robot tout comme moi, lui aussi a des sentiments et des émotions. Je n'apprécie guère de voir les robots considérés comme des "objets", nous avons beau être composés d'éléments artificiels, nous sommes aussi vivants que vous, les êtres organiques.

EVE s'arrêta brusquement d'écrire, se demandant soudain si elle n'avait pas été trop agressive dans ses propos.

Pardonnez ma franchise. Reprit-elle quelques secondes après. La diplomatie n'est pas vraiment mon domaine de prédilection.

Elle stoppa de nouveau sa rédaction sur son téléphone, affichant un air désolé de ses grands yeux bleus. Elle sembla réfléchir un petit instant puis elle nota :

Vous semblez croire que les humains sont des tyrans à l'égard des robots pourtant ce n'est pas le cas dans mon monde, le véritable despote était un robot, un pilote automatique pour être exact, et c'est grâce à un humain que nous avons pu nous libérer de son joug...

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Lun 11 Mar 2013, 13:31

Bon sang, c'était bien sa veine : Usopp était tombé sur une personne hautement susceptible ! Il fallait à tout prix qu'il choisisse ses mots avec plus de délicatesse, sinon il allait finir en...En quelque chose qui ne ressemblait plus à un être humain. De la purée, peut-être...D'autant plus qu'Usopp n'avait jamais voulu désigner la moitié d'EVE sous ce terme ! Il allait devoir vite donner des explications sur ce malentendu...Il se mit alors à parler très vite, en se protégeant le visage d'un bras et en fermant les yeux. Voila ce que c'était d'être un trouillard, mais aussi d'être souvent exposé au danger...

- Vous vous méprenez ! Quand je disais chose, je ne désignais pas votre compagnon ! Je pensais plus à quelque chose d'abstrait, comme "une partie de vous" ! Jamais au grand jamais je ne dénigrerais quelqu'un comme ça ! J'aurais pu dire la même chose des membres de mon équipage, en disant que j'ai "perdu quelque chose", mais plutôt dans l'esprit :" j'ai perdu un sens à ma vie" ou "j"ai perdu une partie de mon âme", ou quelque chose d'abstrait ! Je comprends bien que votre compagnon est comme vous, un robot, et vous n'êtes pas une chose à mes yeux, donc par logique, vous non plus !

Il se sentait faillir et espérait que son débit de parole élevé aurait tôt fait d'appaiser une EVE particulièrement remontée. Elle devait être terrifiante lorsqu'elle est véritablement en colère...Heureusement, elle reprit son calme, ce qui soulagea le couard pirate qui souffla de soulagement. Elle avait le même caractère que Nami, c'était effrayant...
EVE reprit sur un ton plus badin (quoiqu'un peu triste), apportant quelques explications supplémentaires sur son existence à elle. C'était assez difficile à imaginer. Usopp avait bien quelques images en tête, mais les seuls exemples de robot qu'il avait à l'esprit ne semblait pas vraiment se rapporter à la réalité d'EVE.

- Ben...d'après ce que vous m'avez dit, oui, en effet, on a l'impression que les robots font tout le travail pour les humains. vu que je ne connais pas votre monde, c'est avec plaisir que j'accepte de me tromper.


Les pensées d'Usopp s'embrouillaient encore plus dès qu'EVE allait plus profondément dans son récit. Un pilote automatique dictateur ? Donc c'est un robot qui a été programmé pour s'auto-programmer et qui s'est auto-programmé lui-même la dictature malgré le fait que cela n'ait pas été programmé dans son programme de base...comprendre l'intelligence artificielle commençait à lui donner le tournis.

- Euh...je vais juste prendre vos informations au premier degré et éviter de chercher plus loin, je crois que mon cerveau va exploser. J'ai d'habitude beaucoup d'imagination, mais je crois que là, tout ça me dépasse. Ca doit être ça d'être un homme du passé. Quoique je ne suis même pas un homme du passé, vu que vous connaissez le passé et que vous n'avez jamais entendu parler d'évènements qui ont pourtant eu lieu dans le passé mais qui n'ont pas eu lieu dans le passé.


Il fit une pause. Essaya d'analyser son propos.

- AHHHH !

Usopp souffrait d'une surchauffe des encéphales.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVE
Cours, Forrest!
avatar

Nombre de messages : 2307
Age : 36
Localisation : Appartement 301
Humeur : ^_^
Date d'inscription : 20/02/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: -175 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Jeu 12 Déc 2013, 18:50

EVE leva son regard bleu pour contempler la lune qui brillait dans le ciel étoilé et poussa un petit soupir électronique en entendant son interlocuteur parler très vite pour s'excuser. Elle avait encore apeuré Usopp sans le vouloir. Décidément il était vraiment craintif cet humain-là, à croire qu'il avait peur de tout ou presque. Était-ce à cause de la vie qu'il menait dans son monde ? Elle n'en avait pas la moindre idée, elle ignorait comment était la vie d'un pirate, c'était une époque qui lui était complètement inconnue. Le robot blanc baissa ensuite ses yeux de couleur saphir pour observer une fois de plus l'humain qui était à ses côtés et rédigea lentement ses nouveaux propos sur le téléphone qu'elle avait toujours dans les mains.

Je suis navrée de vous avoir encore effrayé. Fit bientôt la douce voix de synthèse du petit appareil multifonction. Ce n'était pas volontaire.

Elle secoua doucement la tête, manifestant sa frustration, et se mit à fixer le reflet de la lune qui brillait également sur la surface de l'océan. Elle laissa ses pensées vagabonder durant quelques secondes dans son esprit. Elle avait tant de questions et si peu de réponses. Elle reporta peu après son attention sur le pirate, écoutant silencieusement les paroles qu'il prononçait, puis elle hocha légèrement la tête avant de répondre :

C'est exact, nous, les robots, faisons tout le travail pour les humains. Toutefois, depuis qu'ils sont de retour sur Terre, ils doivent réapprendre à se débrouiller, ils étaient trop dépendants de nous lorsqu'ils étaient à bord de leur vaisseau. Ce n'était pas une bonne chose pour eux, ils sont devenus gros et paresseux. Les robots ont été créés pour aider les humains, pas les remplacer.

Elle stoppa un court instant son récit, comme perdue dans ses pensées, puis elle poursuivit :

Au fil du temps, nous, les robots, avons évolués, nous avons pris conscience de nous-même, en particulier mon compagnon. C'est grâce à lui que je suis ce que je suis aujourd'hui, il a changé ma vie, il m'a "réveillée" en quelque sorte, il m'a montré des choses que je n'aurais jamais pu imaginer avant de le rencontrer. J'ai beaucoup appris et j'ai découvert des nouveaux sentiments à son contact.

Les grands yeux bleus de EVE affichèrent un air rêveur durant un bref moment puis ils fixèrent Usopp avec curiosité tandis qu'une nouvelle question se fit entendre via son téléphone :

Avez-vous déjà été amoureux ?

Elle avait remarqué le désarroi du pirate et avait donc complètement changé de sujet afin d'éviter qu'il perde la tête avec des réflexions trop poussées et qui le dépassait...

[Après plusieurs mois sans RP, je suis de retour, en m'excusant pour cet énorme retard ^^"]

_________________


Un peu de musique dans ce monde de brutes...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/EVEProbeOne
Usopp
The Good, the Bad and ME
avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 380 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   Ven 17 Jan 2014, 15:30

Les robots de la réalité d'Eve étaient vraiment différents de ceux qu'il connaissait. Ils étaient sensiblement mécaniques à part entière, pas comme les cyborgs fréquents sur grand Line. Ou les Pacifistas, ces robots destructeurs qui avaient la peau et le sang d'un être humain, mais le corps interne entièrement robotisé. Sans volonté propre, fort heureusement. Il n'existait pas d'intermédiaire entre les deux, ce que les confrères du robot blanc avaient atteint, nettement plus évolués.
La preuve supplémentaire de cette avancée résidait dans l'existence d'émotions véritables. "compagnon", "amour". Qui aurait pu croire que des robots puissent aimer ? Et Eve, même, savait interroger son interlocuteur sur ce sujet alors que lui, humain, n'y avait jamais pensé. Ce qui manqua une nouvelle fois de le déstabiliser.

L'amour ? S'il avait été amoureux ? Il ne s'était jamais interrogé là-dessus. Il avait côtoyé une personne amoureuse : sa mère. Malgré le départ de son père, parti pour devenir pirate avec l'un des plus puissants et charismatiques du monde, qui l'avait laissé seule avec un enfant en bas âge. Pourtant, elle restait amoureuse de lui jusqu'à sa mort, de maladie. Usopp avait suivi le modèle de son père et était devenu pirate, menait l'aventure à sa sauce en compagnie de l'équipage. Il y avait deux femmes à bord : Nami et Robin. Aucune attirance particulière pour elles, elles étaient des amies. Non, de la famille. Il avait bien été en admiration devant la plastique de certaines femmes, mais sans suite. A vrai dire, cela ne semblait pas figurer parmi ses priorités. Son rêve était de devenir un vaillant guerrier des mers, sans peur (il avait des progrès à faire) et il pourrait retourner dans son île natale se faire soigner par Kaya, qui serait devenue médecin comme elle l'avait promis.

Kaya... Usopp s'arrêta. Kaya, cette fille à qui il racontait des histories farfelues pour la faire rire et lui changer les idées, loin de sa maladie. Il adorait lui rendre visite. Une foule de souvenirs lui arrivaient rapidement en tête. Il réalisa quelque chose qui n'était jamais venu à son esprit auparavant.


- Et bien...Oui, je tiens effectivement à quelqu'un...

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tête à tête avec un hamburger [pv Eveuhh]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
109, rue du Septième Art :: Ailleurs :: 
La plage
-
Sauter vers: